AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

always and forever (maraël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 879
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: always and forever (maraël) Lun 14 Mai - 20:16

always and forever
@Araël S. Lightwood & @H. Malaki Hiroaki


Tu regarde la plage qui se trouve pas si loin - t'es monté dans l'sommet des pierres anciennes, trouvant dans les ruines un semblant de quiétude que tu recherches depuis quelques temps. T'essaie d'pas penser - ou de pas penser à ce qui te torture l'esprit. T'as envoyé une missive à tes parents, ne recevant pour le moment aucune nouvelle. Ca n'change rien - cependant - t'es persuadé qu'il t'as pas menti l'roi Japonais. T'en es persuadé, bien que tu sache pas si tu peux lui faire pleinement confiance.
Déshonneur - l'mot résonne encore en toi. T'as pas revu tes parents depuis des années. T'faisais le tour du monde quand t'as soeur est née, et t'as pas pu t'empêcher de venir la voir. Y a pas un siècle - ou tout juste. Alors il t'semblait que tout était parfait. Il t'semblait - t'as jamais été vraiment proche de tes parents, mais c'est fièrement que tu portes l'nom d'Hiroaki. Soudainement il t'semble que t'en as plus le droit, et t'sais pas quoi en penser. C'est comme t'arracher des racines que tu tenais pour acquises depuis des années. T'as pas pensé un moment que le conflit entre Hanashi et Lightwood t'mettrait au milieux - tu t'charge pas des affaires des armés, mais t'as plus le choix à présent.

T'es un traitre à ton nom. T'es renié, le déshonneur s'abattant sur toi et les tiens - ou sur toi, seulement, comme ils refusent d'admettre qu'tu sois encore un des leurs. Tu tente d'te persuader que c'est rien, qu'tu n'a pas besoin d'eux, comme t'as pas besoin d'eux depuis des siècles.
Tu prends une pierre à côté d'toi, et la lance plus loin - t'vois pas où elle tombe, mais l'geste te focalise un moment sur autre chose. Te pinçant l'arrête du nez, tu exulte un peu d'ta frustration. Tu t'en veux d'pas être capable de penser les choses avec du recul. Tu t'en veux d'être contraint de quitter le Palais ce soir pour n'pas avoir à trop y penser - t'as mis une tenue pour l'moins neutre pour toi, et peu de maquillage, bien que tu portes toujours tes paillettes. T'es avec ton sarouel et une chemise retroussée sur tes bras, pour seul tenue - loin d'ton style bien plus soignée d'habitude. T'étais pas capable, tu voulais juste t'éloigner.

Mais c'était pas suffisant pour que tu puisse resté seul - pas que tu t'en plaigne quand tu reconnais l'parfum qui t'entoure soudainement, t'retournant pour l'voir qui est pas si loin, l'Empereur. « Tu m'cherchais ? »  Demandes-tu avec un sourire en coin - t'reste sur ton perchoir cela dit, avec un brin de gêne dans la voix quand tu t'rends compte que - surtout - c'est Araël que tu voulais éviter. T'voulais pas qu'il t'voit dans cet état. « Désolée, j'voulais pas... J'voulais être seul. Tout va bien ? » 


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Empereur depuis deux siècles.
Messages : 960
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Lun 21 Mai - 1:01

Always and Forever
Marael

Le soir est tombé depuis une heure lorsqu’il s'éveille. Il a dormi pour rattraper les trois dernières nuits sans sommeil, les trois dernières nuits où le corps de son amant a agité son lit et ses draps, lui faisant silencieusement comprendre que quelque chose n'allait pas et qu'il n'arrivait pas à s'apaiser. Lui faisant comprendre qu'il ne voulait pas en parler mais que cela semblait assez grave pour le priver de sommeil. Et si Araël a toujours appris à ne pas se mêler de ce qui ne le regarde pas et surtout à ne pas cuisiner les gens pour qu'ils parlent, il n'empêche qu'il est inquiet pour son amant. Et en ce début de nuit c'est une place froide, glacée même qu'il a trouvé à ses côtés. Alors l'empereur c'est levé avant de prendre une douche chaude et de se mettre à son bureau pour travailler. Sauf qu'il a demandé à son serviteur d’appeler Malaki pour lui parler, voulant enfin savoir ce qui pouvait empêcher son amant de le rejoindre à son réveil. Mais le serviteur lui a signalé que Malaki n'était plus au palais depuis deux heures au moins, qu'il c'était levé en même temps que la lune pour se préparer et quitter l'endroit, avec la ferme intention de ne pas être suivi si on en juge par sa façon de zigzaguer et de cacher son chemin. Sauf que les mouchards errants sont partout et il ne lui faut qu'une minute pour savoir où il est son amant, où il c'est caché pour ne pas être trouvé. Alors l'empereur a terminé de bouclé deux dossiers, a écouté un conseiller lui dire qu'il fallait encore s'apaiser avec le Japon avant qu'ils ne partent en guerre ouverte, mais l'empereur a rétorqué que si guerre il y avait, elle ne viendrait pas de lui. Après tout il a gardé une politesse exemplaire envers Naoki, alors il apprécierait qu'on arrête de le remettre en question. Si Naoki est impulsif ce n'est pas sa faute et il n'attend qu'une chose, c'est de pouvoir envoyer ses armées contre le Japon qui aura vite fait de plier.

