AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

a new beggining PV H. Malaki Hiroaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Jeu 22 Fév - 11:03

A New beggining !
@"Jason Valentaï & @"H. Malaki Hiroaki"


De toute mon existence, je pouvais enfin me qualifier comme quelqu’un de libre, j’ai été banni de chez moi, de mon foyer avec l’interdiction de remettre un pied a Seattle ou encore d’essayer de prendre contact avec ma famille. Après toutes ces années a nier qui j’étais à faire comme si je n’étais pas important comment leur expliquer que c’est avec joie que je m’en vais. Même si dans cette histoire la seule chose que je pourrais bien regretter, c’est de ne plus revoir ma mère. Elle qui a toujours su trouver les mots réconfortant, elle qui malgré une fratrie de plusieurs enfants trouvais toujours le temps de venir me voir et de me soutenir malgré tout. Lors de mon bannissement, elle a tout fait pour raisonner mon père, mais cette décision me convient tous a fait. Avant de quitter Seattle elle me conseilla un endroit où je pourrais peut-être y vivre et m’y plaire, l’île Haima.

J’avais entendu quelques rumeurs concernant cet endroit sans vraiment y porter trop grande attention. Il s’agirait d’un lieu unique ou les vampires n’auraient plus à se cacher et ou il pourrait y vivre en toute tranquillité. Un coin assez reculé. Difficile d’accès pour de simples humains. En endroit rêver. Mais j’y mettais toutefois quelque réservé, en endroit ou les vampires pourraient vivre tranquilles est aussi un endroit ou les chasseurs pourrait attaquer en masse histoire de faire de gros dégâts. Je décidais donc d’y jeter un œil et que si l’endroit ne m’inspire pas confiance, je suis tout à fait libre de ne pas y rester. Après tout mon bannissement avait eu l’effet que je suis à présent un homme libre.

Je consultais alors les informations que ma mère m’avait données pour pouvoir me rendre à cette île. Cela n’était pas vraiment compliqué pour s’y rendre. Il faudrait que je me renseigner pour savoir comment il faisait pour que ce lieu ne soit pas connu du monde des mortels. Cette île piquait de plus en plus ma curiosité à vrai dire. Et je ressentis comme une boule au fond de moi. Comment réagirait-il a mon arrivée. Pour tous dire je suis un vampire de sang pur banni. Cela aurait-il une quelconque importance pour eux. À vrai dire, cela ne remet pas en cause ma succession au trône, même si j’en ai toujours eu horreur préfèrent laisser ce poste à mes frères voir peut être ma sœur. Enfin, une certaine appréhension me venait. Refoulant ce sentiment qui me paraissait tellement humain, je prie la route en direction Haima.

Après une traversé de la mer, je pouvais apercevoir ce qui me semblait être un magnifique palais au loin et au fut et a mesure que je m’approchais de l’île, je constatais que ce palais était une pure merveille pour les yeux. Une gigantesque ville surplombait une très grande partie de l’île. L’appréhension que je refoulais remontait vite à la surface. Une fois, le bateau acheté s’amarrait dans sa dernière manœuvre jusqu’au quai, j’observais le palais dont l’architecture surplombais tous autre château connu.

Une fois pied à terre, je me dirigeais donc en sur ce qui me semblait être la plage. Tant de questions me venaient à l’esprit. Tout en avançant perdu dans mes pensées, je continuais mon avancée dans un lieu encore inconnu.  »   

_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 904
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Jeu 22 Fév - 19:10

a new beggining
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


T'essaie de pas y penser, d'couper ton esprit de toute réflexion pour simplement fixer le vide sans faire comme si ton coeur était en miettes. Pas qu'il le soit - tu peux pas dire qu'il t'a brisé le coeur l'empereur, mais il le tient entre ses mains et il te semble être en suspens. T'as le coeur, la vie, et l'esprit en suspend, depuis deux jours que tu sais pas quoi penser, quoi dire, quoi faire. Le gout des lèvres d'Araël encore sur les tiennes sont un fantôme d'espérance qui te garde l'esprit éveillé la journée et la nuit - éveillée pour rejouer le baiser en boucle comme un dément. Dément - t'es fou de l'Empereur, mais plus encore maintenant. Tu pensais pas qu'il était possible qu'il te possède plus encore - sans doute est-il une flamme sous ta peau de marbre d'immortel, et à présent tu brûle. Tu brûle sans t'enflammer, de cette chaleur lancinante et tortueuse. Parce que tu sais pas - tu sais pas ce qu'il veut, ou veut pas. Tu sais pas, parce qu'il t'en parle pas. Il te parle pas - tout court - depuis que vous vous êtes embrassés. Tu voudrais lui gueuler après, l'faire réagir. Qu'il te dise même qu'il te haut, si c'est le cas - en vrai tu pourrais n'pas t'en remettre - mais au moins qu'il te parle. Le silence te rend malade - alors tu joue l'indifférence en réponse. Stupide, t'as pas pris en maturité malgré tes huit siècles à fouler l'sol de la planète. La vie t'as pas appris à être réfléchi, sans doute qu'il reste pas d'espoir pour toi.

