AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

(Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 6 Mai - 12:17

(Yseult) Mahault Syferdi
ici une citation qu'importe laquelle


ft. Lily James - Bazzart
humaine - esclave

nom Hérité de ton père, Syferdi est un nom aux origines égyptiennes. Fierté inconnue puisque tu n'as jamais foulé la terre de tes ancêtres.   prénom Bercée par les histoires de Pierre - Yves Lemieux, ta mère s'enchanta de te donner le fameux prénom de son héroïne préférée : Yseult. Cependant, ton père insista pour t'apporter une sorte de contribution que tu vois depuis l'enfance comme une échappatoire. Mahault est ton second nom de baptème et aussi celui que tu présentes au monde comme étant ton seul et unique prénom.     âge Ton père disait toujours que tu avais été son plus beau rayon de soleil. Certainement parce que tu es née un des jours les plus pluvieux de l'année 1997. Papa avait dû rester dehors, sous l'eau, à fumer son paquet de clopes plus vite que ta mère n'avait de contraction. Du haut de tes vingt ans, tu adores toujours autant écouter cette histoire plus que tordante.   origines  Parait - il que ta mère vient de Russie, mais bien avant cela, ses parents étaient eux-même nés en Suisse. Quant à tes origines paternelles, elles ne sont pas plus claires. Né au Canada, mais de parents Egyptiens. Finalement, tu vis le jour en Italie après un nombre incalculable de voyages effectués par tes parents.   espèce Plus humaine, tu meurs statut  Servir et pourtant épris de ta liberté, tu es l'esclave de cet homme qui contre toute attente t'as pour ainsi dire sauver la vie. Julian. emploi Esclave à temps plein, ça compte? Richesse Si le porte feuille d'une esclave était remplis, ça se saurait.   Orientation sexuelle Tu as toujours été attiré par la gente masculine quand bien même tu n'aies jamais connu l'amour avec un grand A.   allégeance Toi même.


Douce et loyale, tu offres un certain amour presque maternel à toute personne que tu saurais apprécier. Attentionnée autant que tolérante, tu es la femme la plus ouverte d'esprit du monde, du moins c'est ce que tu oses penser de toi. Malgré tout, tu es légèrement naïve et crois toujours profondément à la bonté de tout un chacun. Cependant, il est difficile d'obtenir ta confiance et une fois perdue, bien pire de la récupérer. Rancunière, tu n'apprécies pas d'être déçue par les personnes auxquelles tu tiens. Pour tes sept ans, ta maman t'as offert un journal dans lequel tu écris depuis cet âge. Tout et n'importe quoi, et c'est sans doute grâce à elle que tu as développé un tel intérêt pour l'écriture autant que la littérature. D'ailleurs, tu l'as toujours, ce journal et continues à le compléter petit à petit. Tu as attendu avec tant d'impatience l'arrivée de ton petit frère, que quelque part, c'est à ce moment là que ton instinct maternel s'est éveillé. Tu adorais t'occuper de lui du matin jusqu'à tard dans la nuit. Tu ne voyais que par lui et ses rires tonitruants. Ton père t'a littéralement abandonnée à la mort de ta mère et de ton petit frère. Mort de l'intérieur, vous étiez tous les deux des âmes en peine. A la différence que lui, t'as comme pour ainsi dire, laissée à vivre chez tes grands - parents. Au début, ce n'était pas une décision définitive. Et ça l'est devenue. Pour te séparer de toute la rancœur que tu avais, tu t'es mise à la boxe et est devenue experte en ce domaine. Tant et si bien que tu portes la couronne du championnat féminin depuis trois ans d'affilé. Une vraie tigresse aux corps à corps, tu allies plusieurs disciplines pour perfectionner ton auto-défense qui se veut désormais pratiquement impénétrable.   Malgré la présence de tes grands - parents, tu ne t'es jamais réellement sentie proche d'eux.   Pendant la dite "periode de rébellion", tu t'es faite tatouer sur la fesse droite une petite lune et un soleil entre tes seins Julian de Saxe est ton sauveur, du moins c'est ce qu'une partie de toi peut penser. Tu ne le vénères pourtant absolument pas. Tu es disons, un peu perdue en ce qui concerne les sentiments que tu devrais lui porter. Quant à Jules, il ne t'effraie pas pour un sous. Quel sadomaso celui là! Malgré tout, tu aimerais en savoir un peu plus sur celui-ci Ce monde n'est pas le tien, il ne t'appartient pas et tu ne lui appartiens pas non plus. Dans un sens comme dans l'autre, tu n'as pas ta place en ces lieux. Et tu as beaucoup de mal à te résoudre du contraire. Trop tétue, trop butée pour envisager l'idée même.


lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien



_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.



Dernière édition par Yseult M. Syferdi le Dim 6 Mai - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 6 Mai - 12:17

Les mâles
L'homme ne nait pas Homme, il le devient



Naoki M. Hanashi
Source


Tu es exclusive. A travers tout ce que tu fais, tout ce que tu dis. Tu n'es jamais dans la demi - mesure. Tu aimes, ou tu n'aimes pas. Tu déteste ou tu adores. Tu chéris ou tu détruis. Et ton grand coeur t'oblige à te montrer patiente envers chaque créature que porte cette terre. C'est certainement de cette manière que Naoki et toi êtes devenu si proche. En y réfléchissant bien, tu ne peux pas employer ce terme. Tu ne fais très certainement pas partie de ses amis à ses yeux. Seulement, il a eut besoin de toi, et tu l'as vue. Oui, tu as vue dans ces yeux ce semblant de bonté qu'il se force de cacher au monde entier. Tu te fiches du regard des autres, mais c'est votre secret. Tu es la seule, l'unique. Tu ne veux être que ça. Comme une addiction à peine perceptible. Il te mord, à l'abri des regards indiscrets et ça n'appartient qu'à vous. Cette confidence faites bien loin de la chaleur d'un oreiller n'a rien à voir avec une étrange attirance pour le moins sexuel. Tes sentiments à sont égards sont pures et tout aussi simple que ce qui t'a convaincu de lui offrir ta nuque. Chaste et indifférente de son amour. Tu ne recherches que son appuis et sa fidélité, comme toute bonne amie que tu es.  



Asmodée Lightning
Maitre


Tu n'es ni son esclave, ni son fantôme. Il n'est ni ton maitre, ni ton obsession. Pourtant, tu es là, à attendre qu'il apparaisse. A patienter non sans mal qu'il revienne vers toi. Il est comme un nouvel espoir. Il incarne à lui seul ce que tu aimerais un jour devenir. Une femme forte et indépendante, capable de te débrouiller seule. Tu ignores tout de se monde. Faire face à la gente masculine n'a jamais été un véritable problème. Mais eux, les vampires, c'est une toute autre sorte de menace. Un danger que tu ne peux ni contrôler, ni espérer comprendre. Tu ne sais pas réellement ce qu'il se passe encore autour de toi et Asmodée interprète une passerelle entre ton passé et ton présent. Il t'apprend à survivre et te forme. T'aide du mieux qu'il peut. Tu ne sais pas quel place il aura à tes yeux mais tu es certaine que pas une seule fois tu ne douteras de sa loyauté. Il te guide et fais prospérer une chose toute nouvelle à vibrer sur ton esprit brisé ; la confiance.  



