AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyDim 13 Mai - 12:51

Je me retrouvais nu comme un vers sur ce matelas d'infortune mais qui faisait l'affaire alors que Zéro prenait un malin plaisir à me provoquer et je ressentais du plaisir malgré ce que j'aurais pu croire. Faut dire que mon corps réagissait forcément à ses attentions. Je restais un homme. J'appréhendais énormément le moment ou il me prendrait car je redoutais la douleur. Mais, Zéro fut assez compréhensif avec moi. Il entra dans mes chairs le plus doucement possible mais cela n'empêcha pas la douleur de se diffuser dans mon corps. Je me raidis malgré moi sous le coup et le vampire serra plus fort mes hanches alors que je me concentrais, laissant le temps à mon corps de se faire à l'idée de sa présence en moi. Puis, lorsqu'il s'empara de mon membre, je réagis instinctivement et soupirais à ses caresses. Mon corps quant à lui commençait à s'habituer à lui et je l'entendais me dire '' tu es si bon'' Sa bouche se baladait sur ma peau me procurant des frissons et m'arrachant quelques râles de plaisir alors qu'il ajoutait '' Ton plaisir sera mien''. Sans doute...

Je finis par réagir de moi-même, soulevant mes fesses qui se pressèrent davantage contre lui. Mon corps étant habitué à lui semblait réclamer davantage et Zéro commençai à se mouvoir dans mes entrailles. Il allait lentement et ce fut difficile au départ car il était imposant dans mon fondement qui avait été encore vierge y a une minute. Je me crispais malgré moi et fermais les yeux. Mais, la douleur commençait avec le temps à s'estomper et alors qu'il s'enfonçait davantage, je sentais le plaisir pointer le bout de son nez... Il accéléra le mouvement et je finis par me détendre et ressentir le plaisir alors qu'il venait d'atteindre un point de non-retour. Le plaisir m'envahit subitement et je ne pouvais plus l'ignorer et je gémissais à ses coups de bassin. Lorsqu'il décida d'accélérer le mouvement, je grognais une nouvelle fois. Puis le vampire se retira subitement ce qui me frustra sur le moment. Faut reconnaître que je prenais du plaisir à ce qu'il me faisait. Je n'aurais jamais cru.

Je me retrouvais l'instant suivant sur le dos et je croisais son regard alors qu'il me soulevait les genoux et qu'il plaquait son torse contre le mien. Son sexe frôla le mien et j'eus un soupir mais il fut étouffé par son baiser. Je me laissais faire et prolongeais son baiser alors qu'il s'emparait à nouveau de moi, se fondant dans mon fondement qui désormais ne faisait plus aussi mal. Je manquais d'air à force et je rompais donc le baiser qui m'avait légèrement fait perdre pied. Faut admettre que Zéro embrassait divinement bien et je sentais la chaleur m'envahir alors qu'il continuait ses mouvements dans mes entrailles. J'étais totalement excité par ce qu'il me faisait et prenait beaucoup de plaisir. Je me sentais rougir alors que Zéro détaillait mes réactions. J'étais moi-même surpris d'éprouver du plaisir et d'apprécier ce qu'il me faisait. Je ne pensais pas que coucher avec un homme, un vampire me plairait à ce point-là. C'était perturbant. Et lorsqu'il fut sur ma prostate, je fus submergé par le plaisir et mes gémissements furent plus sonore. Je remuais mon bassin aussi accompagnant ses mouvements et ayant davantage de plaisir en faisant cela. Sa main allant sur mon sexe me fit perdre davantage la tête et j'étais en effervescence. « Oh bon sang... » lâchais-je alors qu'il me caressait d'une main et que je sentais ses coups de butoir dans mon fondement. L'orgasme arriva bien plus vite que je ne l'aurais imaginé et une puissante vague s'empara de mon corps et je me déversais sur sa main et son corps alors qu'un gémissement bien plus sonore s'échappait de mes lèvres. Zéro me suivit de peu dans la jouissance et je sentais sa semence se répandre dans mes chairs. Happé par l'orgasme, je restais un moment sans bouger, à bout de souffle, cherchant à retrouver ma respiration. Bon sang, je venais de coucher avec un vampire et j'avais adoré ça.. c'était tellement déroutant. Je ne dis pas un mot, tâchant d'abord de retrouver mes esprits. L'orgasme avait été plutôt intense.

