AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Protégés par la Lune (asmodée) +hot+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 29 Avr - 14:15

le démon et la fée
Protégés par la Lune



La pluie a décidé de protéger deux âmes folles qui s'enfuient de la caserne d'Atlas, bien avant que la relève n'arrive. Je lâchais sa main, pour m'enfuir dans un rire de fée. Nous fuyons sous la lumière protectrice de la lune jouant à s'attraper, s'embrasser contre les arbres, se mordant la lèvre, avant que je ne fuie et n'atterrisse vers les ruines d'Haima. Mon coeur palpite tel un coeur d'enfant. Je déglutie et me retourne, faisant face au sombre gardien qui me surplombe de sa superbe. Main dans la main, nous nous enfonçons vers ses ruines pour entrer dans une demeure ... étrangement bien rénové « c'est ici que je me réfugie de temps en temps. Loin de tous » confie je. Je suis là, aussi fragile que forte. Je me détache les cheveux et m'avance vers lui. Je ne suis que vêtue d'un tailleur ample, j'aime être à l'aise, même pour travailler. Je ne quitte pas son regard et m'approche de lui, enlevant au fur et à mesure mes talons, ma veste que je fais tomber je ne sais trop où à vrai dire. Je m'approche de lui, n'hésite en aucuns cas dans ce que je fais. Une fée et un démon « tu n'es en rien un Démon ... tu es un Ange » dis je en me réfugiant dans ses bras. je ferme les yeux, paisible, je savoure cette tendresse, cette étreinte. Je le serre doucement contre moi, le désir monte entre mes entrailles. Je lève la tête et me plonge dans ce regard bleu, ce bleu si envoûtant, ce bleu qui brille « Ne me quitte jamais » lui interdis je en fondant vers ses lèvres pour l'embrasser avec passion. Mes bras passent doucement autour de son cou et je me retrouve perché contre lui dans un baiser tendre, fougueux, passionné pur. Je savoure la pureté de cet échange et fuis vers son cou. Je goutte à la chaleur de sa peau, de ses frissons, je remonte vers ses lèvres, mêlant nos langues entre elles dans une danse des plus folle. Je rompe le baiser, sans rompre le contact de nos regards. Je me mords le pouce pour le porter à ses lèvres et souris « tu sais que je pourrais te faire tuer pour ton insubordination de tout à l'heure ? » lâche je finalement en me mordant sensuellement les lèvres « recommence » ordonne je, le regard empli du feu du désir
©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.

Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.


Messages : 24
Date d'inscription : 17/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 29 Avr - 15:56


Un Daemon qui corromps une fée

Ce moment partagé avec elle. Cette petite chasse plus taquin que violente, quoique, avec notre force de vampire je ne suis pas sur d’avoir laisser quelques murs ou arbres en un seul morceau. Mais c’était difficile de rester quelques secondes sans la toucher sous toutes les coutures, sans la goûter de mes lèvres bouillante d’envie de chercher son plaisir. Le jour allait bientôt se lever et je comptais la passée avec elle. Être la uniquement pour elle, enfin. Depuis tout ce temps ou je me tenais à l’écart, la surveillant, la protégeant tout en cherchant à comprendre pourquoi elle rythmait mes pensées. Que cette fin de nuit là m’avait totalement ouvert les yeux.

Je ne serais plus jamais le même. J’en n’ai plus l’envie quoi qu’il arrive. Je voulais être la pour elle. Et je venais de lui faire la promesse de remplacer les souvenirs douloureux par des plus joyeux. J’en mettrais même ma vie en jeux pour elle. Lorsque nous arrivions dans les ruines je n’avais pas vraiment remarqué le changement de lieu. Mais quand elle me dit que c’était ici qu’elle se réfugiait alors je compris. Je compris pourquoi elle disparaissait et qu’elle devenait introuvable pour moi. A tel point que j’en devenais dingue jusqu’à la nuit suivant ou elle refit son apparition. “Je comprend mieux ou tu disparaissait le jour…” J’observais un instant les lieux. Ils étaient vraiment bien sécurisés et l’installation était digne d’un abris anti atomique. Sans doute le début d’une construction humaine d’une famille de survivaliste un peu trop extrême. Mais elle l’avait changée cette pièce, cela se voyait clairement qu’il y avait tout le confort d’une princesse. Alors que la porte se fermait automatiquement en mon dos je me retrouvais alors seul avec elle, enfermé. Personne ne pouvait entrer et aucun vampire ne pouvait sortir car le soleil se levait. A cette idée je ne pouvais m'empêcher de sourire, elle était totalement à ma merci tout comme je l’étais à la sienne.

