AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

faire face aux conséquences (moldovan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Chef des Armées d'Haima
Messages : 170
Date d'inscription : 12/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: faire face aux conséquences (moldovan) Dim 22 Avr - 22:29

faire face aux conséquences
@Oslo Moldovan & @Echo S. Moldovan


Tu n'peux rien refuser à ta petite soeur - c'une chose que t'as rapidement réalisé, et elle aussi. Peut être parce que tu l'as tenue dans tes bras quand elle n'était qu'un bébé, vendue par sa famille pour n'pas être assassiné - vendue, à l'ennemi. Pour survivre - l'gage de lâcheté t'as fait naitre d'la bile noir, et l'sang à coulé cette nuit sur les terres d'Ukraine. Pas celui d'Echo, que t'as ramené à ton père, exigeant qu'elle reste en vie - qu'elle devienne ta soeur, quitte à c'que tu sois celui qui prenne soin d'elle. T'as pu - un certain temps - mais rapidement ton devoir t'a appelé ailleurs, t'as pas pu être aussi souvent à ses côtés que tu l'aurais voulu. A ses côtés, ou à ceux d'Oslo - sauf qu'ton frère est plus vindicatif, et plus prompt à t'faire voir rouge aussi. Il sait où t'frapper pour que t'ait envie d'le cogner, et tu t'gêne pas pour lui remettre la tête en place quand il s'détourne trop. Oslo t'as pas d'mal à le détester - tu t'déteste encore plus à travers lui, t'punissant d'pas être le parfait frère, en l'punissant lui. T'es détraqué, mais d'puis si longtemps que t'as oublié comment fonctionner convenablement.
Avec Echo c'plus simple - t'as jamais d'mal de lui offrir d'timides sourires à ta soeur, alors que t'en offre qu'à Séléné et Araël autrement. Que d'gens dont tu te sens proche. Assez pour oublier ta barrière et le glaçant visage que t'offre au monde. C'est mieux - c'plus simple d'annihiler tes sentiments pour être l'parfait chef d'Armés que t'aime à être.

Ce soir t'dois faire tomber ton masque. Ta soeur t'as demandé à ses côtés, sans savoir pourquoi - t'crois une histoire d'réseau social, ou d'autre chose, pas que t'y comprenne grand chose. Et depuis Elysium t'sais pas lui refuser - t'veux passer plus de temps possible avec elle. De plus, ca t'fait une nuit pour n'pas penser aux étranges disparitions d'mortels qui ont lieux sur l'île. T'laisse Séléné en charge lui faisant promettre d'te faire prévenir s'il y a du nouveau - elle t'assure d'pas t'en faire, et t'lâche un baiser sur la joue pour t'dire bonne nuit. Ta peau t'brule encore quand t'atteins tes quartiers à Haima. T'veux pas y penser - t'veux pas mais tu peux pas t'empêcher depuis la conversation avec Araël et la nuit près d'Séléné, à t'réveiller l'entourant d'tes bras d'manière si naturel que t'as pas trouvé d'raison de bouger.
T'veux pas y penser - quand t'entre dans l'aile ouest, où s'trouve les appartements des Moldovan t'entends déjà l'bruit de ta petite soeur et oublie l'monde. T'ouvre l'salon qu'vous partagez - bien qu'souvent ta chambre a toi est vide. « J'espère que t'as pas prévu d'me faire chanter encore c'soir, Echo. Sinon j'risque de repartir aussi sec. »  Qu'tu dis, avant d'aviser l'fait que la lettre que t'as reçu d'vos parents se trouve ouverte sur la table. T'as pas trouvé utile de l'avoir avec toi - ils t'demandent de trouver femme, de t'assurer qu'Oslo il passe plus d'temps avec la sienne, et qu'Echo s'fasse une belle place à la cour - en somme, t'rappelle de jouer ton rôle d'frère et héritier en plus d'chef des armés. Une place que t'aime pas tenir. « Est-ce que tout va bien ? Ou - »  Une voix t'fait te tourner - vers Oslo. Ton frère, ta soeur - et son visage ravie. Une soirée en famille - c'pas une chose qu'vous faites souvent, sinon t'aurais étripé Oslo d'puis longtemps. « Y a une raison à c'genre de ... Réunion d'famille ? »