Oslo Moldovan
Parieur


Tu es un peu comme son jouet. Il s'est retrouvé là, à te voir comme une arme tout autant dangereuse que fragile. Tu représente à toi toute seule une âme qui ne peut, selon lui, coexister. La faiblesse humaine, et la force de ton caractère. Finalement, ce n'était qu'un parieur ce soir là. Ca l'est toujours, d'ailleurs. Mais il te voit très certainement différemment. Comme un gagne pain plus lucratif que la plupart de ses autres actions. Personne ne saurait te voir comme une épreuve, mais plutôt comme de l'argent facile. Et toi, tu profites de ces pseudo concours de force pour décharger ta rage. C'est, comme qui dirait, plus productif.
Tu as besoin de ça. De cet intérêt qu'il te porte et t'apporte comme un élan de douceur intense. Il ne te ménage pas, et tu n'en as pas besoin. Tu veux seulement évacuer, trouver une accroche dans ce monde qui te perds et te hurle que tu lui ne appartiens pas. Oslo est la seule personne qui peut te fournir - plus ou moins - légalement ce genre d'adrénaline. Quant à lui, il t'offre 50% des revenus qu'il se fait sur tes combats. Un juste échange de bon procédés.




Ty Jagger
Meilleur ami


Il est ton pilier. La seule et unique épaule sur qui tu peux te reposer. Une oreille attentive et des bras rassurant. Il te protège, du mieux qu'il peut et tu donnerais ta vie pour lui. Tu irais même jusqu'à quitter Julian si seulement il te le demandait. Voué corps et âme, tu ne pourras jamais quitter cet homme. Ce garçon, parce que tu ne le vois que de la sorte. Non pas comme un frère . personne ne pourra remplacer Roméo. Seulement comme une partie de ton propre coeur. C'est si difficile à expliquer. Comment peut - on pauser des mots sur les sentiments qu'on peut éprouver pour une telle personne. Un ami qui fait battre ton coeur. Un ami pour qui ton souffle se coupe lorsque tu le vois peiné. Un ami pour qui tu ferais milles bêtises seulement pour voir son sourire de nouveau illuminer son visage. Un ami.. non, un meilleur ami.
Ty est à ce titre, le plus parfait de tout les hommes. Tu n'as jamais été proche de la gente masculine - remercions l'abandon paternel pour ce manque de confiance - mais lui, il a réussis à te faire changé d'avis. Et dieu seule sait à quel point il est dur de te faire revenir sur tes dires! Il a bien du courage, ce Ty!  



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



Julian De Saxe
Esclave


Ce jour là, il t'a sauvé la vie. Il t'a comme qui dirait, récupéré au fin fond du caniveaux et t'as offert une seconde chance. Certaines langues diraient qu'il n'a fait que profiter de l'occasion. Que Jules eut une idée derrière son esprit, glissant tel un serpent à travers ses pensées pourtant si tendre, pour te choisir toi. Tu n'étais rien d'autre qu'une pauvre petite humaine parmi tant d'autre. Et pourtant, il t'a prise, toi. Le fruit de hasard ? Une chance que tu n'as jamais eux ? Tout est possible et pourtant, tu doutes sans cesse. Non pas de Julian. Lui et ses regards si attentionné, lui et ses gestes si tendre. Tu vois en lui le plus doux de tout les Sangs - Purs que tu eusses rencontré. Tu as une confiance aveugle en lui et tu ne cesses de le titiller afin de pousser chacune de ses limites. Tu as beau être d'une infinie gentillesse, tu sais que tu n'es pas un objet à posséder et tu ne permettras pas à quelqu'un de te le faire sentir. D'une quelque manière que ce soit. Tu ne seras sans doute pas toujours une esclave, tu l'espères sans pour l'instant te l'avouer. C'est avec certitude que tu ne pourras pas accepter cette vie trop longtemps. Pour l'instant, tu comptes les jours et il t'aide du mieux qu'il peut à faire face à ta solitude.  




 Godric Ynglingar
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



Araël S. Lightwood
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



Abraham B. De Gueslin
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.



Dernière édition par Yseult M. Syferdi le Jeu 24 Mai - 2:30, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 6 Mai - 12:18

Les femelles
Une femme sans parfum est une femme sans avenir



Serehnia K. Duyën
cousine


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte




pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.



