AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hit me with your best shot [Judith/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Hit me with your best shot [Judith/Ethan] Sam 26 Mai - 20:48

Hit me with your best shot@Judith Ridley & EthanJe mis mon casque de moto sur ma tête, j’enjambais ma bécanne et démarrais, direction la maison. Je devais prendre un bateau pour aller sur Atlas, mais peu importait. J’aimais cette sensation de liberté sur mon deux-roues et la vitesse que je ne contrôlais jamais. J’avais passé la nuit à la caserne de pompiers, étant de garde. J’étais un peu crevé, mais la vitesse balaya ma fatigue, l’adrénaline parcourant mes veines gardait mes yeux bien ouverts. Passant à la boulangerie, je pris des viennoiseries pour le petit-déjeuner, prenant un pain aux raisins pour ma mère. Je ne comprenais pas comment elle pouvait manger cette merde, mais si ça pouvait lui donner un peu le sourire, ça ne me coûtait pas bien cher.

Arrivé sur la rive de l’île des chasseurs, je démarrais de nouveau ma moto, parcourant les derniers kilomètres avant de me garer devant chez ma mère. Je laissais mon casque sur l’engin et entrais sans frapper. Je vis ma mère attablée, à la cuisine, son bol de café fumant entre les mains. Elle leva les yeux vers moi, son regard cerné, sans qu’un sourire ne fende son visage.

« Tiens, je te ramène un pain aux raisins, dis-je en posant le petit paquet à côté de ma main gauche. »

J’eus à peine le temps de faire un pas en arrière pour me redresser que la viennoiserie fit un vol plané pour s’écraser sur le mur. Je haussais les sourcils, soupirant.

« Ah bah putain, tu t’es levé du pied gauche aujourd’hui ! »

Le silence me répondit et j’en profitais pour me faire un café noir, la machine tranchant le silence entre nous. Depuis que mon père était mort, ma mère ne cessait d’être une girouette avec moi. Je savais bien que je ressemblais à mon père, aussi bien physiquement que mentalement lorsqu’il avait mon âge apparemment, mais putain, je n’étais pas lui ! Je lui en voulais encore plus de s’être fait avoir, me mettant dans cette putain de situation sans que je ne puisse faire quoique ce soit, même pas faire mon deuil.
Une fois ma tasse pleine de caféine, je l’attrapais par la hanse et la posais sur la table, en face de ma mère. J’eus à peine le temps de tirer la chaise et de faire le mouvement pour m’asseoir qu’elle dégagea la tasse d’un revers de la main, brisant la tasse et visant mes viennoiseries au passage.

« Putain ! Tu fais chier ! criai-je en la foudroyant du regard, tapant du poing la table en me levant brusquement, faisant ainsi grincer la chaise. »

Elle leva les yeux vers moi, plongeant son regard froid dans le mien en colère. C’était possible de se poser pour bouffer avant d’aller se reposer dans cette baraque ? J’esquivais de justesse son bol, me prenant quelques gouttes de café sur le bras, grimaçant. Un bol en moins !

« Parfait ! Tu n’auras qu’à nettoyer ton putain de bordel, peut-être que ça te calmera et te mettra de bonne humeur ! »

Je jurais une nouvelle fois, quittant la cuisine. Je montais à l’étage, me déshabillais et pris une douche rapide. J’enfilais un jean, un tee-shirt et ma veste en cuir, prêt pour trouver un endroit où me pieuter quelques heures pour reprendre quelques forces. Je quittais la maison en claquant violemment la porte, entendant un cadre se péter la gueule sous le choc.
© CRIMSON DAY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Institutrice sur Haima & prof de combat sur Astrée
Messages : 111
Date d'inscription : 14/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hit me with your best shot [Judith/Ethan] Lun 11 Juin - 13:38