_________________


il n'y a que la mort qui me séparera de toi


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : magistral des festivités.
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: faire face aux conséquences (moldovan) Sam 28 Avr - 17:03

faire face aux conséquences
@Hélios U. Moldovan & @Echo S. Moldovan


oh glory night, why d’you go black hell on us?
Même si t’avais voulu partir c’soir, t’doute que ta petite sœur t’laisses faire. Elle a c’regard typique des Moldovan, d’genre qu’elle sait c’qu’elle veut et elle l’aura. « On est sensé faire quoi toute la soirée prisonniers d’nos appartements, mh? Pourquoi on irait pas ailleurs, où on s’trouve pas constamment? » qu’tu lui demandes sans décroiser les bras d’ton torse. T’as perdu, t’sais déjà, sauf que t’as pas l’intention d’avouer défaite sans batailler un minimum. Juste histoire d’voir Echo s’enflammer davantage l’temps d’être convaincue que tu vas pas t’sauver une fois qu’elle va avoir le dos tourné. Nah, parce que t’aime passer du temps avec ta sœur, que depuis qu’elle t’as empêché d’tuer ta femme, y’a d’quoi qui a changé dans votre relation. Normal qu’on dira, comme elle est tombée sur la facette la plus sombre d’ta personnalité. Sauf qu’elle change pas son attitude avec toi, t’encourageant plutôt à rechercher c’qui t’fait du bien. Elle, elle t’fait du bien, t’es content d’pouvoir content sur elle et d’pas sentir l’poids d’son regard accusateur dans ton dos. Si elle t’juge, t’aime moins ou qu’importe depuis, elle n’le laisse pas paraître. Une Moldovan de moins sur ton dos.
T’as beau rouspéter à l’idée d’passer la soirée enfermé dans vos appartements, tu t’diriges vers le cabinet d’vos sangs rares situés au salon, afin d’prendre une carafe température pièce et en verser deux verres plein. Preuve que t’as pas l’intention d’faire autre chose que c’que ta sœur désire, bien que t’ignores encore à quel point elle a poussé les choses pour la soirée qui s’annonce. Pour le moment, tu te contentes d’lui présenter ton verre et un sourire avant de déguster ta première gorgée.

C’ta c’moment-là que t’entends les portes s’ouvrir, et t’figes. T’attends, car t’sais que y’a pas trente milles vampires qui oseraient entrer dans les appartements Moldovan sans s’annoncer. Viktoriya, Freya ou… Hélios. « J'espère que t'as pas prévu d'me faire chanter encore c'soir, Echo. Sinon j'risque de repartir aussi sec. » T’as pas envie d’passer une soirée avec lui, avec Echo ça va, c’parfait, mais lui… « Est-ce que tout va bien ? Ou - » « J’espère qu’ma présence est pire et qu’tu seras dehors encore plus vite. » qu’tu dis sans cacher ton agacement avant qu’il s’perdre dans trop d’mots que t’as pas envie d’entendre. Croise les bras d’moitié afin d’garder ton verre sanglant en main, ton visage agacé au contraire d’la joie qui émane d’la petite dernière.
« Y a une raison à c'genre de ... Réunion d'famille ? » « Outre s’faire chier, tu veux dire? J’crois pas. » qu’tu répliques avant d’te tourner vers l’investigatrice d’tout ça. « À moins que t’aille que chose à annoncer. T’es enceinte, t’aime les femmes, t’as besoin d’aide pour retirer c’bâton pris dans l’arrière-train d’notre frère qui l’garde frigide? » T’as la voix railleuse, l’visage qui perd d’son début d’frustration pour faire place à l’amusement- c’ton dada quand Hélios est dans l’coin après tout. Pas attendre pour l’voir rouler des yeux et t’traiter d’irresponsable immature, puis prendre la première occasion que t’vois pour filer.