« Malaki, une lettre pour toi. » Tu te retourne vers Delilah, qui t'offre un sourire sympathique. Si même lui s'met à être gentil tu dois être plus atteint que tu le crois - ca te fait grimacer, vraiment, avant de lever les yeux au ciel pour faire bonne impression, n'pas montrer que l'inquiétude de ton meilleur ami te toucher. Tu prends la lettre - donc - et reconnait vite le sceau de la famille d'Seattle.
T'ouvre - découvre un cachet rapidement rédigé d'une mère qui t'annonce l'arrivé de son fils, sans doute, sur l'île d'Haima - au vue des jours que prennent les lettres à venir tu perds pas de temps. Tu quitte Delilah pour te rendre vers les gardiens du guet, trouver Hélios rapidement. Il t'annonce qu'une silhouette a été repérée, un bateau s'approchant des côtes. T'sais pas à quoi t'attendre, mais t'as toujours cru que le hasard était une joueuse, alors tu prends le partie de quitter le palais. Pas qu'Araël manquera ta présence.

Alors tu marche, vers la plage où Hélios te dit que l'embarcadère a dû amarer. C'pas si loin, mais tu prends pas ton temps pour autant, car rapidement t'entends des pas qui s'trouvent pas loin, et t'arrive pour trouver une silhouette que tu reconnais que trop bien.
« Jason ! » Tu gueules avec un sourire dans la voix, avant de t'élancer vers lui - pas que tu le prenne dans tes bras, mais t'en aurais vraiment l'envie. T'as passé un moment dans la famille à Seattle, comme ambassadeur de ton impératrice. T'as essayé de les convaincre de croire en Haima, et en l'idéologie des Lightwood. T'as tenté, sans succès - pensais-tu - mais peut être t'es-tu trompé finalement. Comme Jason est là - t'sais pas vraiment pourquoi mais t'es ravi. « Je viens de recevoir une missive de ta mère, elle m'annonçait ta possible arrivée. Un beau hasard que tu arrives en même temps. »  Dis-tu avec un sourire de nouveau, posant une main protectrice sur l'épaule du sang pur.
« Vas-tu bien ? Je t'accompagne jusqu'à Haima et j'te fais visiter ? »


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Lun 26 Fév - 11:30

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


Jamais je n’aurais pensé me sentir aussi vite en confiance à peine arriver sur cette île., quelle sensation étrange. Cela avait un aspect réconfortant. Cela faisait quelques minutes que Malaki et moi, nous étions retrouvées et me voilà a lui faire des confidences. Je lui révélais alors que ma morale n’était pas au beau fixe. Nous nous avancions en direction du chemin qui nous ferais quitter la plage en direction de la ville, j’aperçus dans son regard quelques chose que je n’avais vu qu’a travers celui de ma mère. De la compassion,

« J'suis heureux d'être rentré chez moi, et je ne doute pas que tu te sentes chez toi à Haima. » Un sourire se forma sur mes lèvres, moi qui n’avais pas prévu de rester sur du long terme à Haima, voilà que fraîchement arriver, on me demander d’y rester. Enfin, cela n’avait peut-être pas été ces mots, mais je percevais que c’était en quelques sortes son ressenti. « j’espère » dis-je sourire aux lèvres. C’est alors que je lui expliquais mon bannissement, que sur les conseils avisés de ta mère elle m’avais conseiller de venir en premier lieu sur l’île. Étonner part mes mots, je sentis une grande compassion ressortir de son visage. P « Que s’est-il passé. Pas que tu doives… Me raconter en réalité » Soudain un certain gène avait pris place dans son regard. Étonner part mes mots, je sentis une grande compassion ressortir de son visage. Son regard


