AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

turn my head until my darkness goes (aria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : princesse et ambassadrice d'haima dans l'reste du monde.
Messages : 202
Date d'inscription : 05/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 4:14



Ariana Calypso Lightwood
j'ai trouvé de l'or, et même quelques étoiles, en essuyant ses larmes



ft. alexandra daddario -
weheartdaddario (ban)
valyria (ava)
like a flower made of iron (gifhunt)
vampire - sang-pur

nom Le bois qui mène à la lumière, le chemin qui élève au paradis, des syllabes qui goûtent la pureté, des définitions infinies pour parler des parfaits Lightwood. prénom Ariana, frappante image de couleurs et d’émotions, à l’image d’la déesse, au nom signifiant sacré. Calypso en second, comme la nymphe des eaux. âge sept siècles, quatorze années. à la fois jeune et vieille, figée dans l’immortalité… qui semble précaire, depuis la mort d’Ely. origines L’sang de diamant des Lightwood provient d’carcasses américaines. espèce Née vampire, sans battement d’cœur ou d’respire. statut/sang Princesse au sang pur, Étoile vive et brûlante. emploi Ambassadrice d'Haima, tu représentes l’Archipel depuis un peu plus de deux siècles et en profite pour imprégner le monde sur tes rétines lors de tes voyages autour du monde. Richesse Immense, infini, le matériel n’manque pas, les connaissances non plus. Elles pleuvent pour toujours, pour combler les besoins d’rois vampires pour l’éternité. Orientation sexuelle Indéfinie, car si tu trouves autant d’plaisir entre des cuisses féminines que masculines, un comme l’autre n’sont parvenu à échauffer autre chose qu’ton bas-ventre. allégeance Tu n’as de place dans ton cœur qu’pour ta famille, les Lightwood.



Regard flamboyant, sourire à faire tomber, ta beauté est digne d'tout Lightwood et laisse difficilement indifférent. Ça t'arrive d'en jouer et en profiter, notamment avec Lux qui est foutrement douée pour t'résister. ◊ Émotive dans l'sens qu'parfois t'arrives plus à contenir tout à l'intérieur, le volcan ayant accumulé suffisamment d'lave pour exploser. T'es pas spécialement influençable, bien qu'un peu instable, la fissure s'étant faite à la mort d'Ely, profondément. Sauf qu't'es douée pour t'battre avec toi-même et gagner. Tu feras toujours c'que tu veux, c'qui est l'meilleur, en bout d'ligne, même si c'pas impossible qu'tu t'perdes à travers l'éternité. ◊ Bien qu'la plupart des sangs-purs préfère avoir leur sang servi dans un verre, bien qu't'aie toi-même été élevé dans cette ligne d'idée, t'dois avouer avoir une faiblesse pour boire directement à la veine. Tu n'le fais pas souvent et c'n'est jamais arrivé avec un humain, sachant qu'il est plus facile pour eux d'tomber accro aux crocs. T'es toutefois pas hermétique à cette idée, ta curiosité n'agissant pas toujours en qualité. ◊ Tu as une collection immense de films, de séries-télévisées ou jeux vidéos, trouvant un plaisir constant à découvrir les humains à travers leur imagination. Bien qu'tu sois du genre dynamique et enflammé, il est pas rare d'te retrouver dans l'noir devant ton écran géant. ◊ Tu t'glisses parfois sur l'Île pour observer la vie des humains y vivant paisiblement, comme tu juges qu'ils sont aussi intéressants qu'ceux survivants à l'extérieur. Tu leur donnes un coup d'main quand l'envie t'prends ou, lors d'visites solitaires où tu restes dissimulé dans les ombres, t'observes, et plus récemment, tu vois là une excellente opportunité d'garder un œil sur ce qui se passe hors du palais. Qui sait sur quoi tu pourrais tomber, si quoi que se soit pourrait t'donner un indice quant à la fatalité d'Elysium. ◊ La soif, la soif t'quitte jamais, bien qu'avec les siècles elle t'dérange plus. Dérangeait plus, plutôt. Rien d'surprenant pour un vampire d'aimer le sang dira-t-on, sauf qu'tu pourrais boire l'équivalent d'plusieurs humains sans être rassasiée complètement. Quand elle s'fait trop pressante, tu l'étanches avec de l'alcool fort, dur, qu'tu peux ingérer en quantité industriel avant d'sentir le moindre effet- (dés)avantage de vampire. ◊ Tout feu, tout flamme, t’as beau venir d’une famille droite, t’as un brasier qui brûle dans tes yeux, celui qui t’donne envie d’toujours plus, plus de voyages, des rêves d’belles conquêtes. Au fond, des qualités qui sont propres à tout Lightwood, mais certains jeu d’feu brûle tout jusqu’à ce qu’il n’reste plus qu’des cendres. T’dois faire attention à tes choix et où te mène tes pas. ◊ T’es pas dépravée, non, t’as simplement des besoins à rassasier. C’pas juste le sexe qui t’fait vibrer, c’est l’jeu autour, les regards et les charmes qui viennent avant, pendant, après aussi quand c’est assez bien pour y revenir. Dans les jeux d’séduction aussi tu t’lasses pas des aventures. ◊ Et ton palpitant asséché, n’aurait-il pas droit d’se réchauffer? Petit rêve d’gamine qui n’l’est plus depuis des siècles, pourtant, s’comme si t’attends encore ton chevalier servant, ou une autre princesse pas si en détresse qu’ça. ◊ Depuis trop d’siècles t’as un vide à combler dans cette cage thoracique n’ayant connu aucun tic-tac dans son existence, semblable à une soif insatiable. Pour t’faire oublier l’néant, pour l’assoupir, y’a rien d’mieux qu’la noirceur. Sauf si tu trouves d’quoi assez lumineux pour l’éliminer.