Dernière édition par Yseult M. Syferdi le Ven 11 Mai - 19:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 6 Mai - 12:19

A vous mes petits chats

_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : T'en as pas -officiellement parlant puisqu't'es esclave à temps plein
Messages : 333
Date d'inscription : 05/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 6 Mai - 16:09

J'viens poser ma patte histoire qu'on discute convenablement de notre lien :han:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Chef des Armées d'Haima
Messages : 159
Date d'inscription : 12/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 7 Mai - 11:59

JE VEUX Un lien avec @Oksana W. Lena - vampire noble, sadique et joueuse, j'doute pas qu'elle va au Crépuscule d'temps en temps pour s'amuser un peu. Elle a une boutique d'antiquité, mais elle possède - surtout - l'Seven, qui est géré par son mari dégénéré Milo Elle est pro-esclavage, pirate dans l'âme, et a aucune tenue :ha:

_________________


il n'y a que la mort qui me séparera de toi


Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 7 Mai - 12:22

Fanny - viendez donc poser ta patte!
De quoi as tu envie Fanfan?

Hélios - Tu aurais peut - etre un lien que tu attends depuis longtemps et qui pourrait faire avancer ton personnage ?
Yseult est encore un bébé sur l'ile, elle ne connaît que son maitre et ne sait pas vraiment si c'est une bonne ou mauvaise situation. Totalement perdue, peut - etre qu'Oksana pourrait faire d'elle une sorte de "protégée" ?
Je ne sais pas trop quel genre de lien tu as déjà et que tu attends!

_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Chef des Armées d'Haima
Messages : 159
Date d'inscription : 12/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 7 Mai - 12:26

ALORS ALORS :ha:
Oksana n'protège pas les humains. Elle considère qu'il est naturel qu'ils soit assujettis et rendus esclave des vampires :ui: j'ai pas forcément une recherche particulière pour elle - outre les esclaves qu'elle a dans son bordel, soit ca peut pas convenir comme tu es à Julian :ha:
PAR CONTRE - j'sais pas si tu taff pour lui au Crépuscule, ou quelque chose comme ca ? Peut être qu'ton odeur peut vraiment plaire à Oksana, et elle serait du genre à tenter de marchander pour t'mordre, ou pour abuser d'ton sang si gouteux :ha: ca peut créer d'la tension avec Julian #BattonsNous :ui:

Du coup elle serait plus du genre à assoir l'autorité des vampires sur toi. Elle peut t'présenter l'île, c'est certain, comme elle y vit depuis plusieurs années, mais elle ne le ferait jamais en t'faisant sentir comme une humaine libre de ses choix :ha:

_________________


il n'y a que la mort qui me séparera de toi


Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : T'en as pas -officiellement parlant puisqu't'es esclave à temps plein
Messages : 333
Date d'inscription : 05/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 7 Mai - 19:19

J'ai pas d'envie particulière sinon celle de monter un club d'esclave qui veulent s'barrer et buter du vampire :ha::sors:Arrow

Plus sérieusement :mdr: Elles sont faites pour s'entendre :ha: Peut-être un début d'amitié ? :v: Et comme elles sont dans la même galère, de l'entraide ? :v: J'sais pas ce que tu recherches aussi mais les deux se ressemblent relativement à part qu'en quelques mois passé ici, Fanny a fait l'choix de devenir forte et de se battre -docilement pour garder sa tête :hola:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Mar 8 Mai - 4:27

:han: :han: :han: :han: :han:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 13 Mai - 17:38

Tu es trop belle je veux un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 13 Mai - 18:27

Que tu es chou, merci :v:
Que veux tu ? Tu as déjà une petite idée ou un pré lien qu'on pourra ajuster pour Yso?