_________________
bloody mage
hit me with your best shot
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Conseillère d'Araël Lightwood/Youtubeuse
Messages : 183
Date d'inscription : 30/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: faire face aux conséquences (moldovan) Mar 15 Mai - 12:05

faire face aux conséquences
@Hélios U. Moldovan & @Echo S. Moldovan


 
Depuis que t’as rencontré Zelyna tu sais plus où t’en es. Tu sais juste qu’elle te suit à la trace, et que tu te sens mieux avec une gardienne permanente. Finalement c’était une bonne décision – si ça peut rassurer Hélios et te rassurer aussi c’est encore mieux. Ce soir, c’est elle qui t’a réveillée. T’as pas compris pourquoi, au début, et t’as fini par réaliser qu’à minuit t’as plus besoin d’arrondir pour avoir 500 ans. C’est pas encore passé, et même si t’as pas besoin de dormir, les journées ensoleillées tu préfère faire ça que passer la journée enfermée.
Si il y a quelqu’un qui peut savoir quand a lieu ton anniversaire c’est bien ta mère biologique qui est la mieux placée pour l’savoir, et t’as pas rechigné quand elle t’a prise dans ses bras comme à chaque fois que vous vous trouvez seule. Tu savoure. C’est que tes parents adoptifs étaient pas si tactiles que ça, et que toi, t’y es accro. T’as un besoin constant d’affection – d’sécurité – et y’a que dans les bras de quelqu’un que tu te sens parfaitement à l’abri. Que ce soit Oslo ou Hélios ou Zelyna maintenant qu’elle a débarqué dans ta vie.

Ce soir t’as décidé de te bouger. D’faire des pieds et des mains pour les voir, tes frères, et en même temps, comme avant. Ca sera peut-être pas agréable, mais tu t’en fiches, t’as juste besoin d’être entourée. C’est qu’on n’a pas cinq siècles tous les jours, et que t’estime que c’est une excuse suffisante pour qu’ils se retrouvent tous les deux dans la même pièce.
T’reste mystérieuse malgré ça.
Juste histoire de voir si ils s’en souviennent – t’aime jouer avec pour les énerver légèrement et recevoir des câlins ensuite.
T’es une vraie gamine, dans le fond. A croire que t’as jamais grandi dans ta tête.
Quand tu réussis à obtenir d’Hélios qu’il viennent te rejoindre le plus vite possible, tu pousse un cri victorieux et t’as plus qu’à convaincre Oslo. Ou Osla comme t’aime l’appeler au besoin – même si ils sont toujours prêts à se sauter dessus y’a rien qui te fait plus plaisir d’les voir tous les deux dans la même pièce.
Avec ta gardienne en plus qui sera pas loin – c’est parfait. Tous ceux qui comptent le plus pour toi au même endroit. Parce que tu sais qu’elle ne ment pas, Zelyna, t’as reconnu son odeur, même si tu te doute qu’tu l’avais sentie qu’une fois.
T’enfile un pull bleu avant de sortir. Pas que t’aie froid, c’est surtout que le bleu, c’est une des deux couleurs d’ta famille d’origine. Et que tu l’aime, cette couleur, depuis le début.

Quand t’arrive, c’est Oslo qui est là le premier. Pas étonnant – Hélios doit être pris avec les autres gardiens et t’as plus qu’à attendre qu’il arrive. Il arrivera, tu le connais, parce qu’il peut rien te refuser. Et surtout, il a promis. OSLO – « On est sensé faire quoi toute la soirée prisonniers d’nos appartements, mh? Pourquoi on irait pas ailleurs, où on s’trouve pas constamment? »
T’lève les yeux au ciel, avant de faire ta tête innocente que t’utilise bien trop souvent avec eux. ECHO – « Parce que j’te vois jamais en ce moment, et que dehors y’a trop de vent. » Excuse pourrie. Mais t’as pas vraiment de vraie excuse, tu l’as improvisée cette soirée. « S’teuplé, Osla, on peut rester là pour une fois non ? T’es tout le temps dehors. »
L’avantage, c’est que le faire fondre ça laisse le temps à Hélios d’arriver. Et ça distrait Oslo, aussi, t’fais en sorte qu’il se doute de rien. Ou t’essaie – c’est pas comme si t’étais un maître du mensonge. HELIOS – « J'espère que t'as pas prévu d'me faire chanter encore c'soir, Echo. Sinon j'risque de repartir aussi sec. Est-ce que tout va bien ? Ou -» ECHO – « J’pas de raison pour aller mal ce soir, » tu réponds le plus vite possible pour retarder l’affrontement entre les deux. Et tu te mords la lèvre, peut-être que les réunir là c’était une mauvaise idée.
OSLO – « J’espère qu’ma présence est pire et qu’tu seras dehors encore plus vite. » Faut croire que t’as plus qu’à attendre qu’ils se calment un peu avant de parler de nouveau, parce que t’as un combat verbal devant toi qui te donne juste envie de te poser dans un fauteuil pour regarder tout ça confortablement. « Y a une raison à c'genre de ... Réunion d'famille ? » « Outre s’faire chier, tu veux dire? J’crois pas. » Tu bois une gorgée d’sang, les yeux tournés vers le plafond. C’est qu’ils t’exaspèrent, à deux, et t’as vraiment trop eu d’espoir pour que ça se passe bien. « À moins que t’aille que chose à annoncer. T’es enceinte, t’aime les femmes, t’as besoin d’aide pour retirer c’bâton pris dans l’arrière-train d’notre frère qui l’garde frigide? » Tu fais la moue, déçue. Les chances pour qu’tout se passe bien se réduisent de plus en plus, et t’es maintenant convaincue que c’était une idée pourrie. ECHO – « Parce que j’ai besoin d’une raison pour voir mes frères en même temps maintenant ? » T’as une boule dans la gorge, vexée qu’ils le prennent comme ça, et qu’visiblement ils aient oublié quel jour on est. « En vrai j’en ai une, j’vous laisse trois chances pour deviner. »

