AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 698
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero] Lun 12 Mar - 21:19

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique !
@Jason Valentaï & Zero


Dans une pièce du Palais....
La nuit venait de tomber et je me trouvais au Palais. Si les gardes avaient arrêté de me suivre depuis que j’avais rencontré Araël, je me sentais quand même espionné à chaque fois que je mettais un pied dans un couloir ou une nouvelle pièce. Un homme avait commencé à me faire une visite des lieux, mais je l’avais congédié, préférant découvrir les choses par moi-même. J’aimais prendre mon temps sans devoir faire attention à telle ou telle personne qui me parlait. Tenir la conversation et se perdre dans la contemplation d’œuvres d’art était quelque chose d’assez compliqué. Si la personne s’intéressait comme vous à l’art, pourquoi pas après tout ! Néanmoins, chacun voyait midi à sa porte et les manières de profiter d’un instant étaient différentes selon les personnes, ce qui était absolument normal.

Le Palais était vraiment magnifique. On remarquait avec aisance et sans trop de culture que ces murs avaient été inspiré du monde entier. Seulement les plus belles choses pour faire de plus belles choses. Du choix du marbre aux décorations murales en passant par les peintures aux plafonds, pas un seul endroit n’était épargné. Les couloirs et les diverses pièces étaient meublés de statues et de tableaux, parfois poignants, parfois simplement décoratifs. Plusieurs arts se croisaient et il était assez amusant de réussir à distinguer deux œuvres totalement différentes dans un même espace. Les jardins n’avaient pas l’air d’être négligé. Statues, fontaines, parterres de fleurs, arbustes taillés, les jardins me faisaient penser à ceux de Versailles en plus touffus. Chaque fenêtre donnait un angle de vue différent et relativement intéressant. Si on voulait réfléchir, se poster à l’est du Palais était l’idéal, mais si on voulait rêvasser, l’ouest avait une vue beaucoup plus fantaisiste. Enfin, c’était mon impression.

Marchant tranquillement le long des couloirs, je finis par ne plus réellement me repérer. Je décidais de faire mon curieux et d’ouvrir un peu plus de portes qu’il devait m’être permis. Je tombais sur une grande salle de réunion, sobrement décorée, donc pas grand intérêt à y rester. Je continuais puis entrais dans ce qui semblait être une chambre. Tout était impeccablement propre et luxueux. Personne n’avait l’air de l’occuper, donc je fis rapidement le tour, me disant que je pourrais facilement me laisser aller dans un tel luxe. Cependant, rester aussi proche de la Cour ne me permettait pas de faire autant d’activités hors obligations que j’aimerais. Je préférais donc éviter de faire la moindre requête et de rester dans mon hôtel.... jusqu’à ce que je trouve autre chose. J’avais bien compris que j’allais rester à Haïma plus longtemps que je n’aurais aimé, il fallait donc bien que je me trouve un pied-à-terre.

Soupirant face à cette idée, je quittais la chambre et repris mon chemin. Cependant, j’entendis des voix s’approchant quelques minutes à peine plus tard. Merde. On aurait dit la voix d’Araël et je n’avais vraiment, mais alors vraiment, pas envie de voir sa tête. J’ouvris la première porte sur ma gauche, m'engouffrais dans la pièce et refermais la porte le plus discrètement possible, mes sens à l’affût pour attendre son passage. Ce que je n’avais pas remarqué, c’était que la pièce soit occupée...

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero] Mer 21 Mar - 16:52

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique !
@Jason Valentaï & Zero


In my Room....
Cela faisait 48 heures depuis mon arrivée sur l’iles, et comment vous expliquer l’état de fatigue que je ressentais. Elle n’était pas spécialement physique mais plutôt psychologique. Pour tous vous dire, depuis mon départ de Seattle, je ne cessais de réfléchir à ce que je pouvais bien faire, ou aller, qu’allais-je bien devenir à présent. Et une fois arriver sur l’île et après avoir rencontre de vieux amis qui ont trouver les mots pour me convaincre de rester, c’est comme si toute l’appréhension que je ressentais avait soudainement disparu.