Que pensez-vous de la société d'Haima et de la cohabitation entre vampire et humain ? Une cage dorée, un paradis minuscule où il fait bon vivre, il n’fait aucun doute. Tu t’y sens autant bien que parfois t’as l’impression d’étouffer, rêvant d’plus et de plus grand, sachant que le plus beau par contre, tu le trouveras jamais ailleurs qu’ici. Ici, où vous vous efforcez à construire un monde juste, pour voir le vampires et les humains sur le même pied d’égalité. T’y crois toi aussi, plus souvent qu’autrement en tout cas. Même si ta foi flanche parfois, surtout depuis qui a plus qu’Araël et toi. C’est dur parfois, alors qu’jadis tout baignait dans un faisceau d’lumière.
Dur, pas impossible. T’y crois que c’est possible, tu travailleras main dans la main avec l’Empereur pour qu’ça soit plus qu’un rêve. Sauf qu’t’y crois pas que tout est seulement tout blanc, ou tout noir. Y’a toutes les palettes de gris qui fadent les lumières- tes lumières.

La jeune princesse Elysium Lightwood vient d'être assassinée. Qu'est-ce que cela vous fait ? Chaque fois qu'tu penses à la mort de ta sœur, y'a un bout d'l'étoile qui illumine en toi qui s'meurt. L'impératrice, tu la regardais avec des yeux brillants, autant qu'ton frère portant le même titre. Deux Lightwood pour les gouverner tous, c'était magique et magnifique, maintenant quand tu regardes dans la direction d'ton frère tu n'fais que voir l'ombre de ta sœur qui pèse sur ses épaules. Tu les voyais immortels, deux seigneurs qui ne verraient jamais leur carcasse s'putréfier, mais la putréfaction, c'est sur ton âme qu'tu la sens à présent. Car depuis la mort de ta sœur, ton regard s'arrête plus d'la même manière sur ceux qu'ta famille souhaite voir au même niveau qu'votre espèce, tu t'demandes s'ils en valent autant la peine s'ils sont prêts à faire couler du sang-pur pour faire entendre leur point. Sauf qui a pas juste les humains qui titillent ta méfiante curiosité, comme t'as entendu certaines paroles d'nobles qui voient pas l'mal à asservir les premiers, leur garde-manger.
Depuis que ta sœur s'est fait assassinée, t'avales de plus en plus d'ombres, tes défenses, réticences, deviennent moins fortes. Princesse à la mer, la mort d'ta sœur t'fait avaler bouillon après bouillon... reste à voir si ta lumière sera plus forte qu'les ombres tristes, indélébiles, qui essaie d'briser tes valeurs lumineuses.

