AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

guilty pleasure || Malaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 161
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: guilty pleasure || Malaria Ven 9 Juin - 0:18

Guilty pleasure
Aria & Malaki


Tu brille d'milles feux quand tu fais ton entré au Heaven. C'est la première fois qu'tu mets les pieds dans c'lieux, pourtant t'agis comme s'il t'appartenait - faut dire que c'est le cas, en réalité. Ca fait des siècles que tu as acheté c'te maison dans le centre d'Haima, pour en faire un lieu d'plaisirs, où chacun pour s'trouver le soir et oublier qu'il y a un monde au dehors où tout est figé dans une immobile angoisse. De l'éternité qui permet jamais d'voir mourir le temps, ou de l'idéal qui permet d'oublier que le passé s'trouvait ailleurs. Y a rien qui soit figé dans l'Heaven - outre l'fait qu'on y vienne depuis toujours pour s'oublier. Et ca a évolué depuis le temps. Quand tu l'as fait la première fois c'était plus une maison d'jeux qu'autre chose, avec des tables de cartes, et des musiciens qui venaient pour ravir les oreilles des convives. A mesure du temps c'est devenu un cabaret, un music hall, et depuis deux siècles que t'es parti de l'île pour mener la mission d'ton Impératrice, t'as laissé la charge du Heaven à Delilah - c'est qu'il est de confiance et il a à coeur tes intérêts.
Sauf que quand es arrivé l'monde moderne t'as juste perdu ton innocence dans les bras d'Zero, et avec ca t'as préféré laissé de côté trop d'naïveté. C'est dans les années soixante-dix que tu as finalement laissé l'idée d'être trop sage pour juste amener sur Haima un lieu de plaisir et d'exaltation. Delilah s'est chargé de tout, et t'admets qu'il a fait un travail remarquable. L'lieux est sans doute ce que tu as vu d'plus osé; y a de quoi faire rougir une pute, à croire que ton ami a bien cerné c'que tu es devenu. Et t'en ai ravi, de plus, de voir que tu reviens à Haima avec déjà une foutue réputation. C'qu'ils savent qui tu es, quand t'arrive pour passer les colonnes d'patients qui veulent leur place dans ton paradis. Ils t'font des signes de la tête, te montrent du doigts en chuchotant et y a pas un videur qui t'demande qui tu es avant de pousser la foule pour que tu fasse ton entré.

En même temps tu as mis ce que tu avais de plus chaud ce soir - que ce soit ton pantalon d'cuir qui laisse pas place à l'imagination, ou ton débardeur blanc qui brille dans la nuit caressant les courbes de ton torse sans pudeur. T'as le maquillage qui coule sous tes yeux, les yeux charbonneux, et plusieurs bijoux pour aller avec le reste. Et toujours l'collier d'Elysium autour du cou, à croire que même maintenant que t'es un noble au service d'Araël tu peux pas t'empêcher de revendiquer ce que tu as été fut un temps. De resté attaché à Elysium - et ca sera sans doute comme cela pour le restant de ton éternité. Elle était tout pour toi - et t'as besoin d'oublier ce soir. T'as juste besoin d'plus y penser, qu'la douleur s'arrête quelques heures. C'pour ca que tu t'es excusé auprès de l'Empereur, et qu'une semaine après ton retour, tu t'retrouve dans ton paradis artificiel.
T'as la musique qui tape dans ta tête, les gens qui s'pressent dans un flot d'odeurs qui t'arrachent une grimace. Et quand t'arrive dans l'coin des VIP qui t'trouve rapidement dans plus de calme. Ca t'enchante de voir des corps qui s'pressent, et t'as l'envie d'plus penser à rien. A la perte d'Elysium, aux traites qui s'trouvent sur l'île, à ta vendetta, à tes sentiments pour Araël qui ont pas disparu malgré deux siècles loin d'Haima. T'as beau avoir tenté de l'oublier, à t'perdre dans les bras de plus d'un homme durant ton voyage, c'toujours son nom qu'tu murmures à tes amants dans une supplique incessante. Sauf qu'il t'a jamais montré d'intérêt. Et que c'est l'Empereur.

Ton tourment prend fin quand t'avise une silhouette que tu t'attendais pas à trouver ici - ou alors peut être que si, mais c'est bien la preuve que t'en as raté des choses durant ton absence. Et ca t'désespère plus encore, d'te dire que même Aria a pas attendu pour s'faire son chemin vers la maturité alors que toi t'as juste plus été là pour la voir faire. La gamine que tu as vu quand elle avait pas encore la marque de son immortalité, et qu'elle grandissait.
MALAKI — « Un Bloody Mary, belle Etoile ? » Qu'tu demandes quand tu arrives près d'elle, dans un mouvement souple et lancinant, faisant un geste d'la main vers le barmaid qui oublie l'reste pour vous servir votre commande. « Je suis surpris de vous voir ici, Lady Lightwood. Dans mes souvenirs vous préfériez jouer à être une aventurière près des falaises que de vous perdre dans les effluves d'alcool. » Qu'tu continue, alors que vos verres vous sont servis.