Pris d’un rire, nerveux, je mis quelques secondes à reprendre mes esprits. « Désoler, » dis-je gêné, je ne voulais pas que mon rire soi mal perçus. « Malaki, cela fait combien de temps que nous nous connaissons ? Tu penses qu’après toute ces décennies nos rangs ont encore leur place dans nos relations, nous sommes amie avant tous, tu n’as pas à me traiter comme un sang-pur et je ne te traiterai pas comme un simple noble. Notre amitié ne sait pas créer en fonction de celle-ci non ? Alors ne la laisse pas entraver une bonne conversation, et ta curiosité. ». Espérant que mes paroles, avait l’effet que j’espérais. « Et bien pour tous te dire, mon père et ma fratrie n’ont pas accepté que je ne puisse apporter de descendance, il se trouve que les Valentaï ont un souci avec mon homosexualité, ils m’ont banni après avoir assassiné, mon compagnon. Et donc me voilà ! » Tendant les bras en direction de la ville Haima.

« Je t'accompagne au Palais alors. Les Lightwood t'y recevront et te donneront des appartements pour t'installer. Tu seras comme chez-toi ici. Ou… Enfin un nouveau chez toi. » Je le regardais, appréciant ce moment que nous partagions nous n’étions pas presser, je voulais encore rester sur cette plage ou bien a vagabondé en ville. Cela me faisait tellement de bien de retrouver mon vieil ami, que je voulais que nous restions plus longtemps a discuter et essayer de rattraper le temps perdu. « Après tout le temps que nous nous sommes vu, je ne suis pas pressé de me diriger en direction du palais, pourquoi ne pas vagabonder ou du vœu. Nous avons tellement de choses à rattraper ne pense tu pas ? comment vas-tu, et comment se porte Araël?, pour être honnête, j'ai entendu quelques rumeurs vous concernant » lui dis-je préfèrent entrer directement dans le vif sur sujet »


_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.






Dernière édition par Jason Valentaï le Ven 16 Mar - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 904
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Jeu 1 Mar - 3:07

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


Tu crois au destin, au hasard, à la chance - c'peut être stupide parce que t'as huit siècles de vie, et que sans doute t'as du voir le monde s'effondrer plus d'une fois autant de toi. Mais tu crois pas qu'il se passe des choses sans raison - tu penses plutôt que le Destin se débrouille toujours pour trouver son chemin dans vos vies. T'es un poète, un éternel romantique, et même si t'es devenu plus dépravé et joueur, tu doutes de pouvoir vraiment changer cela un jour. T'aime à voir la vie comme un chemin vers quelque chose - le bonheur, peut être. Ou autre chose. T'sais pas lui donner de nom, mais tu refuse de croire que tu vis sans raison, ou juste pour survivre chaque journée jusqu'à l'éternité. Tu veux poursuivre un but, et l'tiens c'est sans doute l'bonheur. Celui des autres avant le tiens - celui de Jason Valentaï te semble étrangement compromis. Sa mère a été plutôt vague dans sa lettre, et t'pense surtout que c'est parce que c'est pas ta place de poser des questions. T'es un noble au service des sangs purs, certainement pas un détective en quête de vérité.
« Malaki ! » T'es tout de même ravie de le voir qui s'illumine d'un sourire radieux, le jeune prince. Tu viens rapidement à sa rencontre, te gardant de le prendre dans tes bras comme t'en aurais envie. T'es quelqu'un de tactile mais garde ces familiarité pour Mélusine et Aria - pour Elysium fut un temps mais - mais tu dois pas y penser pour le moment. T'as plus important à faire comme ramener le prince sain et sauf au Palais.
« une chance, même » T'souris avec autant de chaleur que le jeune femme - avant de prendre le partie de l'inviter à te suivre. Vous êtes pas si loin d'Haima et t'es heureux de pouvoir faire le chemin à ses côtés. De prendre soin de lui comme sa mère semble te le demander. T'ignore toute l'histoire - t'es curieux cependant de comprendre comment l'héritier Américain a pu quitter Seattle aussi soudainement. T'sais pas mal de chose sur Jason, comme vous avez rapidement été assez proches pour discuter tous les deux à ton arrivée dans son pays. T'sais pas qu'il a d'lourds secrets qui seraient mal vus dans la société de sang pur. Peut être moins à Haima - t'sais pas, Haima te semble le paradis sur terre après tout.