_________________
❝one two three❞ Sometimes out of nowhere comes a frequency When I understand what you want as soon as you breathe So relax, be cool Come with me, who only falls into a trance at you Life sometimes complains with exaggeration Don’t mind it, with me it will be a perfect show So relax, be cool Come with me, happiness is attracted like magic Open your eyes everyday, there will be new experiences
Be the truest you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Chef des Armées d'Haima
Messages : 170
Date d'inscription : 12/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: faire face aux conséquences (moldovan) Ven 18 Mai - 23:25

faire face aux conséquences
@Oslo Moldovan & @Echo S. Moldovan


T'as pas d'gout à vivre à la cour, c'pour ca que t'as laissé l'aile du château qui appartient aux Moldovan à Echo et Oslo. T'préfère vivre sur Astrée, parmi les gardiens, t'sentant bien plus à ta place sur les couchettes durs et les entrainements au milieu d'la nuit, ou d'la journée. T'dors peu, et t'passe beaucoup de temps à pousser à bout ceux qui t'entourent pour qu'ils s'dépassent constamment. Tu les brise - t'brise leur barrière, leur masque, pour les faire flamber d'volonté et d'dévotion. T'vois chaque fois briller cette flamme d'raison dans les coeurs d'tes soldats - celle qui leur faire comprendre qu'ils s'battent pour l'bien, pour une chose plus importante qu'leur vie. Chacun pourrait donner la sienne sans hésiter pour Haima, pour les Lightwood - t'serais le premier à t'jeter dans les flammes si c'tait pour l'bien de tous.
Mais t'jeter dans la cour pour en subir les foudres, les hypocrisies et l'jeu de courbettes et d'faux-semblants, c'une chose que tu sais pas faire. T'sais qu'Echo et Oslo y sont plus doués à c'jeu - t'peux pas mentir, pour c'qui te concerne. T'passe souvent plus d'temps à lever les yeux au ciel, et grogner des insanités ou d'durs vérités, qu'à faire d'grands sourires. Y a peu d'fois que tu souris - t'réserve ca pour c'qui te met l'coeur en fête, et Echo est assurément d'ces choses qu'tu peux pas regarder sans t'illuminer. e - « J’pas de raison pour aller mal ce soir, » T'apprête à sourire - mais ton visage s'assombrit en voyant qu'la soirée s'comptera à trois - o - « J’espère qu’ma présence est pire et qu’tu seras dehors encore plus vite. » « J'm'étonne que dehors t'y sois pas déjà toi. » Qu'tu réponds sans t'laisser pousser vers la sortie par ton p'tit frère. T'sais pas réagir autrement qu'sur la défensive quand il t'attaque ainsi - t'sais pas, et t'tente plus de te mordre la langue avant d'parler quand il s'agit d'Oslo.

