AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

don't you dare (melissa/malaki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 161
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: don't you dare (melissa/malaki) Ven 23 Juin - 1:55

Don't you dare
Melissa & Malaki


Au Heaven, chaque nuit durant, y a une foule qui s'amasse pour trouver son coin d'paradis. Entre le bar aux lumières fluorescentes, qui transpercent les verres de couleurs irréelles; la piste de danse où s'alanguissent les corps enflammés par la musique qui bat en même temps que les corps, et l'reste - y a des alcôves où se trouvent les amants d'un coin, des coins plus cachés avec des tables pour s'retrouver entre amis, et d'autres endroit, encore, dont une mezzanine de laquelle toi t'observes ce monde de la nuit où se mêlent morts et vivants. T'es fier de ce qu'est cet endroit, et tu le caches pas. Tu viens souvent, à présent que tu es de retour sur l'île. Depuis deux semaines que tu as posé tes valises sur Haima de nouveau, y a pas une nuit où tu sois pas venu pour voir la vie qui prend possession de ce lieux. Tu l'as fait ouvrir de loin, l'sachant entre les mains de Delilah tout ce temps. Et tu ferais pas grand chose sans ton ami de longue date, mais à présent t'es à nouveau le grand patron, et il est plus que ravi de retrouver un peu de sa liberté. Tu lui dois beaucoup, t'en as conscience, et tu comptes bien lui rendre la pareil pour tout ce qu'il a fait pour toi.
Pour l'heure, tu regardes les danseurs - qu'ils soient vampires ou humains, ici c'est comme un microcosme de cet idéal que tes maitres ont mis en place. Tu aimes voir qu'ici les habitants d'Haima trouvent tous leurs places, et se mélangent sans plus se soucier de leurs différences. C'est appréciable, et tu pose un regard plein de tendresse et de fierté à les voir qui s'amusent tous ensemble sans qu'il y ait de hiérarchie ou de tensions. Les règles sont simples, même les esclaves sont libres de danser dans ton bar, et t'entends bien les faire respecter autant que tu peux.

Alors quand tu as vu Lucinda se faire les dents sur un invité, il y a deux jours de ça, t'es intervenu aussi vite que t'a pu. Tu vois ta créature qui se trouve derrière le bar ce soir encore, et t'es inquiet - t'es inquiet parce que personne sait qu'elle est de toi, qu'elle est pas une dégénérée comme les autres à tes yeux, et qu'elle devrait pas se trouver là. Qu'elle devrait rejoindre les gardiens pour faire ses faits d'armes, et toi tu devrais juste être mort - mais t'espère pouvoir trouver le courage de parler à Araël et pouvoir avoir la vie sauve. T'espère - sait-on jamais à présent que vous êtes plus proches peut être qu'il verrait mal l'fait de te trancher la gorge. Mais t'as pas à penser à cela pour l'moment - ta créature sait se conduire, et a reprit la maitrise de sa soif. Tu sais aussi que tu dois passer rapidement à la banque du sang pour pas risquer de la voir attaquer encore sans savoir.

Soudainement y a ton regard qui s'attarde sur un couple plus entreprenant qu'un autre. Par habitude t'aurait pas pris le temps de t'y arrêter; l'intimité des autres te concerne pas vraiment, mais pour le coup t'es plutôt intrigué. C'est qu'il y a de l'appétit dans cet échange de corps, et t'es pas le plus amène de penser que c'est innocent. T'es plutôt soucieux, cependant depuis ton retour. Alors le meurtre d'Elysium, il y a certains vampires qui pensent que l'Empereur a perdu de sa superbe, et qui se permettent de bafouer les lois d'Haima et de ton club en même temps. Sauf qu'ici c'est pas la banque du sang, et les humains sont pas mis à disposition. Alors quand tu vois que le couple s'éloigne de la foule pour se trouver un coin en arrière boutique, tu les suis, quittant son perchoir pour retourner dans le bas-fond. Tu vois le couple qui sort pas une porte dans un coin, qui mène dans une ruelle peu fréquentée. Tu les suis, ouvrant le battant dans un geste superbe, avant de les trouver trop proche.
MALAKI — « Le Heaven c'est pas un restaurant à ciel ouvert, j'veux pas de ce genre de pratique. » Que tu grogne en voyant que l'un des deux est une vampires, et que son visage t'es familier sans que tu sache vraiment pourquoi. Peut être parce que tu l'as vue y a pas si longtemps - dans cette même ruelle, quand c'est ta dégénérée que tu sermonnais pour avoir attaqué un mortel. « T'es déjà venue ici. C'est quoi ton nom ? » Qu'tu demande en donnant ton attention à l'immortelle plutôt qu'à l'autre, soudainement sur tes gardes.

_________________

i belong to you, now
with great love comes great pain

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 34
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: don't you dare (melissa/malaki) Sam 1 Juil - 3:15

Ce soir, c'était session chasse. La faim commençait à prendre le dessus et un massacre serait mal venu, parce qu'en tuant une ribambelle de ces humains ridicules, je risquais de me mettre les autorités à dos, et ça, ce n'est jamais bon sachant qu'on n'est pas dans une démocratie et que la peine de mort n'est pas abolie. Je devais donc être prudente, ce n'étaient pas les humains qui m'inquiétaient, faibles comme ils étaient, à part les chasseurs évidemment mais eux se cachaient aussi parmi la population, un autre risque étant de tomber sur une proie armée.