Alors une fois débarrassé du conseiller et de ses dossiers bouclés pour la nuit, il a demandé à un seul garde de le suivre avant qu'il ne prenne la direction de la plage. En arrivant, pas loin du moins il a demandé au soldat de le laisser et de rentrer au palais, qu'il ne risquait plus rien maintenant avec son noble. Puis d'un pas souple et discret, il c'est approché de la silhouette perchée sur des rochers, observant la mer et la plage s'étendant à perte de vue devant lui. « Tu m'cherchais ? » « Je voulais simplement savoir comment tu vas. » Qu'il dit avec un demi sourire, qu'il lui rend, les bras joints dans son dos. Comme un adulte observant un gamin qui va faire une bétise et se faire mal, mais qui laisse faire pour qu'il apprenne de ses leçons. « Désolée, j'voulais pas... J'voulais être seul. Tout va bien ? »  Araël lui offre un autre petit sourire avant de hocher la tête, nullement vexé. « Mes excuses. Je te trouvais simplement ailleurs ces temps-ci, j'aurais voulu savoir si tu ne cachais rien de grave. » Qu'il dit avant de se reculer doucement. « Je te laisse à tes pensées alors, pardonne moi de t'avoir dérangé Malaki. » Qu'il dit en se penchant en avant pour le saluer, puis il se détourne et recommence à marcher dans l'autre sens, pour rentrer au palais.


_________________

   

Car c'est l'amour qui tisse les liens familiaux, pas le sang.

   
   
(c)Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 879
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Lun 21 Mai - 1:47