J’avais eu le plaisir de revoir en premier lieu Malaki qui lui, a trouver les mots pour tout de suite me mettre en confiance, il était comme un parent de substitution pour moi, et le fait que nous avons des rangs qui différent ne nous mettaient absolument pas de frein, on arrive a tous de dire, sans contrainte, Quelques heures après j’ai revus Araël, l’empereur en personne et nous avons discuter de toute les portes qui pouvais s’offrir à moi si je décidais de rester sur l’île. Le revoir me fait mes souvenirs de toutes les guerres auquel nous avons participé à nos duels de celui qui tuera le plus d’ennemie. Et le voilà à présent empereur. Après de longues heures de discutions, il me donna une place de choix dans son gouvernement. Me voilà a présent Ministre de la défense et de l’attaque à Haima. Une position importante. Demandant nerfs sang-froid.

À présent, me voilà invité à vivre dans le palais, Araël ordonner qu’on me prépare une suite. C’est alors qu’une fois prête je m’y installa et me dirigea en direction de la salle de bain histoire de prendre une douche. Elle m’était vraiment revigorante, tout à fait ce que j’avais besoin après mon exil et mon arrivée. Après au moins une bonne quarantaine de minutes passé sous la douche chaude, je décidais alors de m’essuyer enroulant une serviette à ma taille et une autre pour me sécher les cheveux. Avançant en direction du salon, je remarquais une présence derrière la porte comme s’il voulait se cacher d’une personne se trouvant dans le couloir.  

Laissant tomber mon essuie utilisé pour me sécher les cheveux, je lui dis « Je pense que ce n’est pas le meilleur endroit pour te cacher, qui es-tu et que fais tu dans ma suite.» Lui dis-je d’un ton lui affirmant que sa présence n’étais pas désirer.  
[/quote]

_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 698
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero] Dim 25 Mar - 11:36

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique !
@Jason Valentaï & Zero


Dans la suite de Jason
Le moins que l’on puisse dire, c’était que je savais me mettre dans des situations cocasses. Il fallait vraiment que je réfléchisse plus, mais que voulez-vous ? En huit cent ans, je n’allais pas changer ! Les défauts, comme les qualités, étaient bien incrustés dans mon caractère. Tout comme l’ironie et le sarcasme. Mais je considérais cela comme un jeu. C’était beaucoup plus amusant de voir les choses sous un angle comique, non ?

Quoiqu’il en soit, je m’étais plutôt bien caché… si on omettait que j’étais rentré dans une suite occupée. Quel piètre vampire ! Au son de la voix de l’occupant, je me raidis. Il fallait que je réfléchisse très rapidement pour trouver une explication. J’avais quand même une fierté, je n’allais pas dire la vérité au premier inconnu que je croisais, même si je m’en fichais royalement. Mais cette retraite stratégique n’était pas vraiment glorieuse. Mieux valait la passer sous silence.
Doucement, je me retournais et mon cerveau bugua littéralement. En face de moi, une simple serviette sur les hanches, se trouvait un jeune homme d’une beauté incroyable. Pas du tout discrètement, mes yeux se baladèrent sur cette peau finement halée, musclée comme il fallait. Son torse était mis en relief par ses pectoraux et ses abdominaux marqués, ses bras avaient l’air aussi fort que ses jambes et je ne pus m’empêcher d’imaginer que ses fesses devaient être aussi fermes que musclées. Finalement, je me rendis compte que j’avais la bouche entrouverte, car elle était asséchée. Je la fermais, me pourlechant les lèvres par réflexe avant de remonter mon regard vers son visage. Carré, un brin jeune, mais viril, ses yeux pouvaient aussi bien vous faire voyage sur une mer azur que sur la banquise. Hé bien… Haïma se gardait bien les beaux spécimens apparemment !

« Euh… Je m’appelle Zero et… je visitais les lieux. »

Mon cerveau ayant totalement foutu le camp en voyant ce jeune homme, je n’avais pas trouvé mieux. L’une de mes mains passa dans mes cheveux, un peu gêné, mais plus par mes paroles que par le fait que je l’ai clairement maté.