Pour mon terrain de chasse, j'avais le choix. Les rues sombres de la ville, évidemment, mais également des bars, restaurants et autres boîtes de nuit. Pour l'instant, il faisait trop jour, trop risqué de sortir à ce moment là. Alors en attendant, je me préparais. Cheveux lisses ou ondulés ? J'optai pour les ondulés. C'est vrai que j'avais une putain de classe comme ça, en toute modestie évidemment. Je ne suis pas du genre à prendre le melon voyons ! Ouvrant légèrement mon volet pour voir où en était le coucher du soleil, je constatai que c'était bon, je pouvais désormais sortir sans être inquiétée, par le soleil du moins. En quatrième vitesse, je pris ma veste, mes clefs, mon téléphone - Au cas où Zooey ou la princesse devraient m'appeler, il me servait surtout à ça- et je sortis de mon chez moi.

Je marchais tranquille dans les rues. Observant qui pourrait me servir de potentiel festin. Evidemment, on peut se demander pourquoi je ne vais pas chercher mon sang à la banque du sang ? Ou que je ne prends pas son sang à Max ? Le fait est que je le fais régulièrement, mais pour moi un vampire reste un prédateur qui, s'il ne joue pas son rôle, perd son instinct de chasse et se ramollit. Je ne tenais pas particulièrement à me ramollir et à me mettre à me plaindre des pertes humaines. Voilà pourquoi je chassais souvent, en plus de vouloir remettre ces vulgaires humains à leur place: esclaves, proies, ou les deux.

Une boîte de nuit attira mon regard: Le Heaven. Ici même, il y a quelques jours, j'avais vu une vampire se nourrir et un type -sans doute son créateur- lui faire la morale, pas la tuer. Juste derrière, dans la ruelle. Je rentrais alors sans hésitation et, une fois passé le videur, je regardais autour qui pourrait me remplir l'estomac ce soir. Mon regard se porta finalement sur un homme qui semblait... seul. Prenant du plaisir auprès d'une danseuse, je vins le déranger dans sa séance.

- Dis, ça te dirait pas d'aller dans un coin plus tranquille ? J'ai des attributs que cette jeune femme n'a pas...

Les crocs, par exemple, ça je les avais, alors que la jeune femme avait tout l'air d'une simple humaine. Quoi qu'il en soit, l'homme accepta de me suivre. Douce naïveté. Nous partîmes d'abord nous asseoir, je me mis alors sur lui et le plaquais contre le dossier du fauteuil. Il semblait apprécier ma bestialité. Il n'avait encore rien vu... Je caressais d'abord son visage, le mien arborant un air faussement doux, alors que ma main descendait vers la gorge du poisson pris dans mes filets. Au passage, je jetais un oeil derrière moi, voyant la vampire de l'autre jour présente, ce qui me prouvait que cette fille était spéciale aux yeux du gérant. Bref, ma main remonta pour se mettre devant la bouche de l'homme, mes crocs pointèrent alors et allèrent se planter dans la carotide de ma victime. Ma deuxième main posée sur la cuisse de l'homme comme pour l'empêcher de partir. Mais après une certaine quantité de sang absorbée, je relevais la tête mais gardais ma main sur la bouche de mon repas. A l'oreille, je lui murmurais.

- Suis moi, trouvons un lieu encore plus tranquille, et je te montrerais d'autres choses...

Pas difficile de séduire un gros pervers, mais ça l'était un peu plus quand celui-ci venait d'être mordu et vidé partiellement de son sang. Du coup moi, j'lui laissais pas le choix. Ma main sur sa cuisse lui faisais un peu goûter à ce qui lui attendait s'il s'exécutait pas. Elle était en effet prête à lui casser la jambe, la musique couvrirait de toute façon n'importe quel cri. Nous prîmes donc la direction de la ruelle à l'arrière du bâtiment, celle-là même où j'avais vue cette vampire se faire réprimander l'autre jour. Seulement, une fois arrivée, alors que je me préparais à planter mes crocs à nouveau pour achever ma proie, une voix me dérangea. Il s'agissait du même type que l'autre jour. Pas de ce genre de pratiques dans cet établissement ? Il me demanda mon nom à la suite.

- Mon nom n'a aucune importance. L'interdiction de ce... "genre" de pratiques, en revanche, parlons-en. Est-ce en vigueur pour tout le monde ?

Un sourire narquois arbora alors mes lèvres, sous-entendu que je savais pour l'autre vampire, tandis que je retenais ma proie par le bras.

- Toi si tu cries je t'arraches la langue, pigé ?

Bon, j'étais quelque peu acculée, il me fallait une stratégie... Peut-être que prendre en compte la blonde dégénérée pourrait fonctionner. S'il l'avait laissée revenir malgré le fait qu'elle se soit fait les crocs sur un client, ça devait vouloir dire qu'elle était spéciale...
Revenir en haut Aller en bas

don't you dare (melissa/malaki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « Truth or Dare ? » feat. Hareton Blitswick
» Flipper Devil's Dare
» DARE DARE MOTUS - DANGER MOUSE (Jazwares) 2016
» Daredevil
» Patch FR?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Le Heaven-