always and forever
@Araël S. Lightwood & @H. Malaki Hiroaki


Dés qu'tu sens qu'il se trouve près de toi, tu peux pas empêcher ton corps d'perdre un peu d'sa tension. Pas qu'tu puisse sourire comme toujours quand il est là - l'sourire est timide plutôt, et inquiet comme tu l'vois te cherchant et arrivant seul. T'as pas pris le temps de l'aviser de ton départ, parce que t'as l'esprit ailleurs, occupé à t'inquiéter d'ce que t'as appris sur ta famille - sur c'que tu es à présent. Tu t'en veux cependant d'pas avoir pris le temps de lui parler avant - alors qu'tu vois son regard s'voiler d'inquiétude. « Je voulais simplement savoir comment tu vas. » Il est près - mais loin tout à la fois, et t'aime pas tant cela. Tu l'vois, droit et fier, s'tenant les mains dans le dos, et gardant cette distance pour respect ton silence, ton besoin d'être seul. Besoin qu'tu trouve idiot à présent qu'il est là - t'as pas envie de le voir ailleurs, t'as pas envie qu'il fasse demi-tour. T'as pas envie - t'veux qu'il soit près de toi, mais t'sens égoïste de le vouloir tout à la fois. T'sais pas encore gérer votre relation. Tu sais qu'il t'aime, il sait que tu l'aime - mais après ? A présent est-ce qu'il peut t'entendre geindre d'ta vie, être la personne qu'tu sers contre toi pour n'pas t'effondrer ? T'voudrais qu'il le soit, mais t'as aucune idée d'comment agir malgré tout.
T'voudrais pouvoir t'expliquer - t'parle trop rapidement, sans même réfléchir, t'tournant vers lui sans faire disparaitre la distance entre vous. Sauf qu'lui, il bouge pas plus, hochant simplement la tête dans ta direction. « Mes excuses. Je te trouvais simplement ailleurs ces temps-ci, j'aurais voulu savoir si tu ne cachais rien de grave. » T'ouvre la bouche, essayant d'trouver les mots. T'sais que t'es pas doué pour cacher tes sentiments, encore moins à Araël, qui t'voit au plus vulnérable que tu peux être. A nu. Hier soir encore t'as fait l'amour à cet homme en t'abandonnant totalement entre ses bras, et t'as pas été capable d'lui parler de ce qui t'torture l'esprit. T'as pas été capable - mais indéniablement, Araël t'apporte plus d'réconfort que quoi qu'ce soit dans c'monde. Parce que, qu'importe qu'les Hiroaki t'veuillent plus comme fils, ta famille s'trouve sur Haima depuis huit siècles et il en fait parti - Araël. Il est tout pour toi, c'type-là, et t'es son obligé, son allié, son - t'sais pas. Il est ton tout, c'tout ce que t'as besoin de sa voir. « Je te laisse à tes pensées alors, pardonne moi de t'avoir dérangé Malaki. » « Attends - »  T'réponds rapidement en l'voyant qui fait demi-tour. T'as levé une main qu'tu tends vers lui. T'veux pas qu'il parte - c'est sans doute la dernière chose que tu veux en réalité. « Reste avec moi. S'il te plait... »  Dis-tu d'une petite voix, t'poussant de côté pour l'inviter à t'rejoindre sur ton perchoir. T'es pas certain qu'il voudra - mais t'es décidé à tout faire pour qu'il parte pas. T'as pas non plus fait cas d'la présence ou non des gardes royaux, alors tu t'retiens de te jeter sur lui pour l'embrasser et t'faire oublier le reste du monde - tout simplement.
« J'voulais pas t'inquiéter, j'ai juste... »  Tu détourne le regard, pas certain de vouloir voir sa réaction quand les mots vont t'échapper. Tu fixe la mer à nouveau, plutôt, comme cette constante t'rassure. C'est une chose qui t'as manqué durant ton voyage - il t'semble que le rythme des vagues à Haima est unique au monde. « J'ai appris que j'avais été renié. J'suis l'déshonneur des Hiroaki - sans doute n'ai-je plus l'droit d'en porter le nom, du coup. »  Qu'tu dis d'une voix blanche d'toute émotion - tu sais pas comment tu t'sens, outre que perdu, face à cette nouvelle. T'sais pas comment le gérer. « Parce qu'il y a huit siècles ils m'ont amené ici pour m'présenter devant la famille américaine, pour former une alliance, consolider les relations entre le Japon et l'reste du monde. Sauf que - les choses ont changé. Pas mon allégeance. La leur si. » 


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Empereur depuis deux siècles.
Messages : 960
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Mar 29 Mai - 2:12

Always and Forever
Marael  

Il le sait flamboyant Malaki, il le sait aimant la fête, les paillettes, les couleurs flashs, le faste et le luxe d'une soirée entre nobles et sang-purs, alors qu'il a la lumière sur lui et brille toujours pour pour se faire remarquer. Il le connaît ainsi depuis son retour et il doit avouer que ce nouveau Malaki a tout pour lui plaire, même si il l'a quitté presque effrayé, effacé et enfantin, comme un homme n'osant pas s'affirmer de peur d'être ridicule. Il le retrouve confiant et fier, parfaitement autonome et dans toute sa puissance. Alors depuis qu'il a entendu que son noble avait quitté son palais sans son maquillage, sans garde et surtout sans une tenue flamboyante comme il lui connaît, Araël est on ne peut plus étonné. Voire même troublé, c'est que même après l'annonce de la mort d'Elysium Malaki arborait un léger maquillage noir sur les yeux. Cette fois-ci il ne porte rien, une tenue légèrement pailletée c'est vrai, mais surtout très sobre et un maquillage inexistant ou alors, si il est présent il est tellement discret que l'empereur ne le voit même pas. Il ne va pas bien son noble, son amant, il a quelque chose sur le cœur et rien ne s'arrangera tant qu'il ne crèvera pas l'abcès comme on dit. Mais il ne le forcera pas, alors lorsqu'il sent qu'il dérange il se détourne et envisage de partir, sans un bruit. « Reste avec moi. S'il te plait... » Qu'il lui demande son amant alors que l'empereur fronce les sourcils et vient l'observer. Finalement il grimpe sur le perchoir de son amant et fini par s'asseoir sur une pierre, à côté de lui.