Vous vous mettez à marcher, et t'reste proche du prince, au cas où l'voyage l'aurait vraiment épuisé. T'as rien à lui offrir à boire, mais doute pas qu'au Palais vous trouverez rapidement de quoi lui rendre des forces.
« Dire que je vais bien, serais peut-être exagérer, mais je tiens le coup et toi ? Cela fait tellement longtemps ? Oui fait moi visiter, j’ai hâte de découvrir l’île. » T'entends la mélancolie - ou autre chose - faire vibrer sa voix. Ca te tord d'en dedans, parce qu'il te semble trop jeune pour porter un tel grief. T'aimerais l'aider, sans savoir de quoi, mais poser - tout de même - une main amie sur son épaule que tu sers doucement.
« J'suis heureux d'être rentrer chez moi, et je doute pas que tu te sentiras chez toi à Haima. »  Affirmes-tu comme pour le rassurer. L'assurer - du reste - qu'il est ici chez lui, et qu'il trouveras le repos et la paix qui semble manquer à son regard torturé. Tu le laisse, un temps, pour reprendre ses esprits, te demandant s'il compte sur toi pour le divertir - mais tu oublie cela quand il parle de nouveau.
« pour tous te dire, je suis venu ici sur les conseils avisé de ma mère histoire de demande trouver un lieu où je pourrais vivre, tu as devant toi une personne bannie de chez lui. » Tu cache pas ta surprise - ni retient les mots qui t'sortent sans que tu y pense.
« Que s'est-il passé ? » Ta première réaction alors que tu sers un peu plus ton étreinte comme pour lui assurer un soutien que t'es prêt à lui donner. Tu veux pas l'voir s'effondrer, le bellâtre, et t'as un trop grand coeur pour aimer l'entendre parler de la sorte. Un bannissement - voila la pire des punissions dans une famille de sang pur. Et soudainement t'prends conscience que t'as outrepassé tes droits, et t'sens rougir de gêne. « Pas que tu doives… me raconter en réalité. »  Dis-tu en grimaçant, tournant le regard vers Haima qui se dessine pas loin de la plaine que vous traversez.
« Je t'accompagne au Palais alors. Les Lightwood t'y recevront et te donneront des appartements pour t'installer. Tu seras comme chez toi ici. Ou… Enfin un nouveau chez toi. » Parce qu'apparemment un monde comme chez lui n'est pas vraiment à envier.


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Ven 16 Mar - 11:02

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


Jamais je n’aurais pensé me sentir aussi vite en confiance à peine arriver sur cette île., quelle sensation étrange. Cela avait un aspect réconfortant. Cela faisait quelques minutes que Malaki et moi, nous étions retrouvées et me voilà a lui faire des confidences. Je lui révélais alors que ma morale n’était pas au beau fixe. Nous nous avancions en direction du chemin qui nous ferais quitter la plage en direction de la ville, j’aperçus dans son regard quelques chose que je n’avais vu qu’a travers celui de ma mère. De la compassion,

« J'suis heureux d'être rentré chez moi, et je ne doute pas que tu te sentes chez toi à Haima. » Un sourire se forma sur mes lèvres, moi qui n’avais pas prévu de rester sur du long terme à Haima, voilà que fraîchement arriver, on me demander d’y rester. Enfin, cela n’avait peut-être pas été ces mots, mais je percevais que c’était en quelques sortes son ressenti. « j’espère » dis-je sourire aux lèvres. C’est alors que je lui expliquais mon bannissement, que sur les conseils avisés de ta mère elle m’avais conseiller de venir en premier lieu sur l’île. Étonner part mes mots, je sentis une grande compassion ressortir de son visage. P « Que s’est-il passé. Pas que tu doives… Me raconter en réalité » Soudain un certain gène avait pris place dans son regard. Étonner part mes mots, je sentis une grande compassion ressortir de son visage. Son regard