Cependant, se faire guider et mener n'était pas la tâche la plus compliquée dans l'histoire. Ce qui pourrait s'avérer plus difficile... c'est le moment ou ce serait moi qui devrait mener la danse. Je me mords la lèvre en y pensant. Zéro avait dit que c'était le moment de retenir donc c'est qu'il comptait sur le fait que je fasse la même chose ensuite, non ? «  Je suis censé refaire la même chose maintenant, c'est ça ? » Autant savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Zero R.W.
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 803
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyMer 16 Mai - 14:55

Première leçon
@Siobhan Smith & Zero  


Dans la maison du "Maître"
Mon ego venait de se gonfler comme jamais. Une première fois, ça se devait d’être bon, d’être bien, d’être même exceptionnelle ! Mais lorsque c’était une première fois avec un homme, la tâche était encore plus rude. Cependant, j’avais réussi mon objectif, j’avais tenu mes promesses, il ne pouvait pas dire le contraire vu comment il avait joui. Il n’avait même pas senti mes crocs transpercer sa chair, tant l’orgasme avait été violent. Lentement, je léchais les quelques perles rouges qui coulaient le long de sa peau avant de me retirer doucement et de m’allonger à côté de lui. Etre attentionné au lit ne signifiait pas non plus que j’étais câlin, encore moins après l’acte, il ne fallait pas exagérer. Une main derrière ma tête, l’autre sur mon torse, je me mis à rire en l’entendant demander s’il allait me faire la même chose. Ce n’était pas un rire pour vexer ou quoique ce soit, la situation était tout simplement amusante. C’était sa première fois avec un homme, un vampire de surcroît, et il en redemandait déjà !

« Siobhan, je suis désolé de te l’apprendre, mais les hommes qui m’ont dominé se comptent sur les doigts d’une main, dis-je avec un fin sourire. Par contre, si tu veux remettre le couvert, je suis tout disposé à t’accorder cela. »

Je n’allais pas le rembarrer complètement, je n’étais pas fou ! Rien que le fait qu’il en ait encore envie faisait remonter l’excitation en moi. Le voir se déhancher sur moi, cherchant lui-même à se faire plaisir pendant que je le rendais complètement fou avec mes caresses. Ma tête se tourna vers lui, les yeux dilatés par le plaisir que je venais d’avoir et qui parcourait encore tout mon corps.

« Par contre, si tu veux me montrer ce que tu as retenu de la fellation, il n’y a aucun souci. »

Doucement, je me mis sur le côté, posant une main sur le torse de Siobhan, n’ayant rien à foutre des traces de sperme sur sa peau. Ma tête se rapprocha de la sienne. Ma langue taquina son cou, remontant sur sa mâchoire avant de tourner son visage vers le mien pour que je puisse l’embrasser.

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyVen 18 Mai - 22:27

Je suis tellement pris par le flot de sensations et l'orgasme est si puissant que je n'avais même pas réalisé que Zéro avait planté ses crocs dans ma chair. A vrai dire, je comprenais qu'il l'avait fait en léchant mon cou. Je reprenais mon souffle et mes esprits tandis que le vampire s'allongeait à côté de moi après s'être retiré. Je finis par lui demander si je devais faire la même chose. Cela eut pour effet de le faire rire. Était-ce si drôle ? Je me sens un peu stupide pour le coup. Je suis soulagé alors qu'il m'annonce qu'il n'était pas le genre à se faire dominer... enfin dans un sens. Et d'un autre côté, je trouve la chose quelque peu injuste... il forçait les autres à se soumettre mais lui ne prenait pas ce risque. Enfin, peu importe... «  Je ne faisais que demander » répondais-je. Par contre, il me proposa de remettre le couvert si j'étais d'accord. Je me mords la lèvre... le pire, c'est que je ne serais pas vraiment contre l'idée. Je me baffe mentalement.