Alors qu’elle s’approchait de moi en restant pieds nus et détachant ses cheveux je fermais un léger instant les yeux. Humant alors le parfum que ses cheveux dégagent à ce moment précis. Mes doigts en tremblaient tellement j’avais du mal à retenir mes envies. Je voulais la marquer par notre passion et la faire mienne à jamais. Quitte a rester enfermé ici pour l’éternité. “Moi un ange…? Je rêve ou tu me provoque ?!” Dis je d’un air très joueur. Effleurant ses lèvres puis me retirant afin de la faire pester contre cette brève attente. Je jouais avec son envie tout comme je jouais avec la mienne. C’était peut être pas très malin car dans le fond c’était sans doute moi qui en avait marre d’attendre…

La prenant en mes bras je me posais contre la porte d’entrée, laissant mon dos se faire soutenir par cette dernière je glissais lentement mes deux mains le long de son dos. La lèvre tremblante de désir j'empoigne alors fermement son fessier pour l’attirer encore plus vers moi. Qu’elle soit assez proche pour me rendre vulnérable. Qu’elle puisse me mordre, m’embrasser ou me sentir autant qu’elle le puisse. “J’en mourrais si je te quittais…” J’étais sérieux quand je disais ça. Je ne pensais plus pouvoir revivre correctement après avoir découvert ses baisers. J’en avais connu des aventures, des femmes. Mais elle… c’était comme si on touchait des draps en soies et qu’après on vous propose du coton. Elle était comme le Diamant le plus pure entre tous.

Elle m’offrit son pouce, jouant entre mes lèvres je le pris en bouche. Le taquinant avec ma langue en la défiant d’un regard qui pouvait l’enflammer si j’en avais le pouvoir. Et je lui répondais même sans aucune gêne ni hésitation. “Alors tue moi quand j’en aurais fini avec toi. Car si tu le fais pas je ferais en sorte que tu en devient dépendante au point de donner des crises cardiaques à tous les nobles de notre société.” Suite à ces mots je ne comptais pas la laisser respirer. Plongeant mes lèvres sur les siennes sans un puissant soupire d’aise. Échangeant un peu les rôles je la plaqua contre le mur, lui arrachant son chemisier. “J’espère que tu n’y tenais pas à celui là…” Et parcourant par la suite la chaleur de la peau de son buste. Venant taquiner la peau fine de sa poitrine du bout de mes canines et surtout de ma langue.

©️ charney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 29 Avr - 21:57

le démon et la fée
Protégés par la Lune



Le ramener dans cette cachette, dans les ruines, loin de tout ça donne bons nombres d'envies. Je me retourne avec un sourire espiègle en fronçant les sourcils, amusée « parce que tu me surveilles ? » lâche je en m'avancant vers lui, féline, sans le quitter du regard. Je me mords les lèvres et souris. Lui un ange ? « tu es un ange intriguant » fis je désireuse de le manger ... d'être manger. Nos souffles se provoquent, s'affrontent, nos lèvres sont proches et brûlant. Une fois dans ses bras, il est contre le mur et me force à être plus contre lui. Je lui mords la lèvre et glisse ma tête contre son cou pour sentir ses cheveux, sa peau, souffler contre lui.  Je m'enlève de ma cachette pour plonger mon regard dans le sien « tu es accroc à moi autant que je le suis de toi ? »  demande je perplexe. Pourtant je rêvais de cet instant depuis le premier regard. Mon pouce dans sa bouche, nos regards qui se défient avec envie, sa langue qui me provoque, je me mords la lèvre « je rêve ou tu me provoque ? » lâche je avec un sourire amusé. Je ronronne à ses mots fond dans ses lèvres et le laisse me posséder. Mon corps tremble, des gémissements sortent de mes lèvres entre deux baisers passionnés, je le laisse me manger, me rendre folle. Je tremble d'émotion, d'envie. il me plaque contre le mur et déchire mon chemisier « j'en ai d'autres, t'inquiètes pas » dis je en gémissant pendant qu'il dont dans ma poitrine? soupire er ferme les yeux en sentant ses canines me chatouiller et frissonne sous ses lèvres « Demon possèdes moi » souffle je entre deux soupires. Mon corps est chaud, l'envie me surplombe, j'ai envie de fondre et de sentir mon corps être posséder par ce démon angélique.

