AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I'm on fire ! [Blair/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Dim 10 Juin - 11:53

I'm on fire !@Blair MacGregor & EthanPour une fois, je ne travaillais pas la nuit. Ma journée s’était terminée à vingt heures et j’avais la nuit pour m’éclater comme jamais ! J’avais super content, car il y avait une sorte de feu de camp sur Atlas, uniquement avec des chasseurs. C’était un truc que l’on faisait de temps en temps, racontant nos exploits, mesurant nos forces entre nous, faisant aussi bien des concours de tee-shirts mouillés que d’alcool. Ca durait toute la nuit sans que l’on se force, le temps passant tellement vite.
Sur ma moto, je me rendis sur les lieux de la fête, le feu de camp brûlant déjà, les flammes de deux mètres de haut chauffant sur plusieurs mètres. Je croisais pas mal de copains et me retrouvais avec une bière à la main et le sourire sur les lèvres en moins de temps qu’il ne faut le dire. Ma journée ayant été éprouvante, je me détendis rapidement et commençais également à faire le con, amusant la galerie. C’était ma nature, être un boute-en-train ou un p’tit con pour certains, blaguant et faisant rire. Mais ce n’était jamais pour être méchant, toujours pour faire toujours plus sourire ou rire.

Soudain, j’aperçus la chevelure de Blair. C’était une chasseuse très douée, de dix ans mon aînée, mais à qui je parlais comme si elle avait mon âge. J’étais comme ça avec tout le monde en fait, l’âge étant un détail pour moi. Que tu es quinze ans ou quarante-cinq, je te parlerais de la même manière. Je me faisais d’ailleurs parfois taper sur les doigts pour être si familier, même avec mes supérieurs. Cependant, je leur souhaitais bon courage pour changer cela. L’éducation, je me l’étais faite tout seul, alors ils n’étaient pas prêt de faire quoique ce soit pour moi !

« Salut ! Maman Ours a décidé de sortir de sa grotte ? demandai-je en plaisantant, souriant, me mettant à côté d’elle, finissant le fond de ma bière. C’est cool de te voir. »
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.

Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.


Emploi : Ouvrière en bâtiment en interim. & Barmaid durant le weekend.
Messages : 24
Date d'inscription : 27/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Mer 13 Juin - 1:52

I'm on fire !
Blair & Ethan




La vie ne nous offre pas toujours ce que l'on souhaite. Il n'y a pas de tout est bien qui finit bien. Pour mon cas, mon existence est loin de se passer comme dans les histoires de contes de fées que j'ai toujours tant aimé. Personne ne doit savoir que j'ai perdu l'enfant d'Otis. Le fait que je l'ai tué est assez suffisant pour devoir affronter les regards emplit de pitié des autres chasseurs et je dois avouer que ça me prend la tête. Je n'ai vraiment pas besoin de leur putain de compassion. Si je me suis retiré, c'est bien pour ne pas affronter ça. J'observe autour de moi, bière à la main, je me désole de la naïveté de ces gosses qui ne sont que des proies faciles pour les vampires. Être chasseur, c'est se fermer à la douleur et aux émotions. Il faut avoir un parfait contrôle de soi aussi dur que cela pouvait être par moment. Une seule faiblesse et cette dernière sera utilisée contre nous. J'en ai fait l'expérience il y a peu et j'ai bien failli y rester. Aujourd'hui, je contemple le ciel sombre et les flammes dansantes. Je ne trouve aucune beauté nulle part, je n'ai pas envie de me faire chier avec ce besoin continuel de tenter de voir une bribe de lumière. Sans Otis, la vie me semble plus compliquée. Il était celui qui me rendait plus sociable et sans doute que ce bébé qui aurait pu naître m'aurait adoucit, mais ce ne sera guère le cas. En même temps, c'est peut-être une bonne chose cette fausse-couche. Au moins, ne devra-t-il pas se battre comme moi. Un combat qui n'aura aucune fin. C'est le type qui se poursuit tout comme un cours d'eau qui ne tarit pas.

Je bois une gorgée observant autour de moi, n'y trouvant pas ma place alors, je pose mon cul sur ce rocher qui est aussi froid que mon regard. Je ne dis rien, je hoche la tête quand on me salue. De toute façon, au bout de 20 ans, on est habitué à mon caractère brute de pomme, bourrin et qui ne prend pas de gants qu'importe ce que je peux faire. Cela se voit aisément avec mon métier en tant qu'ouvrière du bâtiment. C'est l'action et l'effort qui compte et qui me permet plutôt bien de ne pas tourner comme un hamster dans sa roue ou le poisson dans son bocal.