« Par contre, si tu veux me montrer ce que tu as retenu de la fellation, il n'y a aucun souci. » Je sens mon cœur s'accélérer légèrement dans ma poitrine. Je connaissais le principe étant un homme. J'avais déjà eu des fellations faite par des femmes et juste auparavant par Zéro. Le faire à mon tour était une autre histoire... je ne savais pas du tout si j'étais apte à réaliser l'acte et surtout si je serais assez doué ne l'ayant jamais fait. Et alors que je me perds dans mes pensées, Zéro se positionna sur le côté, sa main parcourant mon torse et il se rapprocha rapidement de moi. Je me retrouvais à prolonger le baiser du vampire après qu'il soit venu me titiller le cou. Je glissais ma langue sur la sienne, approfondissant le baiser avec autant de fougue que lui. Je ne peux pas dire que ses baisers me laisse indifférent... bien au contraire. Zéro savait comment s' y prendre pour me faire lâcher prise et avoir ce qu'il voulait. De toute façon, je ne pouvais pas me refuser à lui.

Surtout qu'il n'aurait aucun mal pour me faire tout ce qu'il désirait si je m'opposais à lui. Je n'étais pas de taille à affronter un vampire. Et je ne voulais pas en arriver-là. Je finis par rompre le baiser afin de retrouver mon souffle. Et je glissais mes doigts le long de son dos puis de ses fesses avant de venir l'embrasser le long de son cou avant de le faire basculer pour venir l'embrasser le long du cou. La fellation était tout nouveau pour moi... mais, je savais au fond qu'il valait mieux que je m'exécute. Si ce n'était pas lui ça serait un autre... je le savais parfaitement. Et autant expérimenter cela avec Zéro. Ce serait moins gênant de le faire la première fois avec lui. Il semblait assez tolérant. Et puis, il serait indulgent... c'était une première. Je glissais le long de son torse doucement avant de venir prendre son membre entre mes doigts et tâchais de reproduire au mieux ce qu'il avait fait juste avant avec moi et tâchant de me dire que ça ne devait pas être si compliqué à faire.

Ma bouche arriva à hauteur de son membre qui reprenait doucement de la vigueur à mes caresses avant que je ne finisse par me décider à le saisir entre mes lèvres. Je glissais ma langue sur sa hampe et fermais les yeux me concentrant sur ce que je faisais et tendant l'oreille au passage afin de m'assurer que je parvenais à lui donner du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Zero R.W.
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 803
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyMar 22 Mai - 13:41

Première leçon
@Siobhan Smith & Zero  


Dans la maison du "Maître"
Je le sens vexé par mon rire, mais je ne pouvais absolument pas le retenir. Je lui fis un clin d’œil, gardant un grand sourire sur mes lèvres. Je n’étais pas quelqu’un qui se soumettait, j’avais suffisamment l’impression d’être un soumis de la Couronne. Je n’étais qu’un noble après tout, je ne pouvais prétendre à quelque chose de tranquille, bien que le fait d’être le conseiller de Prince Grimaldi était relativement tranquille. Il pouvait rester pendant un siècle dans sa chambre, aucun problème ! Ca me laissait tout le temps nécessaire pour me consacrer à ma vie.
Revenant à l’instant présent, je lui dis ce dont j’avais en tête. Siobhan ne dit rien et je le rapprochais de moi pour lui voler un langoureux baiser, une de mes mains sur sa hanche. Il avait la peau douce, un corps svelte, mais plutôt musclé, très séduisant et très sexy. Je n’arrivais cependant pas à éprouver la moindre compassion à son égard, la moindre honte, le moindre regret. J’allais le vendre et j’étais en train de le baisser juste avant. Double plaisir, le plaisir de la chair et le plaisir des billets.