Bien qu'tu préfère savoir pourquoi t'dois subir sa présence toute une soirée. T'peux faire beaucoup pour Echo, mais t'sais pas te souvenir de la dernière fois qu'vous avez passé une soirée en famille. SAns doute que c'pas arrivé depuis le mariage de ton frère, et comme t'sais comment les choses ont tourné, t'as pas envie d'vraiment y repenser. o - « Outre s’faire chier, tu veux dire? J’crois pas. » « Ca fait plaisir d'passer du temps avec toi Os. » Qu'tu lâche ne l'foudroyant du regard - sachant qu'ce genre de remarques n'plaisent pas à votre soeur - tu l'sais, aussi, qu'toi tu veux pas plus passer d'temps en sa présence, comme il a toujours l'chic pour t'foutre les nerfs et t'donner envie d'lui mettre du plomb dans la tête par les moyens les plus violents qu'tu connaisses.o - « À moins que t’aille que chose à annoncer. T’es enceinte, t’aime les femmes, t’as besoin d’aide pour retirer c’bâton pris dans l’arrière-train d’notre frère qui l’garde frigide? » « Mon arrière-train doit être l'seul que t'ai pas touché sur cette île, j'aime autant qu'ca reste ainsi. »  T'réponds sans prendre la peine t'refléchir, t'tournant d'nouveau face à Echo qu'tu fixe dans l'attente d'son explication. Elle sait combien c'périlleux d'vous mettre dans la même pièce - elle l'sait, mais s'tient tout d'même devant vous comme si c'tait l'idée du siècle. e - « Parce que j’ai besoin d’une raison pour voir mes frères en même temps maintenant ? » « Question rhétorique, tu sais parfaitement la réponse. »  T'manque d'humour - sans doute comme t'as la peau qui pique d'agacement d'sentir Oslo s'tenir à quelques pas seulement.
Y a tout chez ton frère qui t'fout en colère - t'pourtant doué pour t'contenir à l'acoutumé. Pas cette fois, cependant. e - « En vrai j’en ai une, j’vous laisse trois chances pour deviner. » T'reste un moment silencieux, la fixant avant d'réfléchir moins de deux minutes - t'souvenant aussi qu't'avais prévu d'venir sur l'île le lendemain. « 500 ans ne s'oublient pas si aisément, Echo. T'reste notre petite soeur - mais c'pas avant minuit c'soir que c'est ta fête. Impatiente. »  t'gronde comme tu l'as toujours fait à la gamine qui s'trouve devant toi. Minuit sonne pas encore pourtant vous êtes bien là - puis t'remarque autre chose qui t'fait arquer un sourcil. « Et pourtant t'prends de passion pour l'bleu ces temps-ci ? »



_________________


il n'y a que la mort qui me séparera de toi


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : magistral des festivités.
Messages : 62
Date d'inscription : 30/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: faire face aux conséquences (moldovan) Mer 18 Juil - 4:21

faire face aux conséquences
@Hélios U. Moldovan & @Echo S. Moldovan


oh glory night, why d’you go black hell on us?
Famille ne signifie pas bonheur nécessairement. Ni fierté d’en faire partie. En vrai, si t’enlève Echo de l’équation -et Freya, qui est sans conteste la meilleure partie de Hélios- t’en a vraiment rien à foutre des Moldovan. Y’a ta cousine que t’aimes bien aussi, une soldate certes mais pas du même acabit qu’ton frère aîné. Même ta femme t’sors par tous les orifices, et parfois tu t’demande ce que tu fiches encore ici. T’sais que ça briserait sans doute l’cœur d’Echo d’te voir partir, mais t’es assez égoïste pour l’faire malgré cela. Alors pourquoi?
Une question dont tu trouveras pas la réponse ce soir, puisque la mauvaise surprise qu’est Hélios apparaissant soudainement dans vos appartements t’fais aussitôt montrer les dents. « - Parce que j’te vois jamais en ce moment, et que dehors y’a trop de vent. S’teuplé, Osla, on peut rester là pour une fois non ? T’es tout le temps dehors. » Tu grognes contre lui après avoir grogné contre toi-même et l’regard angélique de ta petite sœur… elle sait qu’tu sauras pas y résister, même si son excuse bidon d’vent est loin d’être solide comme du roc- sans vouloir faire d’mauvais jeu d’mots. « C’pas faux. » C’pas mal tout c’que t’as le temps de dire avant qu’ton regard s’plisse dans la direction du fils prodige.