Pris d’un rire, nerveux, je mis quelques secondes à reprendre mes esprits. « Désoler, » dis-je gêné, je ne voulais pas que mon rire soi mal perçus. « Malaki, cela fait combien de temps que nous nous connaissons ? Tu penses qu’après toute ces décennies nos rangs ont encore leur place dans nos relations, nous sommes amie avant tous, tu n’as pas à me traiter comme un sang-pur et je ne te traiterai pas comme un simple noble. Notre amitié ne sait pas créer en fonction de celle-ci non ? Alors ne la laisse pas entraver une bonne conversation, et ta curiosité. ». Espérant que mes paroles, avait l’effet que j’espérais. « Et bien pour tous te dire, mon père et ma fratrie n’ont pas accepté que je ne puisse apporter de descendance, il se trouve que les Valentaï ont un souci avec mon homosexualité, ils m’ont banni après avoir assassiné, mon compagnon. Et donc me voilà ! » Tendant les bras en direction de la ville Haima.

« Je t'accompagne au Palais alors. Les Lightwood t'y recevront et te donneront des appartements pour t'installer. Tu seras comme chez-toi ici. Ou… Enfin un nouveau chez toi. » Je le regardais, appréciant ce moment que nous partagions nous n’étions pas presser, je voulais encore rester sur cette plage ou bien a vagabondé en ville. Cela me faisait tellement de bien de retrouver mon vieil ami, que je voulais que nous restions plus longtemps a discuter et essayer de rattraper le temps perdu. « Après tout le temps que nous nous sommes vu, je ne suis pas pressé de me diriger en direction du palais, pourquoi ne pas vagabonder ou du vœu. Nous avons tellement de choses à rattraper ne pense tu pas ? comment vas-tu, et comment se porte Araël?, pour être honnête, j'ai entendu quelques rumeurs vous concernant » lui dis-je préfèrent entrer directement dans le vif sur sujet. .


_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 904
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Sam 17 Mar - 16:43

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


La confiance, c'est une chose que tu offres rapidement - trop rapidement si t'en crois Delilah, comme t'es du genre à avoir confiance en n'importe qui. Tu es peut être trop naïf, c'est une chose qui changera jamais. T'as plus ton innocence, perdue dans les coups d'reins de Zero, mais t'as naïveté maladive te perdras encore certainement. T'offre sourires et soutiens, affections à qui la demande - tu donnes ta confiance, assumant l'idée que personne ne te voudrait le moindre mal. Et pourquoi le monde le voudrait-il, alors que t'es assurément pas de ceux qui veulent le mal des autres ? T'es né et t'as grandit dans un monde utopique dont tu es l'enfant - Haima c'est exactement un paradis sur terre, et dans ton esprit il est pas d'homme qui puisse vouloir le quitter une fois y avoir mis les pieds.
« j’espère » Tu souris - t'es confiant, vraiment. Alors qu'vous commencez à marcher, pour quitter la plage, t'as l'envie de te rapprocher du jeune prince - tu sens qu'il est loin d'être aussi lumineux que lors de vos moments passés ensemble. Tu le connais depuis longtemps, t'es pris d'affection pour lui, comme de chaque membres de sa famille. Mais Jason porte une beauté plus brillante encore, qui t'fait frapper le coeur plus vite dans la poitrine. Tu peux pas l'expliquer - sauf que t'as vraiment le désire de le voir être plus souriant.