Finalement, le baiser se termina, mon jeune amant à bout de souffle. Sa bouche parcourra mon torse, me faisant fermer les yeux quelques secondes. J’anticipais la chose et c’était agréable. Un fin gémissement quitta mes lèvres alors qu’il prenait mon membre entre ses doigts, commençant un mouvement lent, comme s’il voulait bien faire les choses, qu’il ne voulait pas me faire mal. Enfin, ses lèvres arrivèrent au niveau de cette fameuse main et je ne savais pas si c’était le voir me pomper de la sorte ou sentir ses lèvres m’entourer qui me fit gémir. Il y mettait de la volonté, il n’y avait pas à dire.

Gardant contact avec ce qu’il me faisait, je finis par lui indiquer d’utiliser également ses mains, aussi bien au niveau de mes hanches que de mes bourses ou en haut des cuisses. Je lui disais d’accentuer la pression, de suivre le mouvement de sa bouche avec une de ses mains afin d’avoir plus de sensations. Je finis par fermer les yeux, pencher ma tête en arrière. Siobhan n’avait plus besoin d’indications, il me faisait une fellation incroyable. Mes mains glissèrent dans ses cheveux, m’excitant un peu plus et je tirais dessus pour le faire se redresser. L’idée de venir dans cette bouche rougie était plus que tentant, mais je voulais le prendre une nouvelle fois.

« Viens sur moi, lui dis-je en tirant légèrement sur l’un de ses bras, tandis que je pris son membre dans ma main, le branlant. Empale-toi… sois maître du rythme… utilise-moi pour te donner du plaisir, susurrai-je en le regardant droit dans les yeux. »

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyDim 10 Juin - 11:48

Zéro m'avait demandé de lui montrer ce que j'avais retenu pour la fellation. C'est ainsi que je me retrouvais avec le sexe du vampire entre mes lèvres et je tâchais de faire de mon mieux. Le vampire ne manqua pas de me donner des indications et je les suivais, utilisant ma bouche et ma langue d'une part et ma main d'autre part qui alla caresser les bourses du vampire avec rythme suivant les mouvements de ma bouche ou ses hanches ainsi que le haut de ses cuisses. J'accentuais la pression par moment comme il me le demandait et je sentais ses mains glisser dans ma chevelure alors qu'il semblait prendre beaucoup de plaisir à ce que je faisais. C'était rassurant... je n'étais pas trop nul. Je sentais son sexe gonflé à vue d'oeil dans ma bouche, et au bout d'un moment, Zéro me fit me redresser. « Viens sur moi » ajouta t-il en me tirant par le bras mais sans trop forcer. Je suivais le mouvement et soupirais lorsqu'il s'empara de mon propre sexe. Et alors qu'il me branlait, et que le plaisir s'emparait à nouveau de mon corps, il m'indiqua que je pouvais l'utiliser pour me donner du plaisir en m'empalant sur lui. Je pouvais donner le rythme que je désirais. Je me mordais la lèvre une seconde alors que je croisais son regard. Juste incroyable comme Zéro parvient à me faire plier.

Il parvient à me donner du plaisir, à m'exciter, à me donner envie de coucher une nouvelle fois avec lui, me donner envie de me soumettre à lui. Dommage qu'il ne veuille pas se laisser faire, j'aurais aimé tenté l'expérience avec lui. Je n'en reviens pas moi-même d'en arriver à ce constat... je m'installe à califourchon sur le vampire de façon à être un peu mieux positionner puis me redresse doucement pour me placer devant son membre fièrement dressé. Et alors que je m'empale sur lui, mon regard ancré dans le sien, un gémissement s'échappa de mes lèvres. C'était bon, je ne pouvais pas le nier et le plaisir me saisit de toute part alors que je commençais à onduler sur lui, à donner des coups de bassins, m'enfonçant un peu plus à chaque mouvement, sentant alors son membre s'ancrer plus profondément dans mes entrailles. Je glisse alors mes mains sur son torse, prenant appuie sur lui, enfonçant un peu mes ongles dans sa peau. Je ferme les yeux une seconde.