Quel est votre plus grand rêve ? Une plus grande liberté, la possibilité d'voyager encore et toujours, découvrir chaque parcelle de la planète jusqu'à ce que tu puisses prétendre en connaître presque tous ses secrets. En plus d’vivre des histoires racontées par ton frère, qu’tu presses encore et encore d’s’éreinter la voix pour ton plaisir, les vivre toi-même tu n’pourras jamais t’en lasser. Montrer qu’t’es plus forte que t’y parais, avaler les connaissances à pelleter et mener à bien chaque responsabilité mis sur un plateau d’argent devant toi, jusqu'à ce qu’une nuit on t’regarde avec autant d’respect et d’admiration que l’reste des Lightwood. T’as la grâce, t’as la prestance, t’as l’potentiel mais t’as encore du chemin à faire pour rejoindre la parfaite sphère d’Araël. Sauf que la perfection, alors qu’tu sens c’vide impossible à combler dans ta poitrine, t’semble un but difficile à atteindre. Mais difficile n’signifie pas impossible. T’as d’autres rêves aussi, des grands, des petits, ils changent avec le temps car parfois ils deviennent réalité, sauf que tant qu’tu sauras rêver, c’est qu’tu seras vivante.




votre pseudo ari, attachée à vous pour toujours. :v: Votre âge j'sais déjà que j'suis vieille avec ma vingtaine avancée, n'en parlons plus. Comment es-tu arrivé ici ? j'ai vu c'que les boss préparaient, j'ai aimé, j'ai craqué. Remarques à faire sur le forum ? il va tout dévorer. :gniii: Présence sur le forum ? 4-5/7 jours, même quand j'pas là j'suis jamais loin. :hihi: Autre chose à ajouter ? tout passe mieux avec du      



_________________
star princess
i wanna do bad things with you


Dernière édition par Aria Lightwood le Mer 14 Fév - 6:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : princesse et ambassadrice d'haima dans l'reste du monde.
Messages : 202
Date d'inscription : 05/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 4:14


Histoire de dire
j'ai appris par cœur, la pureté de ses formes, parfois, je les dessine encore

T’as pas pleuré quand t’es née, tu chantais déjà. T’es certaine qu’Mère t’as déjà dit alors que tu ne comptais pas un siècle, que dans son estomac c’est qu’des gazouillements qu’tu offrais, jamais d’coups. Lumière brûlante avant même de naître, ça a dessiné le chemin qui t'as mené au titre d'princesse Étoile, surtout pour le bon qu'amène ses astres excessivement éloignées, même si tu couves parfois ses sombres facettes. Tu es née dernière d'une série de trois, n'manquant de rien, ni d'amour ou d'éducation spécialisée, et même en tant que dernière tu n'es pas resté dans les ombres des aînés. La vie t'as soufflé un grain de folie, une imagination débordante, et un goût de l'aventure bien ancré dans ses papilles. Gamine, il n'était pas rare d'se demander où la princesse s'est exilée, vivant d'ses rires et ses histoires, bravant les ennemis et épreuves invisibles afin d'sauver le Royaume d'une menace également imperceptible.
Des siècles se sont fanées depuis que t'étais cette jeune vampire avare d'aventures, qu'importe, t'as toujours pris bien soin d'cette saine folie qui n'fait qu'colorer ton visage d'satisfaction. Si tu sais faire preuve d'sérieux et agir en sublime princesse, tu couves précieusement cette magie amusante pour t'assurer qu'ton éternité soit à jamais palpitante- quitte à t'arrêter quelques fois sur des plaisirs pas trop princiers.