©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.

Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.


Messages : 24
Date d'inscription : 17/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Lun 30 Avr - 16:29


Un Daemon qui corromps une fée

Bien sur que je la surveille. Mais je n’allais clairement pas lui dire, enfin pour moi ce n’était pas de la surveillance mais de la curiosité, je voulais comprendre ce qu’elle me faisait. Car indirectement j’avais du mal à me concentrer par moment et je ne pensais qu’à elle alors que j’étais parfois durant une situation qui ne prête absolument pas à ce genre de pensée. Alors cela me rendait fou, Elle me rendait dingue. “Je ne dirais pas ça… Je voulais comprendre pourquoi je pensais tant à toi. Maintenant je le sais.” Dis je d’un air très sûr de moi alors que j’observais ses courbes avec une envie sans nom.

Ange intriguant ou non je ne voulais qu’une chose, me brûler les ailes juste pour avoir le droit à elle. Elle et uniquement elle. Son nom résonnait dans ma tête tel un murmure doux et sensuel. Pendant un bref instant j’eu le souffle coupé. Uniquement avec une question elle me chamboule totalement mon esprit. Je perdais sens et pieds en même temps. Je compris alors qu’une chose. Oui j’étais totalement dingue d’elle et ce depuis le premier jour. Alors que je relevais les yeux vers elle. Plongeant en son regard d’ange aux yeux bleus. “Depuis toujours. Je suis né pour n'être qu’avec toi.”

Par la suite nous reprenions nos échanges de caresses, de baisers et de tendresse. Alors qu’elle me provoque avec son pouce j’y répondit avec autant d’envie et elle me retournait alors ma question contre moi. Je lui fit alors un simple clin d’oeil, le genre de truc qui voulait tout et rien dire à la fois. Un petit sourire taquin s’affiche sur mes lèvres alors que je ne lui prêtais pas de réponse de manière bien volontaire.

Alors que je commençais littéralement à m’enflammer voilà qu’elle me donnait un semblant d’ordre. Mais le genre d’ordre qu’elle n’aurait pas dû donner en fin de compte. Cela réveillait mes sens et mon désir explosa en moi. Comme si s’en était trop pour moi. Je reportais mes lèvres aux siennes. Mêlant sans gêne ma langue à la sienne. Jouant avec celle ci je la serrais contre moi afin de la porter jusqu’à un fauteuil dans un coin de la pièce. Elle désirait que je la possède alors je la mise totalement nue dans un baiser toujours plus en plus passionné, comme si j’étais un incube qui se nourrissait de ses lèvres. Une fois en tenue d’Eve sur ce fauteuil je me retirais alors, me relevant afin de l’admirer, de la dévorer du regard. Me mordant la lèvre je me mis seulement torse nu devant elle. D’un geste très délicat je me mis un genoux au sol, toujours face à elle. et posa un de ses pieds sur ma jambe et déposait très légèrement mes lèvres sur sa cuisse. Remontant dangereusement je guidais sa seconde jambes sur l’accoudoir du fauteuil afin qu’elle s’offre totalement à mon regard et mes lèvres qui n’allaient plus tarder à atteindre leur but.