« D’après ce que je vois, je n’aurais pas trouvé meilleure cachette. »

Je souris, lançant un coup de tête vers lui. J’étais comme ça, je faisais du rentre-dedans, mais je disais ce que je pensais sans gêne. Présentement, ce n’était pas une critique en plus, mais un compliment. De manière plus élaborée, on aurait pu dire que c’était un vrai Apollon, mais pourquoi, encore une fois, tourner autour du pot ? Ce n’était pas un jeu… pour le moment. Je n’étais pas fermé à cette idée plus qu’alléchante d’ailleurs.

« Et toi, qui es-tu ? demandai-je finalement, m’adossant à la porte, croisant bras et jambes. »


_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ministre de la défense et de l'attaque
Messages : 395
Date d'inscription : 20/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero] Jeu 26 Avr - 10:50

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique !
@Jason Valentaï & Zero


In my Room.... Le soleil avait laisser sa place à une nuit étoilée et le moins que l’on puisse dire c’était qu’a travers ma chambre et je suis sur que partout dans l’île on pouvait apercevoir les étoiles et les constellations. N’étant pas d’un naturel intéresser part l’astronomie, je fus émerveillé de la clarté avec lequel les étoiles parvenaient à illuminer la citer.

Sous la douche, je repensais a ces derniers 48 heures. Mon amarrage sur l’île, ma rencontre Malaki, mon entretien avec Araël, sa proposition de faire de moi le nouveau ministre de la Défense et de l’attaque de l’île. Quand il me proposa le poste je fus à la fois, intrigués et inquiet. Étais celui qu’il fallait pour occuper se poste. Mais une autre partie de moi étais tout aussi excité par cette nouvelle expérience. Et je savais pertinemment que les prochains jours allaient être éreintant. Je me posais cependant une question qu’avait bien pu devenir le précédent ministre. Amuser, je ne pus m’empêcher de m’imaginer plusieurs scénarios.

Enfin bref, demain allais être un jour important, et le moins que l’on puisse dire et que j’avais besoin de sommeil. Sortie de la douche, je me dirigeais donc en direction du salon. Mais alors que je pensais être seul, j’aperçus un étranger devant ma porte portant une certaine intention à ce qui se passait dans le couloir. Qui était-il, et comment pouvait ’il avoir accès au secteur du palais dédié au Sang-pur. Écoutant ce qui pouvais se passer à l’extérieur, j’essayais d’identifier les voix dans le couloir. Il ne me fallait que quelques secondes pour reconnaître celle Araël.
Quand je fis remarquer à ce jeune homme, qu’il avait mal choisie sa pièce pour se cacher, il se saisie et se tourna vers moi. Étonner de me voir en serviette, il laissa trainer ses yeux sur chaque centimètre carrer de mon corps presque nu. « Euh… Je m’appelle Zero et… je visitais les lieux. ».je souris, n’avait-il jamais vu quelqu'un en serviette de bain pour qu’il perdre presque la parole. Reprenant mon sérieux, je lui dis « cette zone, ne suis pas autoriser pour des visites, comment est, tu entrer dans ce secteur et pourquoi te cache tu Araël.. Enfin de l’empereur » rectifiais-je pas trop habiter d’appeler Araël "empereur." ?

Retrouvant quelque peu l’usage de la parole, il dit : « D’après ce que je vois, je n’aurais pas trouvé meilleure cachette. Et toi, qui es-tu ? » Je souris, c’est alors que je me permis moi aussi de reluquer de manière moins flagrante que mon interlocuteur. Il s’agissait d’un bel homme, a travers de ces vêtements, je pouvais m’imaginer un corps muscler et sculpter. Son visage était carré et recelait une certaine malice dans ces yeux. « Je m’appelle Jason, Valentaï, et bien que tu puisses penser le contraire, tu n’as pas trouvé la meilleure cachette, car je te laisse exactement deux minutes pour m’expliquer comment et pourquoi tu es ici, avant que je ne te fasse arrêter et envoyer dans un cachot dont tu ne pourras sortir que dans plusieurs siècles lui dis-je ».