Hit me with your best shot
@Ethan Ridley & Judith  
Judikaël n'est pas rentré hier soir, et Judith a passé la nuit à lutter contre cette inquiétude qui la bouffait. A dormir pour se réveiller ensuite, Morphée se jouant d'elle et ne lui offrant que quelques miettes d'un sommeil qui aurait pu être reposant. Jusqu'à ce qu'il revienne, enfin. Au beau milieu de la nuit, alors qu'elle restait assise dans leur lit à maudire tout ce qu'elle pouvait de ne pas l'avoir auprès d'elle. Bien vivant, mais la lèvre fendu et quelques bleus en plus – comme d'habitude. Et elle grogne de le voir blessé, avant de faire ce qu'elle peut pour que cela n'empire pas. Son don à lui est souvent trop épuisé pour les autres quand il rentre, alors ils doivent faire autrement. Et finalement elle se blottit contre lui pour dormir, profitant d'une de ces rares nuits où il est avec elle, même si cela ne dure que quelques heures.

Quatre, pour être exacte, car à huit heures elle quitte leurs draps pour aller chercher son cousin avec qui elle est censée s'entraîner aujourd'hui. En espérant qu'il n'ait pas oublié, tête en l'air qu'il est. Judikaël dort encore, étonnamment, alors elle dépose un baiser sur ses lèvres endormies avant de s'en aller, ayant pris tout ce dont elle a besoin pour se battre. Elle n'a pas d'armes excessivement encombrante, au mieux une arbalète que Loli a conçue pliable – plus simple à cacher. Elle l'entraînera au corps à corps, de toute façon, bien qu'ses illusions lui offrent toujours un avantage à ce sujet – elle a l'effet de surprise de son côté.

Arrivée sur le côté de la maison de son cousin, elle entend un claquement si violent qu'elle fronce les sourcils, passant sa main dans ses cheveux pas encore attachés. La porte bruyamment refermée, et elle ne tarde pas à le voir qui sort, furibond, filant déjà vers sa bécane. Il ne l'a pas vue, sans doute, trop plongé dans sa colère qui semble noire pour. Alors, sans un bruit, elle se place derrière lui et, bloquant l'une de ses jambes avec son pied, réussit à le faire tomber par terre. Ça va peut-être pas arranger son humeur, cela dit. « T'as pas oublié qu'on devait s'entraîner, dis-moi ? » qu'elle demande, sourcil arqué tandis qu'elle lui tend la main pour l'inciter à se relever. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » ajoute-t-elle en désignant d'un geste de la tête la maison. C'est pas rare que ça dégénère entre Ethan et sa mère, mais il sait que sa cousine est là s'il a besoin.


_________________
My love
You're the only one



Hit me like a ray of sun, burning through my darkest night.
You're the only one that I want, think I'm addicted to your light.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hit me with your best shot [Judith/Ethan] Mer 13 Juin - 15:07

Hit me with your best shot@Judith Ridley & EthanJ’étais sur les nerfs. La matinée commençait vraiment mal. Cependant, c’était sans compter le fait que je me casse la gueule comme un con à quelques centimètres de ma moto, lâchant un juron au passage. Je me retournais, pouffant en voyant ma cousine Judith. Sale chipie ! Je ne savais pas ne pas lever mes pieds, non, je n’avais tout bonnement pas fait gaffe que ma cousine était proche de moi, suffisamment pour me faire un croche-pied.

« Putain, sérieux ? demandai-je en la regardant, grimaçant, me relevant en attrapant Judith pour lui faire une accolade. J’ai totalement oublié, j’suis désolé ! J’ai besoin de dormir là. Accorde-moi deux heures chez toi et on s’entraîne après, s’tu veux. »

Je n’aimais pas faillir à ma promesse, mais la nuit avait tellement été mouvementée que je ne pensais qu’à me pieuter et récupérer un peu. Je ne pouvais pas non plus planter ma cousine, mais si j’arrivais à négocier quelques heures de repos, j’en ressortirais gagnant. Qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ?