©️ charney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Ven 4 Mai - 13:19

le démon et la fée
Protégés par la Lune



Je le regarde, tout d'abord méfiante, du moins j'avais un sentiment étrange, de me dire si je devais être flattée ou me méfier. Je m'humecte les lèvres. Être contre lui, contre cette porte est tellement agréable. Je voudrais rester ainsi toute ma vie, rien que lui et moi dans une bulle de bonheur auquel personne ne pourra rentrer. Jamais. La tension est palpable entre nous, elle est excitante, chaude et délicieuse. Je souris, amusée sur ses mots. Certains nous trouveraient trop guimauve, mais moi j'aime cela. Je suis rassurée, je suis bien, je suis heureuse. Je me serre contre lui, de peur de le perdre. Je ne supporterais pas « tu es le gardien de mon âme, de mon cœur, comme je suis tienne » une sang pure de mon rang, se soumettre à un sang noble au passé noir comme lui, c'est à si méprendre, je le conçois complètement. Mais je le vis bien. Le jeu continue, celui d'une douce provocation sensuelle et excitante. Je me mords la lèvre, le silence nous enveloppe, les soupirs s'intensifient dans les échanges de baisers et de caresses. Le feu nous consume, je veux qu'il me possède et je n'ai aucuns remords à formuler ce vœu. Asmodée s'anime soudainement, la chaleur nous enveloppe, je danse avec elle, comme je le laisse m'atteindre.

Me voici contre ce fauteuil, désormais nue sans que je n'ai eu le temps de dire quoi que ce soit. Je déglutis, possédée par les émotions et la folie du moment. Je regarde ce corps, ce corps de gardiens si bien travaillé, son regard me surplombe. Il se met à genoux, mon ange, mon serviteur ... ma moitié d'âme. Je déglutis, le laisse me manipuler selon son bon désir et frissonne au contact de ses mains contre ma jambe. Mes jambes sont de sorte à ce qu'il puisse s'enfoncer de plus en plus vers moi. Mon pouls s'accélère, mes émotions s'intensifient, ma poitrine se soulève et je me laisse complètement glisser dans les douceurs de ce délice. Je me suis offerte à lui, délibérément. Je ne ferais pas marche arrière. Jamais. Un son sort d'entre mes lèvre, tandis que ma tête se rejette en arrière et que mes mains se posent sur sa tête qui s'approche dangereusement vers ce jardin d'Eden.

©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.

Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.


Messages : 24
Date d'inscription : 17/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 6 Mai - 9:40


Un Daemon qui corromps une fée

Je ne pouvais plus attendre, je n’en pouvais plus. Ce désir devenait trop étouffant pour vouloir faire durer plus que ça le suspens. D’autant plus que sa provocation eu l’effet d’une bombe en moi. Un peu comme le coup de feu qui signale le départ d’une course.Totalement pris par une sorte d’impatience d’entendre sa voix gémir de plus en plus fort. Cette douce mélodie que je savais qu’elle serait merveilleuse. Une sorte de berceuse que je voulais entendre encore et encore.

Certes cela pouvait me donner l’image d’un impatient mais je m’en moquais éperdument. Tout ce que je voulais c’était de ne pas quitter sa peau du touché. Avoir toujours un contact physique avec elle. Sa douceur et son parfum m'enivrait complètement et me rendait dingue, dingue d’elle. Dans mon fort intérieur je priais pour que personne ne sache ce que je m'apprêtais de faire à une Princesse. Cela signerait mon arrêt de mort mais au moins je mourrais heureux et comblé. Aucuns regrets.

Observant ses moindres réactions je me délectais de ce magnifique spectacle. Bombant son torse elle offrit plus de volume à sa belle poitrine et effleurant mes dents contre la peau à la fois ferme et tendre de sa cuisse je glissais une main de son ventre à cette merveilleuse poitrine. La découvrant et la caressant mon visage sombrait de plus en plus vers la partie la plus intime d’une femme. Mais avant de me délecter de cette partie là je relevais soudainement ma tête. Posant ma langue sur son bas ventre je remontais jusqu’à son buste. Je ne pouvais retenir cette envie, ce plaisir coupable, de prendre ses seins entre mes mains. Les joindres afin d’offrir tout le volume et les formes qu’elle me proposait et vint goûter de mes lèvres. Croquant sensuellement ces dômes, jouant de mes pouces sur le sommet de ses montagnes je suçais légèrement le bout de chacun d’eux avant de venir effleurer ses lèvres. Mimant un baiser je lui fais un petit sourire assez sadique.