« Malaki, cela fait combien de temps que nous nous connaissons ? Tu penses qu’après toute ces décennies nos rangs ont encore leur place dans nos relations, nous sommes amis avant tous, tu n’as pas à me traiter comme un sang-pur et je ne te traiterai pas comme un simple noble. Notre amitié ne sait pas créer en fonction de celle-ci non ? Alors ne la laisse pas entraver une bonne conversation, et ta curiosité. » Tu ralentis la cadence, stupéfait d'un tel discours - il t'frappe droit au coeur et tu te retiens de pas le prendre dans tes bras une fois encore. Tu t'sens important, à ses yeux, et c'est un sentiment que t'es jamais lasse de ressentir. T'as grandit dans les convenances et les rangs - tu sais où se trouve ta place, et même si tu es proche des sangs purs de part ton rôle d'Ambassadeur, t'as jamais eut dans l'idée d'être considéré comme leur égal. Sauf que c'est le cas - dans le regard de Jason, et ça te fait plaisir de pouvoir lui parler sans détour. Ou qu'il fasse de même avec toi - que vous soyez de réels amis.
« Et bien pour tous te dire, mon père et ma fratrie n’ont pas accepté que je ne puisse apporter de descendance, il se trouve que les Valentaï ont un souci avec mon homosexualité, ils m’ont banni après avoir assassiné, mon compagnon. Et donc me voilà ! »
« Quoi ?! Jason je... Je suis profondément désolé pour ton... compagnon. » Et c'est une vrai compassion qui te tire la poitrine alors que tu prends le temps de le prendre dans tes bras cette fois. T'es désolé d'apprendre une telle chose - assurément tu saisis mieux pourquoi il est si différent - si éteint alors qu'il te semblait flamboyant. « C'est pas une chose qui posera problème ici, ton homosexualité. Du coup, tu trouveras personne pour te mettre hors de chez toi pour ca. » Promets-tu, sachant que tu serais le premier à t'assurer qu'il puisse être qui il est. D'autant que déjà à Seattle vous en aviez parlé - tu t'souviens à présent, lui avoir dit qu'il avait pas à avoir honte de lui, bien au contraire, qu'il devait vivre sa seule existence avec fierté.
« C'est pas... C'est à cause de moi ? J'veux dire... Des conversations qu'on à eut à l'époque ? J'voulais pas t'faire de tord, Jason, j'te le promets. » T'assures en t'reculant soudainement pour l'fixer droit dans les yeux. Être la cause d'la douleur des autres c'est une chose que tu supportes mal - l'effet aussi de ton éducation trop naïve.

Mais finalement vous reprenez le chemin vers le Palais, et Haima - vous parler d'une voix toujours si amicale, ce qui te réchauffe largement, t'rendant un sourire qui s'était effilé un moment auparavant. Tu propose de rejoindre le Palais, mais ton compagnon semble pas du même avis -
« Après tout le temps que nous nous sommes vu, je ne suis pas pressé de me diriger en direction du palais, pourquoi ne pas vagabonder ou du vœu. Nous avons tellement de choses à rattraper ne pense tu pas ? comment vas-tu, et comment se porte Araël?, pour être honnête, j'ai entendu quelques rumeurs vous concernant » Tu peux pas empêcher ton visage de rosir à cette assomption - t'as retrouvé Araël et t'as pas manqué d'assumer que tes sentiments sont toujours les mêmes. T'as juste le désir de l'embrasser, d'te perdre contre lui, peut être avec plus de force encore qu'auparavant - mais de là à ce que des rumeurs circulent sur vous deux... comme si c'était une chose possible ?
« Des - des rumeurs ? »  Tu demandes finalement, t'sentant gêné de même que plutôt joyeux. « Quel genre de rumeurs exactement ? »  rajoute-tu, pouvant pas empêcher ta curiosité de faire son chemin. Avant de te décider à répondre à sa première question.
« J'vais bien. J'suis heureux d'être revenu sur Haima même si j'aurais préféré de meilleures... Circonstances. Araël et Aria vont aussi bien qu'on peut penser en des jours si sombres - et j'doute pas qu'il sera heureux de te voir. » 


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Ven 20 Avr - 13:02

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


Stupéfait de part mon discours, j’étais amusé de voir l’étonnement dans le visage de l’ambassadeur d’haima. Lui dire que les convenances habituelles qui devrais être de rigueur entre un sang pur et un noble n’étais aucunement accepté dans notre bon vieille relation. Alors m’apercevoir que ce genre de discours pouvais encore l’étonner était assez amusant.
Bien que cela fut vite passé, quand je vins sur le décès de l’être aimé. La peine devait très vite se lire sur mon visage, et je pus le voir sur celui de Malaki. Et oui bien qu'Alexander était la première personne en plus de 9 siècle que je m’étais permis d’aimer. Et il m’a été arraché aussi vite qu’il est entré dans ma vie. Dire que je m’étais enfin décidé à faire de lui un immortel. Comme le destin peut vous jouer de mauvais tour parfois !