Oh, ciel, je tombe, qu'tu soupires d'une voix plus élevée que nécessaire, appuyant une main délicate contre ton front avant d'te laisser tomber vers l'arrière. T'es assez rapide et agile pour te retourner et atterrir sur tes pieds tel un gracieux chat, sauf qu'tu trouves bien plus divertissant d'attendre l'arrivée de ta gardienne favorite. C’est sans surprise qu’elle arrive à temps pour étirer ses bras et qu’tu y trouves refuge en douceur, un sourire satisfait aux lèvres. Elle t’regarde, impassible, sauf pour une petite lueur exaspérée qui brille dans l’fond d’ses yeux clairs. Elle est d’une beauté à couper l’souffle, et heureusement qu’t’en as pas besoin pour survivre car tu trouverais cela agaçant d’le perdre continuellement. C'ta se demander comment font les humains pour n'pas en être exaspéré. T'arrives juste quand il faut, comme toujours, qu'tu chantonnes, charmeuse, en serrant tes bras autour d'son cou, t'approchant tranquillement du même mouvement. Elle reste immobile comme une statut, t'fixant d'son regard aussi impassible que parlant- tu trouves qu'ses yeux ils parlent, même quand elle dit rien, la grande gardienne. T'aimes t'y perdre et découvrir tout ce qu'elle y cache, t'souhaites voir des lueurs allumées quand elle t'regarde, t'aimerais y voir du désir et t'es assez têtue pour pas lâcher l'morceau malgré ses réserves évidentes. Pour vous princesse-étoile, j'en fais un devoir constant, qu'elle répond d'sa voix naturellement rauque. Ton sourire s'agrandit, goûtant au surnom qu'elle t'donne tout l'temps avec satisfaction, bien qu't'aimerais également entendre les syllabes d'ton prénom rouler dans sa bouche. Double satisfaction alors qu'elle garde son regard plongé dans l’tien- et qu'tu vois, enfin, c'que t'attends depuis longtemps. Une lueur, un abandon d'ses foutus règles qu'elle s'impose, car si elle n’craque pas, jamais, c'est qu'elle s’invente non mériteuse d’ton attention. Alors en voyant la lueur conquise, enfin, t'peux qu'lever ton visage vers l'sien. La distance entre vous diminue d'plus en plus, t'sens même ses doigts qui s'impriment dans ta chaire, car elle sait autant qu'toi c'qui s'en vient. Ou pas, puisque les portes d'la pièce s'ouvrent brusquement, prenant assez la gardienne par surprise qu'elle t'laisse tomber par terre, t'voyant lâcher une exclamation avant d'frapper l'sol. Y'a Lux qui s'penche aussitôt, horrifié, sauf qu't'as un regard noir qu'pour l'élément perturbateur.
Un jour. Un jour, tu la feras craquer ta gardienne, et t'pourras fêter ça avec une danse et une carafe pleine du meilleur sang.


Tu t'souviens que trop bien d'cette horrible journée, celui où ton monde s'est écroulé. L'jour où ta sœur adorée s'est fait assassinée, l'jour où Haima a semblé perdre de sa superbe en s'faisant jeter une sombre couverture sur son royaume. Elysium l'Impératrice, même toi tu l'as regardais avec des yeux adorés, sachant qu'l'auréole brillant autour d'elle n'était pas qu'une hallucination, l'soleil brillait à travers elle. Parfaite et magnifique. Horrible cauchemar dont il t'es impossible d'te réveiller, malgré les pleurs et les cris, qu'tu t'es bien gardée d'exprimer devant grand public. Y'a la lave aussi, qui brûle toute terminaison nerveuse sur son passage, blanchissant ton âme jusqu'à ce qu'elle craquèle, laissant la boue noire y apposer ses mains sales. Ça t'as brisée, de perdre Elysium. Tu croyais qu'Araël et elle règneraient pour un semblant d'éternité, qu'vous seriez cette famille haute et intouchable jusqu'à la fin d'vos vies- qui techniquement, ne devraient jamais s’terminer. Y'a qu'à regarder Père et Mère qui se sont exilés il y a fort longtemps, vivant d'amour et d'eau fraîche jusqu'à mourir sous les rayons du soleil. C'était pas triste, avec eux. Car c'est c'qu'ils voulaient, et vous saviez qu'ils partaient heureux, comblés. Sachant le monde en sécurité, avec son Empereur et son Impératrice. Belle et triste connerie.
Et il n’en resta plus que deux, d’ses rois Lightwood au rêve immensément grand, long et fastidieux mais certes pas impossible. Pas pour vous. Et pourtant, elle est tombée l’Impératrice, n’laissant plus qu’sur le trône qu’un Empereur triste et sa sœur à l'Étoile tombante. Certains sont toujours là pour vous, apaisant les maux mais pas la rancœur, notamment ta gardienne à demi-charmée, et Malaki, le noble favori d’Elysium -bien qu’il est partit un temps et tu as craint d’ne plus jamais l’revoir- ainsi qu’tous les sangs-purs ayant côtoyés ta sœur et qui voit leur monde basculer... à moins que certains n’portent qu’un masque de comédie. On n’peut pas nier qu’le meurtre de l’Impératrice a jeté un drap d’méfiance dans les rangs vampiriques.