_________________

i belong to you, now
with great love comes great pain

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : princesse et ambassadrice d'haima dans l'reste du monde.
Messages : 52
Date d'inscription : 05/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: guilty pleasure || Malaria Ven 30 Juin - 20:54


La Mort. Pourquoi tu devrais t’en soucier, alors qu’t’es sensée être immortelle? Pourquoi la laisser gérer ta vie, alors qu’elle n’avait aucun pouvoir auparavant? Elle a brisé une partie d’vos carcasses éternelles la Faucheuse quand elle a volé Elysium. C’est un deuil que tout le monde porte autour de son cou comme une médaille, saignant l’cœur de ses proches à un niveau excessivement élevé. Comme si la Mort n’était pas assez, c’est par le meurtre qu’ta grande sœur l’Impératrice t’as été arraché, et son fantôme est présent dans chaque recoin du Palais- qu’importe son immensité. Lourd et triste, et bien qu’tu t’mêles souvent à cet état d’esprit, ce soir, t’as besoin de te changer les idées. Ça enlève rien à l’amour qu’tu ressentiras éternellement pour celle qui vous a été arrachée, mais ce soir ton âme n’en peut plus d’être en peine. « Si on suit ta logique, je suis en danger partout, Lux, et ce soir, il est hors de question que je reste au Palais. Je vais au Heaven, qu’tu le veuilles ou non. À toi d’voir si tu m’accompagnes ou non, » qu’tu claques d’une voix qui n’laisse place à aucune discussion. Ton gardien est contre l’idée de te voir quitter le Palais ce soir pour aller t’amuser, et ne se gêne pas pour te le faire savoir. Toi, t’gênes pas pour lui dire qu’t’en as rien à faire et qu’tu ferais ce qu’t’as envie, un point c’est tout. Il est pas du genre à insister autant habituellement, faudrait qu’tu penses au fait qu’il veut juste protéger, sauf que c’pas d’un gardien qu’t’as d’besoin en ce moment, même si c’pour ça qu’il reste près d’toi principalement. C’son boulot, sauf qu’t’en as autant d’quoi à faire en ce moment qu’t’as première robe.
Tu te concentres plutôt sur celle que tu portes en ce moment, qui, faut que tu l’avoue, passe pas inaperçu sans toutefois être provoquante. D’couleur aussi rouge que le sang, elle s’arrête à la mi-cuisse, laissant ton dos découvert et mettant ta poitrine en valeur sans trop l’exposer. Parfait, avec tes cheveux bruns bouclés qui tombent sur tes épaules, un maquillage smoky et des lèvres aussi sanglantes qu’ta robe. Sans un mot supplémentaire, tu quittes tes appartements en jetant un dernier regard provocateur à Lux.

Y’a la nuit qui avance et bientôt, tu retrouves au milieu du Heaven, t’y glissant sans difficulté. Et malgré tous les visages autour de toi, l’énergie et la musique, t’vois l’visage de Lux dans la foule, l’tien s’fendant d’un petit sourire satisfait. Il est là, comme t’savais qu’il le serait, sauf que tu gardes pas ton attention sur lui ce soir. Plutôt sur les vampires qui t’accompagnent et qui n’ont pas d’autres envies que d’boire et d’s’amuser- comme toi. T’lui feras pas la gueule longtemps à Lux -surtout qu’t’y arrives pas, suffit qu’tu fixes son visage une minute pour qu’t’oublie toute rancœur à son égards- t’veux cependant qu’il comprenne qu’t’es pas fait en carton, et qu’c’est pas en restant enfermé au Palais qu’tu retrouveras un semblant d’joie. Alors qu’la vérité, c’est qu’tu dois réapprendre à vivre avec cette part d’moins dans ton existence, t’habituer au vide dans ta poitrine éternellement.
« Un Bloody Mary, belle Etoile ? » Cette voix tu pourrais la reconnaitre entre mille, et tu t’retournes aussitôt vers son propriétaire, oubliant l’reste des vampires qui continuent d’parler entre eux. « Malaki! Quel plaisir d’te voir. T’sais m’prendre par les sentiments, un Bloody sera parfait, » qu’tu t’exclames sans cacher ta joie, avant d’t’avancer pour l’prendre dans tes bras. Il t’a manqué pendant tout l’temps qu’il était partit Malaki, qu’t’as eu la chance d’côtoyer presque toute ta vie. T’aperçois la chaine autour d’son cou qui montrait son appartenance à Elysium, en reculant t’peux pas t’empêcher d’y glisser une phalange avant qu’ta main s’enfuie contre le bras du noble. « Je suis surpris de vous voir ici, Lady Lightwood. Dans mes souvenirs vous préfériez jouer à être une aventurière près des falaises que de vous perdre dans les effluves d'alcool. » T’as un petit rire qui t’échappes, au même moment le serveur vous apporte vos verres. T’en prends une gorgée avant de lui répondre. « Ce n’est certes pas un passe-temps oublié, on n’peut pas enlever l’aventure de mes veines. J’ai appris à profiter d’tous les plaisirs, et comme c’est pas recommandé d’sortir dernièrement- j’suis venu me réfugier chez toi, pendant que tu n’y étais pas, » que tu réponds, grimaçant quand tu glisses une demi-seconde sur un sujet s’rapprochant du meurtre d’Elysium, avant d’revenir sur le fait qu’t’es -vraiment- contente d’le revoir.
« Combien de temps restes-tu Malaki? J’espère que je vais pouvoir profiter de ta présence un maximum. » Tu lui demandes pas comment il va, c’est une question qui t’fatigue tellement dernièrement, qu’tu préfères sauter directement à c’qui t’intéresse de savoir. C’pas la première fois que tu vois Malaki depuis son retour, mais vous n’avez pas eu la chance d’vous perdre dans une longue discussion, au contraire de maintenant où t’as bien l’intention d’profiter d’lui pour la nuit.

_________________
star princess
i wanna do bad things with you
Revenir en haut Aller en bas

guilty pleasure || Malaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» guilty gear x sur naomi exp ?
» Guilty Gear XX Accent Core Plus R
» Guilty Gear XX Accent Core Plus R (Ring Edge 2)
» Guilty Gear Xrd -SIGN-
» Guilty Gear Xrd -SIGN-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Le Heaven-