AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sorry, I don't dance [Sorin/Leina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Homme libre, toujours tu chériras la mer !

Homme libre, toujours tu chériras la mer !


Emploi : Tient une boutique d'herboristerie / Serveuse au Heaven
Messages : 101
Date d'inscription : 26/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Sorry, I don't dance [Sorin/Leina] Sam 31 Mar - 22:30

Sorry, I don't dance
@Sorin L. Lupei & Leina  
J’avais une boule au ventre. C’était mon premier jour, enfin premier soir, de travail au Heaven et je stressais. Je n’avais jamais travaillé pour personne d’autre que mes parents, à l’herboristerie. Ce soir, ça allait changer. Malaki m’avait prévenu qu’il allait faire chaud, j’avais donc un débardeur sous ma veste épaisse. Sinon, j’avais un simple pantalon et des Converses aux pieds. Je n’avais aucune idée de comment m’habiller en fait, mais dans le pire des cas, je changerais le lendemain.

Soufflant pour me donner du courage dans chacun de mes pas, je me dirigeais vers le Heaven, me présentant comme étant la nouvelle serveuse pour accéder au vestiaire. Plusieurs filles étaient en train de se changer et malgré moi, je rougis légèrement. Elles devaient être danseuses ou strip-teaseuses, très belles, mais ça me gênait totalement. Dans quoi m’étais-je embarquée ? Calme-toi Leina, tu n’es là que pour servir, pas faire comme elles, même si ça te gêne. Leurs regards me scrutaient malgré le timide “bonsoir” que j’avais réussi à prononcer, sans aucune réponse. Ca ne me mettait pas à l’aise, mais lorsque j’aperçus un casier avec mon prénom dessus, une bouffée de courage me gonfla les poumons. Un léger sourire étira ma bouche et je glissais ma veste à l’intérieur après avoir retiré le tablier qui s’y trouvait. Il contenait une feuille avec quelques instructions pour ce soir et une petite clé avec un cadenas pour verrouiller mon casier. Je le fermais et mis le cadenas avant de quitter les vestiaires pour monter au bureau de Gabriel. Je toquais et il m’autorisa à entrer. C’était la première fois que je le voyais et c’était un homme intimidant au prime abord. Moi qui n’étais déjà pas sereine, le peu de confiance en moi claquait des genoux face à lui. Il me donna une banane à accrocher sous mon tablier pour éviter qu’on me vole sans que je ne le remarque avec un peu de monnaie et m’expliqua deux trois trucs pour la soirée. Je quittais le bureau avec soulagement pour aider aux derniers préparatifs avant l’ouverture des portes.

Cela faisait à peine deux heures que la boite était ouverte et je n’avais pas arrêté. Pour le moment, aucun incident et cela me donna un peu plus d’assurance dans mon travail. Je pris le rythme, qui était assez soutenue, mais j’arrivais à suivre et à tout retenir. Ce n’était pas évident et je retenais plus les différents visages qui commandaient que les numéros des tables. Je ne m’étais pas trompée une seule fois et toutes les méthodes étaient bonnes si le résultat était le même nom ?
Malgré le monde, je vis un homme, très beau, à une table, regardant les danseurs. Il avait l’air d’être seul et surtout, sans boisson. Même si ce n’était pas ma table, je m’approchais de lui, légèrement attirée comme un aimant.

« Bonsoir. Vous désirez boire quelque chose ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Prince héritier de Roumanie et ambassadeur des Lupei
Messages : 62
Date d'inscription : 21/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sorry, I don't dance [Sorin/Leina] Mar 3 Avr - 21:09

Sorry, I don't dance
@Sorin L. Lupei & Leina  
En tant qu’ambassadeur, je faisais plutôt un bon travail. J’avais les intérêts de mon pays et de mon peuple à cœur, je n’étais pas mauvais en négociation et j’avais suffisamment de charisme pour convaincre des gens très récalcitrants. Mais pour gagner une négociation, il faut pouvoir garder son calme en toutes circonstances. Alors quand je passais littéralement la journée à transmettre les propositions de mon père à un de nos ennemis avec l’impression très nette d’essayer d’amener deux murs parallèles à se rejoindre, je finissais souvent à vider une bouteille d’absinthe en me massant les tempes sur un bureau complètement vide, les divers objets qu’il supportait préalablement envoyés rageusement au sol.

Seulement, ce soir-là, j’eus la désagréable surprise de constater que mon stock n’avait pas été renouvelé et que je n’avais plus les faveurs de la Fée Verte. Considérant que je venais de faire double-journée de travail sans prendre de repos, je me dis que j’avais bien mérité de sortir un peu. Après une douche rapide visant à détendre mes muscles et mon esprit, je m’habillai d’une chemise simple, d’un jeans sombre et d’un blouson en cuir noir, enfilai une paire de bottes et sortit du palais.