Bien que je savais qu’il venait d’enfreindre certainement plusieurs règles, je ne peux m’empêcher de m’amuser de la situation. Après tous, je venais d’arriver et je ne connaissais encore presque personne, je m’avançais alors en direction de mon armoire sortant des sous-vêtements, retirant ma serviette devant mon interlocuteur, je mis alors bon boxer dos à lui. Tourna mon visage dans sa direction, je lui dis : « Hé bien, je t’écoute… »
 

_________________

♛ Jason Valentaï

My soul has its secret, My life to my mystery !.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 698
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero] Jeu 10 Mai - 15:01

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique !
@Jason Valentaï & Zero


Dans la suite de Jason
Je n’aimais pas spécialement mentir, mais si c’était pour me sortir de la merde, je n’hésitais jamais. J’étais plutôt bon, car je m’étais sortie de situations assez merdiques et sans aucun problème. Peut-être avais-je une bonne étoile à chaque fois également ? Je n’en savais rien, mais j’en avais rien à foutre. Ca marchait, c’était le principal. Bien qu’actuellement, c’était un demi-mensonge. Certes, je visitais les lieux, mais je m’étais planqué de l’Empereur. Voir sa tronche ne m’enchantait pas et j’avais suffisamment mis d’huile sur le feu.
Je haussais les sourcils, bras croisés sur ma poitrine, adossé contre la porte, les jambes croisées également. J’étais surpris par le ton sec employé, néanmoins ça ne m’effrayait pas.

« Je n’étais pas au courant, répondis-je en grimaçant légèrement. »

J’essayais de me souvenir de son visage, mais je n’avais pas suffisamment mis les pieds au Palais pour me souvenir de tout le monde. Peut-être était-il là depuis peu de temps, comme moi ? C’était peut-être pour cela qu’il était méfiant, mais je préférais lui demander son identité avant de lui donner plus d’informations. Jason Valentaï. Intéressant. Je savais que sa famille l’avait rejeté par rapport à son orientation sexuelle, mais je ne savais pas quel poste il allait avoir sur Haima. J’aimais être au courant des histoires des sangs-purs, c’étaient mes potins croustillants.
Je passais mes doigts sur mes lèvres, observant Jason marcher vers une armoire pour prendre un boxer, me dévoilant ses fesses rondes et certainement musclées. Putain, quel cul ! Un tel homme devait faire baver bon nombre de femmes et pourtant, il n’était pas hétérosexuel, c’était jouissif pour quelqu’un comme moi qui aimait les deux. J’avais envie de lui, je le voulais, même si je ne connaissais rien de lui, j’avais l’impression d’avoir un défi devant moi. Un défi qui me fusillait du regard et qui me menaçait ouvertement. Si c’était le contrôle, la domination, le pouvoir qu’il aimait, je pourrais bien lui laisser les rênes une première fois…

« Tu ne me mettras pas au cachot, très cher, dis-je en me décollant de la porte, m’avançant très lentement vers lui. Même si ça paraît insensé, je suis le conseiller du Prince Grimaldi… Il faudra plus qu’une pénétration dans une chambre d’un sang-pur pour me mettre aux fers. »

Mots subtilement choisis avec un double sens. C’était tellement fin, mais provoquant, que je ne pus empêcher un sourire en coin étirer ma bouche et hausser les sourcils. C’était ma nature, j’aimais provoquer, titiller, jouer et encore plus lorsque mon adversaire m’attaquait sans connaître mon jeu.

« Que vient faire un Valentaï sur Haima ? demandai-je calmement. »

Je m’arrêtais à quelques mètres de lui, détaillant sans aucune gêne le corps parfaitement sculpté devant moi : les bras, les pectoraux, les abdominaux, les hanches, les cuisses, les mollets. Mon regard remonta jusqu’au visage de Jason, ancrant mon regard dans le sien tout en pourléchant mes lèvres de ma langue taquine.

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero]

Revenir en haut Aller en bas

Qui parle de fuite ? C'est une retraite stratégique ! [Jason/Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: Le Palais :: Les chambres-