Il y a plusieurs facettes aux étoiles, et si la plupart du temps, elles créent d'bons sentiments dans l'âme des gens, il n'faut jamais oublier leur sombre facette. Étoile, c'ton titre, ta gloire et ta décadence. Tu brilles d'milles feux et malgré ton rôle de petite dernière, tu n'restes pas dans les ombres. Peut-être avant, peut-être quand tes siècles n'étaient qu'à leur commencement, après, tu n'en portes que peu comparé à ton frère, jadis à ta sœur également. L'Étoile a été un cadeau, non-attendu, non-prévu, mais pas moins aimée. Tu l'aimes ta famille et pour elle, tu ferais n'importe quoi. Sauf qu'tu ferais aussi n'importe quoi ou presque pour t'assurer qu'tu ne t'ennuie jamais, ni aujourd'hui ou demain, ou le demain dans trois siècles. C'est une crainte qui t'serres parfois les trippes, une crainte qu't'as toujours ignorée, mais qui s'fait plus pressante depuis la tragique mort d'ta sœur l'Impératrice.
Bizarre qu’elle ait été frappé par la faucheuse et c’est l’ennui qui t’effraie? Pas vraiment, quand on considère que la mort vous touche pas normalement, qu’le temps passe sans vous voir atteint d’maladies. C’plus facile de craindre l’ennui, un sentiment familier, plutôt qu’la mort qui t’as laissé si longtemps indifférente. T’as toujours eu besoin d’couleurs dans la vie, incapable d’rester insensible face au monde, émerveillée devant ses secrets et ses paysages magnifiques. Affectée, mais dans l’bon sens, à goûter les lumières et jamais t’départir ton regard vivant et ton sourire malicieux. Affectée maintenant mais plus dans l’bon sens, parce que l’noir qui s’répand dans ta chaire s’mélange pas avec l’ennui- c’toujours dans ces moments là qu’il est idéal d’attaquer. Attaquer tes défenses et tes valeurs, semer l’doute dans ton esprit tourmenté et donc malléable. En vérité t’as pas même pas conscience de c’qui se passe, c’est vil et discret, qu’ce serpent noble faufile dans ton esprit. S’essaie, sans savoir si ça mènera à quelque chose, sans savoir si tout c’que tu veux, c’est pallier à l’ennui, à la constante douleur qui paralyse tes sens, en t’laissant sombrer un peu dans la mort. Pas littérale, juste assez pour frôler des phalanges l’esprit d’ta sœur, qu’tu peux sentir partout sur Haima depuis son meurtre.
Car la menace n’peut pas avoir disparut complètement, et bien qu’tu refuses d’penser qu’il pourrait y avoir un prochain -ton frère, toi, d’autres sangs-purs?- tu choisis un bien mauvais moment pour t’laisser dominer par ta fibre sauvage. T’es une princesse cependant, et t’sais retenir tes tendances joueuses et parfois enfantines pour prendre les armes, les arts, les livres, t’entourer d’connaissances et perfectionnant tes atouts, passant à un nouveau talent une fois l’ancien presque parfaitement maîtrisé.


T’as l’impression d’marcher dans un rêve tandis qu’il t’glisse mille et une conneries à l’oreille, t’écoutes plus trop maintenant mais tu souris quand même. L’vampire avec qui tu parles d’politique est juste trop enthousiaste devant les projets d’Haima, alors qu’l’ancien Ambassadeur avait mentionné un total désintérêt de sa part lors d’sa visite il y a plus d’deux ou trois siècles maintenant. T’as qu’à jeter un regard à ta gardienne plus loin pour aviser ses sourcils relevés et son sourire sarcastique, au même moment où l’vampire t’lance une plaisanterie qu’tu fais mine d’trouver drôle avec ton sourire amusé- qui est en fait causer par l’regard échangé avec Lux. Il est clairement l’genre de vampire à préférer la compagnie des femmes, sans toutefois porter d’véritable attention à c’qui peut bien sortir d’ta bouche. Et bien mon Seigneur, ce fut une agréable soirée mais je crains devoir y mettre déjà un terme. Vous m’excuserez, n’est-ce pas? Nous pourrons continuer cette discussion une autre nuit, je n’retourne pas à Haima avant plusieurs semaines, qu’tu conclue d’un ton agréable bien qu’inflexible. C’vampire et ses ressources pourraient s’avérer utiles pour Haima, certes, mais sa nature et vision t’laisse de marbre. Faudra qu’tu revois ton approche avec lui, c’que tu peux obtenir sans l’voir débarquer sur l’Archipel trop souvent.
Sauf qu’pour l’reste de la nuit, t’comptes bien t’changer les idées. Profiter du temps qu’tu passes dans la belle Italie, bien qu’tu n’passes pas tant d’temps à la belle étoile, accroché plutôt dans une conversation avec des nobles italiens t’ayant entraînés dans l’un de leur réputé restaurant. Aucune déception t’étreint comme tu passes un excellent moment, adorant voyager justement pour c’genre de moment. Au final, ils t’présentent leur vision dérivée d’l’autre vampire et tu découvres une alléchante alternative avec leurs connaissances à eux, transformant ta récente déception en accomplissement.
T’es la dernière des Lightwood, cadette d’Araël de quelques siècles mais pas moins détentrice d’un cœur puissant. Il n’bat peut-être pas dans ta cage d’os, toutefois, il brille et ce malgré la saleté noire qui tente d’s’y imprégner. Ta volonté est de fer, ta détermination brûlante. Et tant qu’tu pourras lever ton regard vers ton frère, tant qu’vous resterez hauts et fiers et forts, ensembles, vous battrez tout.