Et puis d'attendre qu'il veuille parler son bel amant, parce qu'un visage si triste ne devrait pas exister sur un visage habituellement si heureux. « J'ai appris que j'avais été renié. J'suis l'déshonneur des Hiroaki - sans doute n'ai-je plus l'droit d'en porter le nom, du coup. » Il fronce les sourcils et tourne le visage vers son homme, pour l’observer. « Qui t'a dit ça ? » Qu'il demande avant de soupirer lourdement. Et puis de choisir la voie de la franchise, alors qu'il s'en doutait depuis longtemps. « Il y a quelques semaines ton père m'a envoyé une missive, il voulait que je te rende ta liberté et que tu rejoignes les tiens. Mais Elysium a été assassinée entre temps, j'avoue que j'ai été un peu perdu et que cette missive m'est sortie de la tête. Mes excuses. » Qu'il dit en se mordillant la lèvre. « Je peux... Te laisser partir, si tu le désires. » Qu'il rajoute aussitôt, après tout avec une lettre explicative de l'empereur et le retour du fils, ils devraient passer l'éponge. Même si cela impliquerait un crève cœur pour Araël de voir son amant lui être arraché. « Pourquoi as-tu été renié ? » Qu'il demande enfin dans un murmure, voyant que son homme ne cesse de devenir de plus en plus blanc, si c'est possible étant donné son teint de porcelaine pourtant.

« Parce qu'il y a huit siècles ils m'ont amené ici pour m'présenter devant la famille américaine, pour former une alliance, consolider les relations entre le Japon et l'reste du monde. Sauf que - les choses ont changé. Pas mon allégeance. La leur si. » « Ils se rallient au Japon qui envisage de déclarer la guerre à la Corée. Et donc aux Lightwood par la même occasion. » Qu'il lâche enfin, comprenant ce qui se passe réellement sous ses yeux. Il y a un véritable combat de coq qui se déroule dans le palais, entre le roi Japonais et le roi des deux Corées, qui ne se laissera sans aucun doute pas faire devant celui qu'il considérait comme son frère.


_________________

   

Car c'est l'amour qui tisse les liens familiaux, pas le sang.

   
   
(c)Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 879
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Dim 3 Juin - 23:48

always and forever
@Araël S. Lightwood & @H. Malaki Hiroaki


Tu sais que tu fais pâle figure - t'aime pas te sentir ainsi, et c'est trop rare pour que tu sache réagis convenablement. Tu laisse la lune faire son chemin, cherchant pas à flamboyer comme à ton habitude. T'attends, restant immobile - et c'est une chose que tu déteste en général. Mais t'es pas capable d'bouger, d'faire le moindre mouvements. Tu le voudrais, cependant, ne serait- que pour éviter l'froncement de sourcils d'Araël. La grimace inquiète l'rend plus vieux, et mature, et t'aime pas être l'origine de son trouble. T'aime pas le voir s'inquiéter pour toi - il a sans doute plus important à penser, pourtant quand tu lui demande d'rester il attend pas deux secondes avant d'être à tes côtés. Et t'es incroyablement reconnaissant pour cela. Pour l'avoir proche - pour qu'il te choisisse toi à ses obligations. C'est idiot, sans doute, et t'fait passer pour un être capricieux, mais t'as l'espoir qu'il t'choisira toujours.
Tu l'as pour toi - et t'donne la sensation de vraiment avoir cela - vous. T'as envie d'croire que c'est pas juste un rêve caché au reste du monde. T'en as besoin cette fois - tu t'y raccroches quand tu laisse les mots flotter autour de vous, libérant ta poitrine d'ce qui te torture. T'es renié, l'déshonneur des tiens. Tu pensais les rendre fier - finalement tu t'retrouve sans même le droit à ton nom. « Qui t'a dit ça ? » Tu te tourne vers lui - pas certain que tu doive lui dire. « Tu mettrais en doute ces paroles ? Elles viennent de Naoki Hanashi. »  Dis-tu avec un ton amer - t'peux pas renier la parole du roi de ton pays. Du roi des tiens - tu frémis encore en pensant qu'il se trouve un Hiroaki dans ses rangs. Ta petite soeur lui a prêté allégeance, et à présent tu t'retrouve à être la paria, et elle la sauveuse.