- Pas encore…

Me retirant sans lui offrir ce baiser, uniquement pour jouer avec sa patience et faire monter encore plus son plaisir. Reprenant ma précédante position j’allais prendre un baiser des plus passionnés sur ses lèvres, mais pas celles de son visage. Collant mes lèvres et laissant ma langue jouer avec l’une des parties les plus goûteuses chez une femme je me délectais parfaitement de ce petit bout de chair intime tout en empoignant ses douces cuisses autour de ma tête.

©️ charney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Mar 8 Mai - 12:10

le démon et la fée
Protégés par la Lune



Une bulle. Nous sommes dans une bulle créée de toute pièce. Dans ces ruines aménagées par mes soins. Mon antre. Les baisés se font pressants, agréable, vifs, sauvages, désireux. Je n'en puis plus, qu'il me possède, qu'il me mange, qu'il me prenne. Je soupire, le corps en feu, rejetant ma tête en arrière, relevant ma poitrine, je frissonne sous ses caresses des plus exquises. Ses mains et sa langue sur ma peau me font fondre de désir. Je déglutis et soupir, la tête complètement ailleurs, brûlante. Je rouvre mes yeux et observe le vampire qui me titille. Monstre. Un sourire en coin se forme tandis qu'il s'attarde sur ma poitrine, m'arrachant des gémissements de plaisir. Il vient ajouter des mouvements avec sa bouche, ses dents, sa langue, ses doigts. Il me fait ressentir des choses que je ne ressens d'ordinaire jamais. Je ronronne, caresse sa tête et lorsqu'il vient à moi, il me refuse mon baiser. Vil démon. Ta tête et pourtant entre mes mains, puisque je les ai jointes alors que tu t'approchais de mes lèvres. Tu finis par t'attarder ailleurs. Un endroit de plus intimes, des plus sacrés. Tu viens entrer dans ce jardin d'Eden et tu viens m'arracher des gémissements de plaisir, tandis que je cherche une main pour joindre mes doigts entre les tiennes « Démon ! » appelle je, invoque je entre mes cuisses. La tête relevée, je me touche pudiquement la poitrine, avant de regarder ce qu'il fait tout en l'implorant du regard de continuer sa course folle
©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.

Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.


Messages : 24
Date d'inscription : 17/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 13 Mai - 8:32


Un Daemon qui corromps une fée

J’y était, le visage entre ses cuisses. Je ne pouvais pas rêver d’une meilleure position. C’était comme si j’avais le contrôle de son corps. Les manettes de son plaisir. Léchant avec un semblant de timidité ses lèvres intimes je gardais un oeil sur elle, sur son désir. Je fis quelques coups de langues, avant qu’elle m’appel par mon surnom comme si elle me suppliait de m’activer. Mais devais je répondre à cet ordre ou alors la faire attendre encore plus ? Non je n’en pouvais plus moi non plus. Moi même je ne pouvais attendre plus que de raison. Alors pour répondre à son ordre ma bouche enveloppa le sommet de son intimité. Le gardant entre mes lèvres je fis un petit mouvement de succion avec ma bouche. Une fois en bouche alors je fis danser ma langue dessus tout en cramponnant alors à ses douces cuisses autour de mon visage, comme si je voulais qu’elle se cramponne à moi pour ce tour de manège. Suite à cela je fis de nombreux vas et vient très rapide avec ma bouche et à chaque fois que son intimité était entre mes lèvres je lui fis sentir ma langue. Cela durait quelques temps, quelques minutes qui me paraissait trop courte. Je fis alors pénétrer ma langue en elle pendant quelques temps puis relevait ma tête pour l’observer, la voir. Me délecter de son visage rougit par le plaisir avec un sourire assez sadique de ma part, car j’étais heureux de la rendre ainsi.

Mais cette fois ci j’en voulais plus. Je retirais alors uniquement ce que j’avais aux pieds. Me mettant debout devant elle, pieds et torse nu, j’ouvris mes bras comme pour l’inviter à se jeter sur moi. La fixant d’un regard intense et bouillonnant de désir je la défiais alors.