« e - J’pas de raison pour aller mal ce soir, » qu’elle souffle rapidement, avant qu’tu renchérisses sur un ton qui cache aucunement ton agacement. C’pas un secret, plus depuis longtemps, qu’le courant coule plus entre les deux frères Moldovan. « h - J'm'étonne que dehors t'y sois pas déjà toi. » Tu roules des yeux, décidant d’pas répondre. C’pas surprenant qu’il connaisse autant tes habitudes qu’Echo, t’es pas du genre à t’faire discret, appréciant au contraire d’te jeter tête première dans chaque opportunité que t’as d’faire sortir Hélios d’ses gonds. Tu t’dis que c’est qu’une question d’temps avant qu’son poing s’termine dans ta gueule, testant ses limites comme si t’attendais juste qu’il balance l’premier coup. Fais longtemps que t’as pas évacuer ta violence, t’perdant en passion encore et encore sans trouver quelque chose qui t’satisfasse entièrement.
« h – Ca fait plaisir d'passer du temps avec toi Os. » T’claque ta langue contre ton palais, arrêtant tes yeux qu’une seconde sur l’blond avant d’aviser la moue d’votre sœur. Déception, sans doute, d’croire qu’vous avez aucune idée d’quel jour vous êtes presque. « Ouais, ouais, ta gueule pue la joie devant ce moment fraternel improvisé. » qu’tu lâches avec sarcasme, levant un sourcil dans la direction d’la plus jeune avant d’te mettre à énumérer d’possibles raisons qui l’a poussé à vous inviter ici tous les deux – outre l’évidence, naturellement. « h - Mon arrière-train doit être l'seul que t'ai pas touché sur cette île, j'aime autant qu'ca reste ainsi. » Tirant une moue semblable à celle d’Echo, tu regardes Hélios par-dessus ton épaule, t’tournant légèrement du même mouvement. « Tu m’attristes grand frère, moi qui voulait t’retirer c’bâton pour mieux t’enfiler du mien. » La bouche tirée sur le côté, petit geste d’arrogance, clin d’œil lâché rapidement, avant d’revenir sur Echo qui entrouvre ses lèvres.

« e - Parce que j’ai besoin d’une raison pour voir mes frères en même temps maintenant ? h - Question rhétorique, tu sais parfaitement la réponse. » Pendant qu’il répond tu lèves ta main pour la glisser sur l’épaule frêle d’ta petite sœur, la laissant ensuite retomber l’long de ton corps. « e - En vrai j’en ai une, j’vous laisse trois chances pour deviner. » Tu laisses échapper un bref rire avant d’te diriger vers l’petit bar dans l’coin de la pièce. C’est sans surprise qu’vus en possédez un, sans surprise non plus que t’verses seulement deux verres d’sang alcoolisé, laissant la carafe néanmoins sur l’comptoir au cas où l’dernier arrivé s’trouverait assoiffé. « h - 500 ans ne s'oublient pas si aisément, Echo. T'reste notre petite soeur - mais c'pas avant minuit c'soir que c'est ta fête. Impatiente. » Tu lui tends à la fin des paroles d’Hélios l’verre à moitié plein, n’lui laissant pas l’temps de refuser. « Mais si t’insiste, voilà un verre pour pré-fêter! Il en faudra beaucoup s’tu veux être certaine qu’aucune tête n’roule d’ici qu’il soit bel et bien minuit. » qu’tu plaisantes – ou pas vraiment. Y’a toujours des chances, comme t’pousses toujours pour que ça finisse comme ça. Bien qu’la presque fête d’Echo serait une bonne occasion d’te tenir à carreau un minimum.
« h - Et pourtant t'prends de passion pour l'bleu ces temps-ci ? » Regardant ledit matériel, tu sirotes ton verre tranquillement en t’demandant où il veut bien en venir. « Pas d’mal à vouloir faire ressortir ses jolis yeux. Ça ne lui aura pris que 500 ans avant d’apprendre à s’mettre en valeur! » lances-tu d’une voix théâtrale, sachant qu’la benjamine verrait clair dans ton jeu taquin.


_________________
bloody mage
hit me with your best shot
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: faire face aux conséquences (moldovan)

Revenir en haut Aller en bas

faire face aux conséquences (moldovan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Hors-Sujet] Moqueries, racket, provocation... Faire face ?
» [Carte] Faire Face Ensemble [Résolu]
» Quel comportement adopter face aux insultes ?
» macbook + livebox + nabazatag/tag, que faire ??
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: Le Palais :: Les chambres-