Alors tu parles plus - t'essaie de lâcher tout ce que t'as de venin, de bile noire dans la poitrine. Jusqu'à n'plus être capable de penser, ou de dire quoi que ce soit de nouveau - tu parle, et t'sens presque mieux. Presque. Le silence qui suit te glace les veines cependant. Autant que les paroles d'Araël : « Je peux... Te laisser partir, si tu le désires. » Tu t'tends, fronçant les sourcils sans lâcher l'paysage du regard. Etrangement, d'toutes les réactions que t'as eut, le désir de partir ne t'as pas traversé. Pas une seconde - ou peut être pas si étrangement. Pas alors que tu tiens près de toi ce que t'as de plus précieux. Ce que t'as toujours rêvé. Ta main trouve naturellement la sienne. « J'veux pas partir. Pas alors que… Pas quand tu es là. Je t'ai prêté allégeance après tout. »  L'apaisement se fait entendre dans ta voix. T'es plus que certain que c'est la bonne chose à faire, de rester auprès de ton Empereur. Auprès de l'homme dont t'es amoureux. « Pourquoi as-tu été renié ? » Il t'remet un poids sur les épaules - t'es pas certain de tout comprend. Ou de pas te sentir stupide pour pas y avoir pensé. Tu reviens alors sur les raisons - la raison c'est que tes parents ont changé, pas toi. Que t'es resté trop loin des guerres d'Haima pour te rendre compte qu'il restait encore des pays pour se lever contre les Lightwood. Et leur utopie - tu t'sens idiot en y repensant. Surtout que c'est plutôt logique finalement. « Ils se rallient au Japon qui envisage de déclarer la guerre à la Corée. Et donc aux Lightwood par la même occasion. » Tu opines, baissant la tête en sentant la honte te chauffer les joues. T'es honte d'voir ta famille se retourner contre les Lightwood. « Et comme je refuse de faire de même, me voila … renié. Et j'ignore pourquoi j'ai tant de mal à m'y faire. »  Dis-tu, la colère t'étreignant la poitrine. T'sais pas pourquoi - vraiment - après tout ta famille n'importe pas tant. C'est peut être, cela dit, le sentiment de perdre ton monde, de le voir s'effondrer - et n'pas pouvoir le retenir, l'empêcher. T'es rendu impuissant. « J'arrive pas à… contrôler ce qu'il se passe. Je me sens parfaitement impuissant, et - je déteste ca. » Tu l'admets, bien que tu doute que tes mots rendent parfaitement ton ressenti.
« J'me détournerai pas de toi. Jamais. Mais peut être que cette histoire va… Briser ma réputation auprès des diplomates, et j'voudrais pas que tu essuie les conséquences. »


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Empereur depuis deux siècles.
Messages : 960
Date d'inscription : 10/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Mer 6 Juin - 21:26

Always and Forever
Marael  

« Tu mettrais en doute ces paroles ? Elles viennent de Naoki Hanashi. » Il lève les yeux au ciel en soupirant, avant de tourner son visage vers son amant. « Je ne remet pas en doute tes paroles, mais je sais que Naoki serait prêt à tout pour te blesser et toucher la famille royale. » Qu'il dit avant de glisser sa main dans celle de son amant pour la serrer doucement, essayant de lui transmettre un peu de sa force. Mais il craint d'en manquer de la force, il est vrai qu'Araël se sent assez épuisé ces derniers temps, il a l'impression que tout s’enchaîne, autant les problèmes que les trahisons. Là où pendant des siècles il y avait une paix totale dans le royaume, maintenant c'est tous les jours qu'une nouvelle revient à ses oreilles et bien souvent, elles n'ont rien d'appréciables. Mais il a été préparé à cela il le sait et doit l'avouer, il a été prêt depuis son adolescence a affronter les pires agissements et les pires situations qui pouvaient arriver dans son royaume. Il sait gérer, seulement ça lui fait mal au cœur de voir que son amant a été aussi attaqué de la sorte. Malaki qui est un symbole de joie et de vie, Malaki qui a toujours le sourire, toujours un mot gentil, toujours quelque chose à dire pour rassurer ceux qui sont dans le doute. C'est lui ce soir qui doute et c'est Araël qui se doit d'être là pour lui. « J'veux pas partir. Pas alors que… Pas quand tu es là. Je t'ai prêté allégeance après tout. » « Pas au détriment des tiens, je comprendrais si tu veux les réjoindre. » Qu'il dit avec un sourire d'excuse, sans vouloir le pousser vers la sortie mais pour lui faire comprendre que si il a besoin de rentrer chez lui alors Araël comprendra. Il comprend tout, il est prêt à tout entendre l'empereur. Et même si son cerveau bouillonne à l'idée de le voir partir maintenant qu'ils sont réunis alors il prendra sur lui, pour lui.