- Alors Princesse… A votre tour de me montrer votre côté démoniaque. A votre tour de prouver votre désir.

Le vouvoiement était purement pour la provoquer, comme pour un jeu. Je m’offrais alors à elle et pour la première fois de ma vie je baissais totalement ma garde en compagnie d’une tiers personne. Et tout ce que j’attendais c’est qu’elle me mette à nu et que nous dansions toute la nuit d’une danse qui ferait rougir le diable en personne.

©️ charney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Mer 23 Mai - 17:56

le démon et la fée
Protégés par la Lune



Je suis sa Reine, il est mon Serviteur. Ou du moins, on peut très bien dire que c'est l'inverse. Mon corps répond à chaque baiser, chaque souffle, chaque geste de ce Démon. Je rougis, je ferme les yeux, je m'offre à lui, moi, du haut de mon millénaire et de quelques siècles, je m'offre à un vampire et pas n'importe lequel. Notre danse m'emmène dans les astres les plus intenses de notre existence. Cette bulle nous protège des regards de curieux, me permettant de gémir, de répondre à chaque gestes qu'il m'offre. Sa langue est un délice, j'en tremble d'émotions. D'émotions vives et puissantes « Asmodée ... » murmure je dans un soupire, sur ce siège, changé en trône de désir et de plaisir. Il finit par s'arrêter, je reprends mon souffle et il se tient, devant moi, presque aussi nu que moi. La princesse de la lune que je suis fond sur le démon pour sceller nos lèvres entre elles. Ni une ni deux, le voila aussi nu que moi. Nos caresses me font frissonner et je le fais coucher vers un lit aménagé. Couchée sur lui, j'ondule telle une sirène, m'enivrant de nos baisers « j'aimerais que cet instant nous soit éternel » dis je dans un soupir, formulant un vœu enfantin et pur. Je suis certes une fée, mais j'ai connu des aventures. Je finis moi aussi par lui procurer le même délice en descendant vers le fruit de mes envies, passant une langue gourmande, cachant le moindre de mes faits et gestes de mes cheveux blonds avant de prendre en bouche l'objet tant convoité. Je m'amuse, je titille, je prends mon temps. Je me sers de ma main et de ma bouche pour lui arracher des soupirs, voire des gémissements. Mes crocs sortent naturellement, me permettant de lui croquer un morceau de cuisse pour m'abreuver de son sang, tout en retournant vers mon ancienne occupation. J'ondule, je suis gourmande, je gémis, je tremble. Mes mains remontent son torse dans une caresse sensuelle et possessive. D'un bond, je reviens vers sa bouche et fond contre lui, les mains sur son visage « Tu es mon prince. Le prince de mes nuits. Je veux que tu me possèdes » proche de son visage, des larmes de sangs perlent mon visage, l'émotion me prend et je peine à contrôler ce que je ressens. Une émotion vive, forte et puissante. J'enlève ses larmes avec douceur, gardant son regard prisonnier au mien. Je prends mon pouce et l'approche d'une de ses canines pour le forcer à le mordre et y prendre quelques perles de sang. Je m'approche de ses lèvres pour les emprisonner dans les miennes avec une douceur sans limite, l'embrassant avec passion et amour

©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.

Les secrets ne sont bien cachés que s'ils ont un seul gardien.


Messages : 24
Date d'inscription : 17/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Dim 27 Mai - 11:09


Un Daemon qui corromps une fée

Ma petite provocation avait porté ses fruits. Nous étions fiévreux, fiévreux de désir l'un pour l'autre. Pendant longtemps j'avais rêvé de cet instant. Le moment où ma peau puisse être contre la sienne. Le moment où mes lèvres toucheraient les siennes.

Ce moment c'était mon présent. Un présent que je ne changerais pour rien au monde. Elle me mit à nu, totalement. Que ce soit physiquement ou émotionnellement face à elle j'étais nu. Mon désir ne se cachait pas, loin de là. Tout ce que je voulais à présent c'était ne faire qu'un avec elle. Ce désir aller être assouvi. C'est assez un large sourire que je me laissais tomber sur le lit en l'acceuillant dans mes bras. De ses caresses je frissonais et de ses baisers j'en offrais plus d'intensité. Fermant les yeux je savourais chaques secondes contre elle. Sa petite danse sensuelle m'electrisait au plus haut point. Malgré ses larmes je ne sentais pas de tristesses alors je pris son doigt en bouche pour en lecher le sang puis revint sur ses levres, lui offrant le meilleur baiser qu'il soit.