Voilà maintenant deux fois que je me donne au vampire... deux fois que je me surprends à aimer sentir le sexe d'un homme dans mon fondement. Jamais, je n'aurais cru que je puisse aimer le sexe avec un autre homme. Je ne soupçonnais pas que cela me plairait à ce point. Zéro avait totalement modifié ma vision des choses... Avait chamboulé mes principes... ma vie. Je me rendais compte que je n'étais pas si hétérosexuel... c'était perturbant dans un sens... comment se fait-il que je ne m'en étais pas aperçu auparavant ? Je laisse mes questionnements de côté, me disant qu'il valait mieux me concentrer sur le moment présent et sur le plaisir que j'éprouvais ainsi à me donner au vampire. J'accélérais encore un peu mon rythme, mes gémissements emplissant la pièce et visiblement, ce que je faisais semblait également convenir au vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Zero R.W.
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 803
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyLun 11 Juin - 12:33

Première leçon
@Siobhan Smith & Zero  


Dans la maison du "Maître"
Je n’avais pas besoin d’être autoritaire, Siobhan exécutait. Il s’installa à califourchon sur moi et je le laissais faire. Je fermais les yeux lorsque nous ne fîmes de nouveau qu’un, la sensation étant beaucoup trop délicieuse. Mes mains caressèrent ses cuisses, touchant le maximum de peau que je pouvais, les faisant balader sur ce corps qui se mouvait au-dessus de moi. Les hanches, les abdominaux, les reins, les côtes, les fesses, je ne laissais rien au hasard, étant parfois fermes, malaxant cette chair qui bougeait sous mes caresses, ou plutôt parce que les muscles travaillaient, étant parfois doux et léger comme une plume. J’alternais, sans décider quelque chose de précis. Le plaisir devait y être pour quelque chose.

Mon regard était rivé sur ce visage, retenant chaque expression, chaque gémissement qui sortait de cette bouche. Siobhan n’avait peut-être jamais couché avec un homme, mais bon sang, il s’avait y faire. Il était doué et le meilleur dans tout cela, c’était qu’il prenait son pied. Il était peut-être prétentieux de dire qu’il n’avait probablement jamais autant pris son pied d’ailleurs, mais c’était probablement vrai aussi. Je n’étais pas en reste, appréciant énormément ses déhanchés, mes gémissements balayant le moindre doute. C’était bon, c’était agréable, c’était délicieux, c’était une pure luxure.

Finalement, mes mains attrapèrent ses hanches, accompagnant ses mouvements. Ainsi, mon bassin eut le temps de bouger également, accentuant notre danse. La délivrance approchait de plus en plus, le rythme s’accentuant inexorablement. Une de mes mains s’occupa du membre de Siobhan, le branlant en rythme jusqu’à ce qu’il jouisse, me faisant venir quelques instants après dans de durs et vifs coups de bassin.

Je le laissais choir sur moi, nullement gêné par le sperme entre nos torses qui se mélangeait avec notre sueur. La pièce elle-même sentait le sexe, mais ce n’était pas pour me déplaire. J’adorais cette odeur. C’était comme un doux oreiller après l’orgasme, ne faisant que prolonger le sentiment de plénitude.
Cependant, ce moment devait cesser. Il me considérerait certainement comme un connard, mais je devais l’emmener jusqu’au Seven Deadly Sins et récolter les quelques billets que Milo ou Oksana me donneraient. Ca ne sera pas le premier, ni même le dernier et le pire dans tout cela, c’était que je n’en avais rien à secouer. Nous venions de baiser littéralement comme des animaux, passant un très agréable moment dans cet océan de luxure, il y avait pire comme adieu, non ?

« Tu vas avoir la force de te lever ? demandai-je après quelques minutes de silence. »

Je me dégageais de l’étreinte post-orgasmique après un léger baiser contre sa tempe, commençant à me rhabiller. Je ne savais pas quand Sam allait revenir, mais mieux valait que je ne sois plus là. Sa colère allait être un véritable ouragan !