_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Dim 13 Mai - 20:56

Déjà, quel est ton lien avec Naoki ? Ca peut me donner des idées :sexy:
Sinon, tu cherches à t'échapper de ton rôle d'esclave ? Quel est ton opinion vis à vis de ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 14 Mai - 3:02

Aloooors, avec Nao c'est.... compliqué :mdr:
En très très gros, Yseult est une personne assez exclusive. Donc pour faire simple, elle n'accepte d'être mordu que par lui. Elle est un peu sa source personnelle avec un début d'amitié assez étrange puisque c'est un pitbull en puissance! Mais que veux tu, elle a un trop grand coeur, elle a cédé.. :v:

C'est justement prévue d'ici quelques temps. Je ne laisserais sans doute pas Yseult stagné en tant qu'esclave. Pour le moment, elle vient d'arrivé depuis à peine trois semaines, elle n'arrive pas à s'intégré, reste énormément dans sa solitude. Elle n'obéit à Julian que lorsqu'elle est "d'humeur" et qu'il l'a prend avec gentillesse. Comme un employé, finalement. Elle lui en est quand même reconnaissante de l'avoir un peu "sauvé" du crash de l'avion et des suites de la chose.

Enfin voilà quoi!


_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 14 Mai - 13:29

Nickel, du coup, j'imagine bien Chin Hae découvrir que Nao boit ton sang, il aurait pu vous voir en venant parler à Nao. Etant donné que les choses sont différentes de nos jours il essaierait de te convaincre de ne pas faire ce genre de choses, et aussi de te libérer de ton statut d'esclave...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Emploi : A l'époque, tu étais serveuse. Maintenant tu te confortes dans l'idée que tu joues bien ton role d'esclave. Qui sait ce que tu pourrais bien faire de plus ?
Messages : 35
Date d'inscription : 01/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 14 Mai - 17:02

Effectivement, ca peut etre un bon debut! Une sorte de protecteur a moitier désintéressé! :v:

_________________

born to die
don't make me sad, don't make me cry. sometimes love is not enough when the road gets tough. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 14 Mai - 21:17

Oui ! Après à toi de voir comment ton personnage réagirait à ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Propriétaire d'un hôtel à Rome
Messages : 718
Date d'inscription : 21/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Lun 21 Mai - 10:14

Coucou ma belle :red:
J'ai enfin lu ta fiche et ça m'a rappelé ce qu'on avait dit vaguement sur la CB (miracle ! mdr)
Si elle travaille dans un bar, Zero peut venir et la taquiner. Je ne pense pas qu'il te fera d'avances, mais t'enquiquiner, ça, il saura très bien le faire :mdr:
J'en profite pour te proposer un lien avec Leina *-* ma petite humaine. Je ne sais pas si tu peux sortir et te promener, mais elles auraient pu se rencontrer comme ça. Leina travaille en tant que serveuse au Heaven, elles auraient aussi pu se croiser et sympathiser. Elles ont un caractère qui se ressemble, je n'imagine pas autre chose qu'une amitié entre elles :zad:

_________________
What if I wanted to fight, Beg for the rest of my life [...] You say you wanted more, What are you waiting for ? [...] Come, break me down, Bury me, bury me,
I am finished with you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Ambassadrice d'Écosse
Messages : 41
Date d'inscription : 21/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps. Jeu 24 Mai - 16:26

Coucouuuu ! :v:

Je viens te quémander un p'tit lien ! Je n'ai aucune idée de quel lien ça pourrait être ! Tout ce que je peux te donner c'est que Thali est la fille du maître d'Yseult, qu'elle ignore qu'il est ici aussi ! Thali n'a rien contre les esclaves, elle les traite très bien même et cela peut arriver qu'elle les défende même ! Voilà tout ce que j'ai à te donner pour l'instant ! :**:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps.

Revenir en haut Aller en bas

(Yseult) Mahault Syferdi | première paquerette aux printemps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: Votre personnage :: Votre petit coin :: Les Liens-