« Et comme je refuse de faire de même, me voila … renié. Et j'ignore pourquoi j'ai tant de mal à m'y faire. »
« Parce que c'est ta famille Malaki, même si vous n'avez pas été très proche au court de ta longue vie. Elle reste ta famille et ça fait toujours mal d'être traité comme un paria. Alors que tu n'as rien fait de mal. » Absolument rien, si ce n'est d'avoir tenu son engagement et sa loyauté envers la famille royale, en refusant de s'agenouiller devant le roi Japonais. « J'arrive pas à… contrôler ce qu'il se passe. Je me sens parfaitement impuissant, et - je déteste ca. » « On ne peut pas toujours tout contrôler Malaki. Tu es face à une puissance qui te dépasse... Ce sont des affaires bien plus grandes que toi, Naoki a essayé de te déstabiliser. Ne le laisse pas y parvenir. » Qu'il dit avant de glisser son bras autours des hanches de son amant pour venir le tenir contre lui, ayant ce besoin de l'englober dans une bulle de douceur et de protection. C'est comme si une fois enfermé dans cette étreinte, Malaki ne pouvait plus souffrir de rien, comme si plus personne ne pouvait enfin l'atteindre. Douce illusion d'un homme amoureux certes, mais il a l'espoir que son amant se sentira un peu protégé dans ses bras.

« J'me détournerai pas de toi. Jamais. Mais peut être que cette histoire va… Briser ma réputation auprès des diplomates, et j'voudrais pas que tu essuie les conséquences. » « Arrête de craindre pour moi. Malaki tu vas montrer à tout le monde que tu tiens ton allégeance même face à ta famille et ton roi légitime. Il n'y a pas plus belle preuve de loyauté que celle-ci. Personne n'osera te juger, car ils seraient les premiers à prendre la solution la plus facile, c'est à dire à rentrer chez eux pour se barricader derrière des grandes murailles en espérant que le conflit se passera loin de leurs terres. » Qu'il dit en croisant le regard de son homme et en se penchant pour lui voler un doux baiser. « Je te remercie pour ton allégeance, ça me touche. Tu es un homme brave Malaki... Et personne ne pourra changer cela. Je met au défis quiconque osera parler de toi... »


_________________

   

Car c'est l'amour qui tisse les liens familiaux, pas le sang.

   
   
(c)Miss Pie

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 879
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: always and forever (maraël) Lun 11 Juin - 19:03

always and forever
@Araël S. Lightwood & @H. Malaki Hiroaki


« Je ne remet pas en doute tes paroles, mais je sais que Naoki serait prêt à tout pour te blesser et toucher la famille royale. » Tu ignores comment tu dois prendre cela - penser que le Japonais t'aurais berné, jouant de beaux discours pour te faire croire à sa bonne foi, pour mieux t'faire plonger dans un océan d'incertitudes. T'en veux aux tiens - cependant t'es pas certain d'en vouloir au roi Japonais, pensant peut être naïvement qu'il y a une part de vrai quand il annonce vouloir apprendre des Lightwood. T'veux pas croire à la cruauté des tiens, t'aime à penser que chacun peut se rendre compte qu'il n'y a pas meilleures sociétés qu'Haima. T'sais pas pourquoi tu serais une proie pour Naoki - cependant. T'sais pas, parce que tu t'vois pas comme un membre important de la cour. T'y es l'un des plus anciens nobles, c'est un fait, mais au-delà de cela, tu t'penses encore assez humble. T'as l'oreille de l'Empereur - son coeur aussi. Et tu t'rends compte alors que ca te mets dans une position idéale pour ses ennemis. « Pas au détriment des tiens, je comprendrais si tu veux les rejoindre. » T'finis par tourner un regard blessé vers ton amant - à l'entendre, c'est la meilleure solution qui s'offre à toi de retourner dans ton pays natal - et de lui tourner le dos. « C'est ce que tu voudrais ? »  Ta voix s'sert par l'émotion, t'espère pas - t'espère qu'il te veut quand même, tu veux lui faire entendre que ca change rien.
T'es devenu égoïste - c'est peut être cela le plus douloureux pour toi. D'te rendre compte que t'as pas la moindre envie d'te faire accepter par ta famille aujourd'hui. T'as ta place à Haima, et c'est parfait ainsi - t'as pas envie de les rejoindre pour retrouver ta place d'ainé. Ton honneur se trouve auprès des Lightwood. « Parce que c'est ta famille Malaki, même si vous n'avez pas été très proche au court de ta longue vie. Elle reste ta famille et ça fait toujours mal d'être traité comme un paria. Alors que tu n'as rien fait de mal. » « Je me rends compte aujourd'hui qu'ils ont perdu ma loyauté il y a des années. Je n'ai aucune envie de venir faire amende honorable à leurs côtés. »  Admets-tu, finalement, d'une voix plus fébrile que tu le voudrais - bien qu'en réalité tu brûles de conviction. Tu veux pas y retourner, ta place s'trouve très exactement où tu es assis aujourd'hui.