« Habille-toi, je t’emmène, dis-je simplement en m’asseyant pour remettre mes chaussures. »

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyDim 17 Juin - 21:42

Je me retrouve au-dessus du vampire à m'empaler sur son membre et je prenais énormément de plaisir, je ne pouvais pas le nier... d'ailleurs, j'étais incapable de contenir les gémissements qui sortait de ma bouche alors que je prenais mon rythme. Zéro se contentait de glisser ses mains sur tout mon corps me caressant de façon ferme ou de façon plus douce selon ses envies. Je n'allais pas m'en plaindre... et je me contentais de profiter de ce moment de pur félicité. Je ne pensais vraiment pas que je puisse apprécier de coucher avec un autre homme. Que cela me donnerait autant de plaisir. Mais, je dois bien admettre que c'était le cas. Mes cris et gémissements en étaient la preuve. Et alors que nos regards se perdaient l'un dans l'autre, Zéro s'occupa également de mon membre ce qui accentua le plaisir. C'était juste délicieux, un pur moment d'extase.

Et finalement, la jouissance se fit.. l'orgasme me saisit de façon très intense alors que Zéro me suivit de près en donnant des coups de bassins de façon vive et brutale. Je me laissais choir sur le corps du vampire reprenant mon souffle et mes esprits. J'étais totalement détendu... comblé. Le moment ne dura pas très longtemps avant que Zéro ne rompt le silence « Tu vas avoir la force te lever ? » et je n'ai pas tellement le temps de répondre qu'il se dégageait déjà après m'avoir légèrement embrassé contre ma tempe. Je me remettais assis sur le bord du lit de fortune utilisé pour un minimum de confort. Zéro s'habillait déjà alors qu'il me dit d'en faire autant précisant qu'il m'emmenait. J'arque un sourcil sans vraiment comprendre. Mais, je savais que je n'avais pas vraiment d'options. Je chopais donc les vêtements pour les remettre et je croisais le regard de Zéro. « Et tu comptes m'emmener ou exactement ? » Je n'y comprends pas grand-chose.

Je m'attends pas vraiment à ce que Zéro me réponde mais j'étais incapable de ne pas poser la question à vrai dire. J'étais quelque peu intrigué. N'étais-je pas censé rester ici ? N'étais-je pas l'esclave de ce Sam ? Enfin toujours est-il que je ne pouvais pas vraiment lutter contre un vampire et peut-être qu'il comptait m'emmener vers ce fameux Sam. J'eus un frisson en y songeant. Sam semblait bien moins sympathique que lui, et ce en tout point. Je me mordais la lèvre puis j'attrapais mes chaussures que j'enfilais avant de me redresser et de me retrouver en face de Zéro qui semblait assez impatient de partir. Il semblait soudainement pressé et j'ignorais la vraie raison. Si j'avais su... Je me frottais le bras plus par nervosité qu'autre chose ne sachant pas vraiment ce qui m'attendait. Après tout, je n'étais qu'un esclave et un objet vu ce qui venait de se produire avec Zéro. Et il m'avait clairement fait comprendre que tel serait ma vie ici désormais... servir les vampires.
Revenir en haut Aller en bas
Zero R.W.
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 803
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptySam 23 Juin - 12:39

Première leçon
@Siobhan Smith & Zero  


Dans la maison du "Maître"
Je n’étais pas très câlin après l’acte. J’avais fait l’effort plus tôt pour la première fois de Siobhan, lui donnant confiance et un poil de sécurité, et je pense que ça l’avait pas mal aidé pour la suite. Je ne savais pas combien de temps s’était écoulé, mais Sam n’allait pas tarder à arriver. Je ne savais vraiment pas combien de temps allait durer ses affaires, il ne m’avait rien dit. Bon, j’avais utilisé mon temps à bon escient, Siobhan aimait coucher avec les hommes et des hommes vampires par-dessus le marché ! Mon travail était terminé, mais ma fourberie n’en était qu’à son commencement.