Pendant un cours instant je me mis sur mes coudes puis la prit en mes bras. Parcourant son dos de mes mains je finissais ma course sur ses cuisses. Les écartant alors je la mis à cheval sur moi. De cette façon je ne pouvais plus me retenir plus longtemps. Finissant enfin par ne faire qu'un avec elle, je la pris par les hanches afin d'offrir un magnifique danse à nos corps bercés par des gémissement profonds de plaisir.

Mais avant de prendre un rythme plus endiablé je me stoppa un instant. Caressant ses levres du bout de mes doigts, lançant un regard profond droit dans ses yeux comme si ma vie était en suspens le temps d'un court instant.

- Je.. T'aime.

Un petit sourire timide se dessinait sur mes lèvres alors que je repris le baiser. La prenant en mes bras je la fis basculer sur le lit, me retrouvant cette fois ci sur elle dans un léger rire je repris ma danse.

©️ charney
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Princesse de France, mais aussi dirigeante d'une grande firme informatique et technologique
Messages : 165
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+ Jeu 14 Juin - 1:59

le démon et la fée
Protégés par la Lune



Notre bulle, je voudrais que personne ne la touche. Que l'on fuit ensemble loin pour vivre notre amour éternellement. Nos baisers sont si puissants, comme si nous avons peur que l'on nous sépare à jamais l'un de l'autre. Ce que je faisais était "normal" dans le sens où je le surplombais physiquement de mon long, ma stature, mon sang. Mais en réalité, je lui témoignais un profond respect. Un respect que personne jusqu'à ce jour ne lui avait encore témoigné. Je voulais le rendre heureux, lui faire plaisir, qu'il ressente jusqu'au fond de son être tout ce qu'il représente pour moi. Je continuais à mordre, jouer, gémir, sucer, avant de remonter vers lui. Sa bouche m'avait manqué, j'étais si possédée par Aphrodite, envoûtée par Cupidon, que mon corps et mon être me rendaient vulnérable. Dans notre danse sensuelle, je me retrouve assise sur lui, les jambes autour de ses hanches et les bras autour de sa nuque. Je caresse son visage, sans pour autour quitter ses lèvres. C'est là, que nous nous unissons. Pour la première fois de mon existence, je n'avais jamais rien senti de si beau, intense et magique. Je lâche ses lèvres et un doux chant jailli de ma gorge, échappant au passage un souffle. Cette surprise me fait rougir et je plaque mes mains sur ma bouche, pudique, avant de les enlever pour sourire à cet vampire qui me faisait l'amour. Nous nous appartenons, l'un envers l'autre, à tout jamais. Cette danse était somptueuse, divine et sensuelle. Elle m'électrisait. Soudain. Il s'arrête. Son doigt caresse ma lèvre, son regard plongé dans le mien, je sens mes sens en alerte et là ... sa déclaration me percuta de plein fouet. Elle me touche, comme si j'attendais ça depuis notre rencontre. Mes yeux se perdirent dans une profonde émotion « Mon amour » dis je la voix étranglée par l'émotion « Je t'ai toujours aimé, dès l'instant où nos regards se sont croisés. Je t'ai toujours aimé. Je t'aime et je t'aimerais à jamais » nos lèvres se rencontrèrent une fois encore et je me retrouve sous lui. Il reprend notre danse dans un rire qui me fait sourire « Mon vampire » et c'est dans ce bonheur si immense que notre danse nous emmène encore plus loin, dans un chant de gémissements et de souffles chaud.

©️ code par Nostaw.

_________________


the Moon Fairy and the Daemon
« you're my guardian angel »  endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Protégés par la Lune (asmodée) +hot+

Revenir en haut Aller en bas

Protégés par la Lune (asmodée) +hot+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: Les ruines-