« Quoi ?! Jason je... Je suis profondément désolé pour ton... Compagnon. Ce n'est pas une chose qui posera problème ici, ton homosexualité. Du coup, tu trouveras personne pour te mettre hors de chez-toi pour ca. » Apercevoir la peine que pouvais ressentir Malaki pour mon histoire me prouva une nouvelle fois qu’il était et resterait toujours quelqu’un en qui je pourrais avoir totalement confiance. « Ne t’en fais pas, après tous tomber amoureux d’un humain, c’était peut-être une folie… On sait bien comme leurs espérances de vie peut bien être courte. » Lui dis-je me voilant moi-même la face, il est vrai qu’on dit qu’une des faces du deuil est le déni. « Oui, enfin, je pense, que pour moi les histoires de cœur vont s’arrêter pendant un certain temps, mais je suis ravi d’apprendre que chacun puisse être accepté sur l’île. »

« Ce n'est pas... C'est à cause de moi ? J'veux dire... Des conversations qu'on a eut à l'époque ? J'voulais pas t'faire de tord, Jason, j'te le promets. » Comment vous expliqué le rire nerveux qui est monter en moi. Le fait que Malaki se rejette la faute, me mit dans un état auquel même moi, je ne comprenais pas. Je me souviens vaguement lui avoir fait par de mon attirance pour les hommes. Mais le fait d’avoir dévoilé mon homosexualité n’avait rien à voir avec lui. Et qu’il prenne une petite part de responsabilité dans l’histoire d'Alexander, me touchait. « Malaki, ne t’inquiète pas, jamais personne ne me force à faire quelque chose, si j’ai décidé de dévoiler que j’étais gay cela n’a rien a voir avec toi. C’étaient quelques choses que je devais faire pour moi-même. Tu n’y ais pour rien la dedans. » Espérant le réconforter un minimum.

Alors que nous reprenions le chemin en direction du palais, je venais à parler Araël, l’empereur, je savais qu’il avait remplacé son père à présent. Et je savais aussi que Malaki avait eu un crush pour lui à l’époque, je me souviens du ton qu’il employait quand il parlait de lui à quel point l’éclat de ces yeux devenais plus intense à chaque secondes quand il pensait à  chaque conversation à son sujet. Je pense que c’est aussi la raison pour laquelle je m’étais ouvert librement à lui à l’époque, car il comprenait ce par quoi je passais à l’époque. Je lui avouais avoir entendu au fil des années quelques rumeurs leur concernant. Il me répondait quelque pu gêné par ma confaissions, « Des - des rumeurs ? Quel genre de rumeurs exactement ? » Lui répondant étrangement sérieux, « une fois que vous aviez quitter Seattle, mon père n’a pas pu s’empêcher d’essayer d’avoir des informations sur vous. Apparemment un allié de ma famille se trouvais être un noble qui travaillait dans le palais. Et il lui arrivait souvent d’envoyer des courrier ou encore de se déplacer jusque chez nous. Il rapporta alors à mon père que votre relation avec Araël étais quelque peu ambiguë. J’ai appris son existence qu’a mon exil, ma mère m’en a informé dans un courrier qu’elle m’avait écrit, quelque temps avant mon arrivée, j’ai fait un détour et je me suis occupé de l’espion donc cela ne serai plus un problème pour Haima. Je pense même que mon père a dû recevoir mon colis. Je me suis chargé de faire passer un message pour Araël, une fois que je me suis occupé de l’espion qui était en chemin pour faire son rapport, j’ai eu le plaisir d’envoyer sa tête par courrier. » Lui dis-je tous en souriant. Toutefois, ces révélations ne devraient pas vraiment être réjouissant pour mon vieil ami. J’espère que cela ne remettra pas en cause mon intégration et notre amitié.  


_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 904
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki Dim 22 Avr - 20:02