« Rien, dis-je un peu sèchement avant de m'adoucir sans le remarquer. Certaines personnes se lèvent du pied gauche le matin. »

Je ne parlais pas de cela, à qui que ce soit. La relation avec ma mère n’était pas ce qu’elle était, mais ce n’était qu’avec moi. Avec les autres, elle restait comme ils la connaissaient, ce qui était chiant et perturbant. Je ne lui avais rien fait, hormis le fait de ressembler à mon père.

« Tu m’laisserais dormir un peu avant l’entraînement, s’teu plaît... fis-je en faisant presque les yeux de chiens battus. J’sors de garde là… j’suis pas d’attaque… »
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Institutrice sur Haima & prof de combat sur Astrée
Messages : 111
Date d'inscription : 14/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Hit me with your best shot [Judith/Ethan] Mer 27 Juin - 12:55

Hit me with your best shot
@Ethan Ridley & Judith  
Étalé par terre, Ethan a l'air plus disgracieux que jamais, et son aînée ne peut retenir un sourire une fois son croche-pied réussi, alors que lui-même pouffe aussi. Jusqu'à ce qu'elle lui demande s'il n'a pas oublié leur entraînement prévu ce matin. « Putain, sérieux ? » « Bah oui sérieux, » réplique-t-elle avant d'enlacer son cousin qui se relève enfin. Il a oublié, elle en est certaine dès l'instant où elle voit sa grimace. Comme si le fait qu'il se laisse aussi facilement avoir par un croche-patte enfantin n'était pas un signe suffisant. S'il s'en était souvenu, il se serait attendue à ce qu'elle arrive. « J’ai totalement oublié, j’suis désolé ! » Elle hésite entre le rire et l'agacement, à dire vrai. Ethan a toujours été tête en l'air, ce n'est pas nouveau, mais habituellement leurs entraînements lui permettent de décompresser donc il ne les oublie pas. Mais cette fois-ci si, alors lorsqu'il se plaint d'une trop lourde fatigue, elle lève les yeux au ciel. « T'es au courant que la nuit ça sert à dormir ? » Elle passe sous silence le fait qu'elle ait passé la moitié de la sienne à attendre le retour de son fiancé, cela dit.

Elle voit bien qu'il est grognon, cependant, et n'a pas de mal à deviner qu'il s'est encore pris la tête avec sa mère. Pas que ce soit rare, malheureusement. « Rien. » Il est sec mais elle ne se vexe pas, après tout elle ne le forcera jamais à en parler s'il n'en a pas envie. « Certaines personnes se lèvent du pied gauche le matin. » « Si t'as envie d'en parler... » commence-t-elle, n'achevant même pas sa phrase parce qu'elle sait qu'il connaît la suite par cœur. « Mais ça n'excuse pas ton oubli, » précise-t-elle avec un clin d’œil pour que son cousin pense à autre chose. Elle n'aime pas le voir de mauvaise humeur, alors autant essayer de le détendre.

« Tu m’laisserais dormir un peu avant l’entraînement, s’teu plaît... » Il a toujours bien su faire ses yeux de chien battu, Ethan. Doué pour amadouer sa cousine qui, même si elle râle par rapport à son oubli, l'aime bien trop pour vraiment lui en vouloir. « J’sors de garde là… j’suis pas d’attaque… » Judith soupire, ses épaules s'affaissant. Il a l'air trop épuisé pour qu'elle le force à se battre maintenant, sans doute. « T'es irrécupérable Ethan, » souffle-t-elle en secouant la tête de gauche à droite. « Judikaël dormait quand je suis partie, mais il est sans doute reparti en mission entre temps. » Pas que cette idée lui plaise, cela dit. Elle s'inquiète tellement pour lui. « Tu veux passer faire une sieste avant que je te mette une raclée ? » propose-t-elle.


_________________
My love
You're the only one



Hit me like a ray of sun, burning through my darkest night.
You're the only one that I want, think I'm addicted to your light.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hit me with your best shot [Judith/Ethan]

Revenir en haut Aller en bas

Hit me with your best shot [Judith/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: Dimensions :: Flash Back-