« On ne peut pas toujours tout contrôler Malaki. Tu es face à une puissance qui te dépasse... Ce sont des affaires bien plus grandes que toi, Naoki a essayé de te déstabiliser. Ne le laisse pas y parvenir. » T'opines, avant d'te laisser aller contre lui quand il passe un bras autour de toi. Un moment, tu penses plus aux possibles gardes qui pourraient vous voir - t'as juste envie d'être contre lui, de laisser son parfum d'englober, et d'être protégé par les bras de l'homme que t'aime. Alors ta tête s'laisse tomber contre son épaule, et ta main s'pose sur sa jambe, alors qu'vos côtés s'collent l'un à l'autre. « J'vais bien trouver la force de lui résister. » Qu'tu murmures contre la peau de ton empereur, inspirant son parfum qui t'enivres et t'fait tourner la tête. T'prends pas mal son désire de te protéger - peut être que cette histoire est trop complexe pour toi. Peut être que t'es plus assez fort pour jouer l'jeu du diplomate, ou à force des années t'as finit par ne plus être aussi réactif ou doué pour cela. T'es devenu plus paresseux - l'monde t'as pas attendu pour devenir fou, et toi t'as préféré t'enfoncer dans ses plaisirs plutôt qu'jouer ton rôle comme tu l'devrais. « Arrête de craindre pour moi. Malaki tu vas montrer à tout le monde que tu tiens ton allégeance même face à ta famille et ton roi légitime. Il n'y a pas plus belle preuve de loyauté que celle-ci. Personne n'osera te juger, car ils seraient les premiers à prendre la solution la plus facile, c'est à dire à rentrer chez eux pour se barricader derrière des grandes murailles en espérant que le conflit se passera loin de leurs terres. » « Tu es le seul Empereur légitime pour moi. »  Qu'tu dis en l'regardant dans les yeux avant qu'il se penche sur tes lèvres et t'fasse oublier le reste du monde. L'baiser passe rapidement, mais il suffit à t'rendre souriant et t'passer du baume sur l'palpitant. « Je te remercie pour ton allégeance, ça me touche. Tu es un homme brave Malaki... Et personne ne pourra changer cela. Je met au défis quiconque osera parler de toi... » T'souris, lui faisant face et caressant son visage pour savourer sa beauté - t'peux pas lui résister. Tu sais pas lui résister. Il s'trouve pas un monde où tu tournerais le dos à cet homme, t'en es persuadé. Tu ferais tout pour lui - et t'sais que pour le servir au mieux tu vas devoir t'rendre plus fort. « N'était-ce pas à moi de te protéger, Araël ? » Qu'tu demande avant de te pencher pour embrasser la commissure de ses lèvres. T'peux pas t'empêcher.

« Je t'ai offert mon allégeance, je compte pas la reprendre - mon être, mon arme, son coeur, tout est à toi, tu peux bien en faire ce que tu voudras, Araël. »  Dis-tu sans l'lâcher du regard un moment. « J'ai été... berné, par Naoki. Je tâcherai de ne pas faire deux fois la même erreur sauf si... sauf si tu veux que je le laisse me croire de son côté ? Rentrer dans son jeu ? Je sais que j'ai été loin de la cour longtemps mais ce genre de manipulation m'était familière auparavant. Tout ne peut pas avoir changé à ce point. » 


_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: always and forever (maraël)

Revenir en haut Aller en bas

always and forever (maraël)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: Les ruines-