Je me relevais, m’habillant tranquillement sans aucune pudeur. Je jetai un regard à la dérobée à l’humain, souriant en coin, mais sans lui répondre. Est-ce que ça avait de l’importance ? Non. Et je n’avais pas envie qu’il fasse la moindre résistance. Autant rester sur une note agréable, n’est-ce pas ? Je brisais les chaînes de Siobhan, le libérant de cette pièce.

« Suis-moi et tu le sauras, mais je te préviens : si tu décides de t’éloigner de moi, de me faire faux bond, je te brise une jambe sans aucun scrupule. »

J’avais prononcé cela calmement, y mettant une pointe de menace et de sérieux, mais qui passait très clairement malgré mon fin sourire.
Une fois habillé, nous quittâmes le domicile de mon ami - ou plutôt ex-ami vu ce que j’étais en train de faire - et je le conduisis en ville. Là-bas, je l’emmenais au Seven Deadly Sins où je le vendis pour quelques billets, lui souhaitant bonne chance en espérant le revoir avec un dernier baiser sur les lèvres. C’était salaud de ma part, probablement, mais j’assumais totalement.


H.S. : Pour moi, le rp est terminé, mais tu peux rajouter un post si tu veux répondre une dernière fois :)

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 EmptyMar 26 Juin - 14:50

Je ne m'étais pas trompé... j'étais juste un vulgaire esclave et objet sexuel dont Zéro venait de se servir. En effet, il m'avait demandé de le suivre et m'avait menacé au passage qu'il me briserait une jambe si j'avais le malheur de m'éloigner de lui. Fallait être totalement idiot pour m'éloigner, surtout d'un vampire... je n'aurais pas été bien loin et je ne tenais pas à souffrir en subissant une fracture.
Alors que je me retrouvais en ville avec le vampire, je jetais un œil au paysage défilant et m'habituais peu à peu au fait de retrouver la lumière du jour et de sentir l'air sur mon visage. Puis, alors que nous approchions d'un bâtiment, mon cœur s'accéléra dans ma poitrine. Je n'aimais pas du tout la tournure des événements. Il ne m'emmenait pas vers Sam. J'aperçus le nom vaguement ''Seven Deadly Sins'' alors que je me retrouvais à l'intérieur. Sam m'indiqua de le suivre.

Je me retrouvais dans une pièce et je jetais un œil à la décoration et j'eus un frisson dans le dos. La décoration faisait clairement penser à une maison close... je me mords la lèvre puis j'aperçois un autre type qui venait d'arriver vers Sam. Les deux acolytes parlaient entre eux mais je compris très bien ce qui était en train de se passer et se confirma en apercevant les billets glissé dans la main de Zéro. Quel sale enfoiré ! Il venait de me vendre sans le moindre scrupule. Au fond, il n'est pas mieux que Sam. D'ailleurs, Zéro se tourna vers moi et me souhaita bonne chance. Pour seule réponse, je le fusillais du regard. Putain de vampire ! Et il a le culot d'ajouter qu'il espérait me revoir. Sale enfoiré ! Je ne réagis pas alors qu'il m'embrasse une dernier fois avant de disparaître. Il me laissa en plan en compagnie de l'autre individu qui me détaillait de la tête aux pieds. Mon Dieu que je n'aimais pas la façon dont il m'observait. Et je savais que j'étais qu'au début des ennuis.

Bienvenue en Enfer Sio, pensais-je.. Finalement, Sam n'était peut-être pas la pire des options. Je ne sais pas... je ne sais plus... tout ce que je sais, c'est que je viens de me faire vendre comme un animal sans que je ne puisse avoir mon mot à dire. Quel Calvaire !

[FIN]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] Première leçon - HOT [Siobhan/Zero] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Première leçon - HOT [Siobhan/Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Figurines Première Guerre Mondiale
» [Comic] Première BD Hero Factory 2011 : Ordeal of Fire
» Sealed deck : Avant-première Otomaï
» première installation
» [event]La Famakna souffle sa première bougie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Le village des nobles-