Sifflotant un air de ma composition, je me rendis au Heaven. J’espérais y trouver un réconfort alcoolisé ou au moins un spectacle agréable à l’œil. J’entrais dans le club et cherchai un endroit où m’asseoir. Je finis par en trouver un, un peu à l’écart où l’on pouvait regarder la scène sans être trop facilement vu. Je m’y assis et me mis à observer la danse envoûtante des danseuses. Les femmes ne m’attiraient pas, mais je trouvais leur danse plus gracieuse. Bien sûr, il arrivait qu’un jeune homme parvienne à me détromper, mais c’était plutôt rare. Tout en observant tout à mon aise, je me mis à chercher une mélodie qui pouvait convenir à ce genre de danse lascive. Si j’aimais la danse, la musique électronique m’agressait les oreilles.

Au bout d’un moment, une très jolie jeune femme s’approcha de moi et me demanda ce que je voulais boire. Je lui offris mon plus beau sourire et lui répondis avec mon très léger accent roumain.


« - Le bonsoir, mademoiselle. Je souhaiterais savoir si votre établissement sert de l’absinthe. Si ce n’est pas le cas, un bon whisky m’obligera tout autant, s’il vous plaît. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Homme libre, toujours tu chériras la mer !

Homme libre, toujours tu chériras la mer !


Emploi : Tient une boutique d'herboristerie / Serveuse au Heaven
Messages : 101
Date d'inscription : 26/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Sorry, I don't dance [Sorin/Leina] Sam 7 Avr - 13:18

Sorry, I don't dance
@Sorin L. Lupei & Leina  
Je restais quelques secondes sur place. Il était très beau, très séduisant, les yeux brillants d’un je-ne-sais-quoi qui était presque hypnotisant. Son sourire ne faisait qu’accentuer son charme. Mon cœur loupa un battement, me donnant certainement une légère teinte rose sur mes joues. Sa politesse et sa manière de parler étaient comme d’une autre époque. J’avais l’impression de voir un de mes personnages de livres en chair et en os devant moi. C’était totalement déroutant. Heureusement, les lumières tamisées empêchaient de voir tout changement de couleur sur le visage. J’aurais eu l’air maligne !

« Oui… Bien sûr, je vais voir ça tout de suite, répondis-je un peu rapidement pour ne pas bégayer comme une adolescente. »

Alors que je me tournais pour aller vers le bar, un grand homme me barra la route, un sourire aux lèvres, mais pas aussi rassurant et attirant que le jeune homme précédemment. Je me stoppais avant de lui rentrer dedans et ses yeux me détaillèrent de haut en bas. Je me mordis la lèvre inférieure pour ne pas grimacer, mais c’était peine perdue. L’homme me dépassait de deux têtes au moins et il sentait l’alcool jusqu’à l’autre bout de l’île au moins.

« Viens danser ma jolie.
- Non merci ! Je ne suis pas une danseuse
, répondis-je poliment en le dépassant. »

Par chance, un trou s’était formé juste sur la droite et je pus y passer avant qu’il ne réponde quoi que ce soit. Ou qu’il ne m’attrape. Il fallait bien que ça arrive, et même si c’était mon premier jour, au moins, j’étais mise au parfum. Je me demandais si je devais en parler à Malaki… Gabriel me faisait vraiment peur, j’étais même presque sûre qu’il prendrait cette excuse pour que je ne reste pas tellement il paraît froid.
J’arrivais finalement au bar pour servir mes clients, car le jeune homme n’était pas le seul. J’attendis cinq minutes avant que mon plateau soit plein et je fis le tour des tables pour apporter les boissons alcoolisées et prendre l’addition. Finalement, j’arrivais au jeune homme intriguant, lui déposant son verre de whisky. Le barmaid était tellement overbooké qu’il ne m’a même pas répondu et j’en ai déduit que l’absinthe soit il n’y en avait plus, soit on n'en faisait pas. Cependant, alors que j’allais le lui dire, une main me frappa les fesses. Je me redressais vivement, choquée et fis de nouveau face à l’homme de tout à l’heure.

« P’tite aguicheuse va…
- Laissez-moi tranquille ! Je vous ai dit que je n’étais pas une danseuse ! »


Mais l’homme était complètement dans son délire et je n’avais qu’un plateau pour me défendre, parce qu’il semblait que personne autour de nous ne se soucie de ce qui était en train de se passer...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sorry, I don't dance [Sorin/Leina]

Revenir en haut Aller en bas

Sorry, I don't dance [Sorin/Leina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MTG: Sorin VS Tibalt
» Duel Decks: Sorin vs. Tibalt
» Sorin + Sang délectable
» [ROE] Mono Black Control
» Innistrad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Le Heaven-