a new beggining  
@Jason Valentaï & @H. Malaki Hiroaki


T'arrive pas à croire qu'il te soit revenu Jason - t'pensais pas le revoir comme il vient d'une haute famille Américaine. Tu pensais qu'il resterait chez les siens, ferait sa vie - et t'espérais simplement qu'il trouverait le moyen d'être heureux. Tu l'voulais, comme il le mérite à tes yeux. Il l'mérite de pouvoir aimer qui il veut, comme il l'entend - t'as jamais rien vu d'mal à l'homosexualité, parce que toi-même t'as jamais eut de doute que ton coeur appartenait aux garçons. Un en particulier. Si t'aime les filles c'est comme un frère, t'es pas capable de les désirer. Tu les trouve belle - c'est certain - mais t'vois pas ta vie avec. Les garçons t'font rêver, t'remplissent de fantasme qui te tiennent éveillés au milieu de la nuit. Et t'pense pas même à tes sentiments pour Araël qui t'ont conforté dans l'idée que jamais tu pourras aimer quelqu'un d'autres - tu les désire, les autres, mais ton coeur il appartient à l'Empereur de l'archipel. « Ne t’en fais pas, après tous tomber amoureux d’un humain, c’était peut-être une folie… On sait bien comme leurs espérances de vie peut bien être courte. » « J'peux que l'imaginer. »  T'admets - les humains te fascinent depuis toujours, et tu peux pas prétendre n'en avoir jamais désiré. T'en as eut dans ton lit, aussi, qui t'ont fait d'belles déclarations enflammées - mais leur existence comme leurs sentiments sont éphémères, et ils guérissent bien mieux et vites qu'les immortelles des peines de coeur. T'oses espérer qu'les sentiments d'Jason sont aussi frivoles. « Oui, enfin, je pense, que pour moi les histoires de cœur vont s’arrêter pendant un certain temps, mais je suis ravi d’apprendre que chacun puisse être accepté sur l’île. » « J'te dis pas d'le donner tout de suite - prends le temps de guérir. Mais au moins t'auras pas besoin de mentir. » Assures-tu, sachant qu'une peine de coeur ne disparait pas si facilement - bien que la distraction puisse parfois la faire taire assez longtemps. T'vas pas prétendre donner ce genre de conseil à Jason, promettant simplement d'veiller sur lui et son bien-être, parce que c'est le minimum que tu puisse lui offrir à présent qu'il trouve refuge chez Haima.

« Malaki, ne t’inquiète pas, jamais personne ne me force à faire quelque chose, si j’ai décidé de dévoiler que j’étais gay cela n’a rien a voir avec toi. C’étaient quelques choses que je devais faire pour moi-même. Tu n’y ais pour rien la dedans. » Ca t'fait du bien d'entendre cela - d'savoir qu'il t'en veut pas aussi. T'es prompt à prendre les blâmes, surtout si t'as été au courant avant les autres. T'pense pas assez souvent avant d'agir ou de parler, parce que tu suis tes envies et ton instinct avant le reste. Cependant, t'peux pas voir les gens que t'aime en souffrir - et t'es prêt à tout pour soigner c'que t'as causé d'mal être. Alors tu passe un bras autour d'Jason lui assurant que tu reste à ses côtés pour longtemps encore.
Qu'il t'parle d'Araël t'étonne - assez pour que soudainement t'sache plus quoi dire ou où te mettre. Tu pensais pas qu'une rumeur pouvait courir sur vous - comme de "vous" il n'en existe pas justement. Mais Jason t'fait pas languir longtemps avant de tout t'avouer d'une traite, te faisant passer par toutes les couleurs possibles. « Une fois que vous aviez quitter Seattle, mon père n’a pas pu s’empêcher d’essayer d’avoir des informations sur vous. [...] Je me suis chargé de faire passer un message pour Araël, une fois que je me suis occupé de l’espion qui était en chemin pour faire son rapport, j’ai eu le plaisir d’envoyer sa tête par courrier. » « Je... » T'reste sans voix - t'sentant de nouveau mal. Araël c'tout ce qui compte pour toi, à présent que t'as perdu ton Impératrice. Il est c'qui est de plus important dans ta vie, et t'sais pas le cacher. Alors t'as failli le mettre dans une situation facheuse. T'peux pas cacher tes sentiments, t'es pas assez bon pour cela. Et comme Empereur il a des ennemis qui le ferait flancher pour moins que cela. Tu peux pas le tolérer, cependant. « Merci. Pour... L'avoir protégé. » Dis-tu avec l'plus de gratitude que tu peux dans la voix. « J'pensais pas que mes sentiments étaient si évidents, à dire vrai. » dis-tu en cachant ta gêne en brisant le contact visuel avec Jason. « Pas qu'ils soit réciproques, mais j'devrais apprendre à me contrôler j'imagine. Nous ne voudrions pas le mettre dans une position délicate. » dis-tu sans savoir à qui tu parles vraiment - Jason ou toi-même c'est plus vraiment évident. Puis tu t'tourne vers ton ami - t'sais que c'est pas si peu que cela entre vous, mais t'as pas d'mot juste pour décrire ce que tu ressens pour l'bel américain. « J'te savais pas si... protecteur. Et autoritaire. Une tête découpée - c'est assez radicale. » 



_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: a new beggining PV H. Malaki Hiroaki

Revenir en haut Aller en bas

a new beggining PV H. Malaki Hiroaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La plage-