_________________
star princess
i wanna do bad things with you


Dernière édition par Aria Lightwood le Mer 14 Fév - 6:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 141
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 5:04

Pitchoune :fire: bienvenue ^^

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« Quand un être hante vos pensées »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : princesse et ambassadrice d'haima dans l'reste du monde.
Messages : 202
Date d'inscription : 05/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 5:11

meluuuuuuuu :amour:
ça fait plaisir d’te revoir. :miam: :v: - puis avec liliiiiii. :kiki:
merciii.

_________________
star princess
i wanna do bad things with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 680
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 9:31

T'ES OUTRAGEUSEMENT CANON AVEC ALEX
Ca va m'fait bizarre de te voir avec cette tête haha - mais j'kiffe de fou en vrai
J'lis ta fiche dans la matinée (une fois fait tout ce que je dois faire :wut: )
:miam: :miam: :miam:

_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 204
Date d'inscription : 08/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 10:05

Toi
On garde toute l'histoire qu'on avait dis dis dis :snif: (mamaaaaaaaaaan :45: )

REEEEEEEEE :alice: :amour: :amour: :amour:

_________________
storm's coming
"I come, blood on blood, like the sea, wave on wave.  ▬ have a soul the color of poppies."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 141
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 11:56

@Aria Lightwood a écrit:
meluuuuuuuu :amour:
ça fait plaisir d’te revoir. :miam: :v: - puis avec liliiiiii.  :kiki:
merciii.


Toi aussi tu es sublime :amour: je need rp avec toi :love:

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« Quand un être hante vos pensées »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 680
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 13:15

Tu es validé(e) !


T'es merveilleuse Belle étoile :love: comment n'pas tomber à tes pieds pour te vénérer - heiiiin ? - j'sais pas, j'ai pas trouvé la réponse à cette question encore :grump: J'te valide - j'veux un rp - puis j'veux voir LUUUUUUUUX :han:

Bravo ! Tes efforts sont récompensés, tu es validé sur G&B ! Tu rejoins le groupe SANG PUR. N'oublie pas de faire ta fiche de liens de rp's et de vérifier que ton avatar ainsi que ton métier sont dans les bottins . Tu peux aller demander des liens aux autres membres et même des rp's, ainsi que participer au flood . Encore bienvenue sur notre forum, le staff est enchanté de t'avoir sur son forum et il espère que tu t'amuseras !

_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : princesse et ambassadrice d'haima dans l'reste du monde.
Messages : 202
Date d'inscription : 05/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 14:09

@Melusine W. De Gueslin owi faut rp on a pas le choix. :han: mpotte moi s'tu veux qu'on s'organise ça (+ se rafraichir les idées sur notre potentiel lien... si on avait déjà discuté ). sinon j'le fais quand j'plus au boulot. :clin:

@Katie A. Grayheart oui gamine d'amour on garde la même histoire. :v: :v: re à toi aussi, quand t'auras retrouvé tes couleurs on se fera un petit rp.

@H. Malaki Hiroaki faut jamais que tu la trouves non plus. :stache:
merci mon Malalaaa. :amour: :amour:

_________________
star princess
i wanna do bad things with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 204
Date d'inscription : 08/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria) Mer 14 Fév - 14:40

PARFAIT aloooooors :han::**:

_________________
storm's coming
"I come, blood on blood, like the sea, wave on wave.  ▬ have a soul the color of poppies."
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: turn my head until my darkness goes (aria)

Revenir en haut Aller en bas

turn my head until my darkness goes (aria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: Votre personnage :: La présentation :: Les résidents-