« Salut ! Maman Ours a décidé de sortir de sa grotte ? C’est cool de te voir. »

Au son de cette voix, je baisse les yeux en apercevant Ethan, un jeune chasseur, grande gueule, pas toujours sûre de quand il doit se taire. Mais bon, ce n'est pas moi qui vais jeter la première pierre. Je n'ai pas ma langue dans ma poche, quand je dois cracher mon venin, je le fais. Je ne perds pas mon temps à trop penser. À défaut sans doute. Je peux autant être impulsive que sage.

« J'avais besoin d'hiberner un moment. » Finis-je par dire pour suivre sa petite blague avant de poser un instant mon regard sur les jeunes et les plus anciens chasseurs qui partageaient leurs expériences et de temps à autre des groupes se formaient plus intimistes. C'est dans ce genre de fête qu'Otis et moi, nous nous sommes connus. Il adorait traîner dans ce genre de soirée m'obligeant à le suivre les trois-quarts du temps, si je ne travaillais pas sur un chantier de nuit pour rattraper du retard ou si je n'étais pas au Heaven à servir des cocktails tout en laissant fureter mes oreilles et mes yeux ici et là. « Contente que ma venue te plaise. Quoi de neuf le jeune ? La chasse a été bonne ? » Je ne parle pas forcément de notre devoir, mais de la vitesse à laquelle les jeunes dévient de leur devoir pour flirter ici et là. C'est pas interdit, déjà qu'on ne connaît pas notre date de fin, autant mieux en profiter bordel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Sam 23 Juin - 15:45

I'm on fire !@Blair MacGregor & EthanJe ricanai, portant ma bière à mes lèvres, buvant une gorgée. Blair était une bonne chasseuse, c’était indéniable, et le premier qui osait dire le contraire était simplement un putain de jaloux. Y avait pas à chercher plus loin.

« Oh, tu sais, rien de spécial, répondis-je en haussant les épaules. On est plus sur de la traque dernièrement, mais je sens que bientôt, on va coincer quelques vampires et leur apprendre deux trois trucs. »

Ce n’était pas tout le temps de la chasse pure et dure, non, nous n’avions pas cette chance de trouver en un claquement de doigts des vampires. Haima en était pleine, c’était indéniable, mais de là à être sûr qu’il y en avait à chaque coin de rue, ce n’était pas évident. Le souci avec les suceurs de sang, c’était qu’ils ne vieillissaient pas ces connards ! Et nous n’allions pas agresser toutes les personnes que l’on croisait pour voir si elles étaient bien humaines. C’était un coup à se prendre les gardiens dans la poire ! Parfois, mon uniforme de pompier était en réellement contradiction avec ma veste de chasseur. Mais je gérais sans problème jusqu’à maintenant.

« Tu t’es lancé dans quelque chose ? demandai-je pour continuer la conversation. Si t’as besoin d’aide hein...»

Enfin, je dirais ça, mais elle était plus expérimentée que moi. C’était complètement con de ma part de lui proposer ça, mais entre chasseurs, on pouvait bien se serrer les coudes, non ? En qui pouvions-nous avoir confiance si ce n’étaient nos compagnons d’armes ? Personne.
Évitant de traîner trop sur des sujets plus ou moins sensibles, je passais à autre chose après avoir bu une nouvelle gorgée de bière.

« Alors, qui vas-tu laisser te demander une danse ? fis-je comme si j’étais en pleine réflexion. Hmm.. Je penche plutôt pour le fait que je me demande qui va se ridiculiser en passant mieux tenir l’alcool que toi. »

Je ricanais, imaginant clairement John et sa fierté mal-placée paradé comme un paon. On était qu'au début de la soirée, mais les esprits avaient l’air déjà échauffé par l’ambiance.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.

Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.


Emploi : Ouvrière en bâtiment en interim. & Barmaid durant le weekend.
Messages : 24
Date d'inscription : 27/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Mer 27 Juin - 23:35

I'm on fire !
Blair & Ethan




« Oh, tu sais, rien de spécial. On est plus sur de la traque dernièrement, mais je sens que bientôt, on va coincer quelques vampires et leur apprendre deux trois trucs. »

« Ne sois pas aussi confiant. N'oublie pas qu'un vampire est toujours plein de surprise et c'est pire lorsqu'ils sont en groupe. Il faut analyser toutes les possibilités et non pas qu'une seule. » Il faut toujours se préparer au pire et non pas rester sur la victoire. J'ai fait cette erreur et je l'ai chèrement payé, bien plus qu'on ne pourrait le croire. Si je m'étais écouté sur l'instant, j'aurais porté ma main à mon ventre trahissant ainsi mon secret. Je n'aime pas que l'on sache le pourquoi de ma douleur. Cela me suffit qu'on me croit en deuil d'Otis. Personne n'a besoin d'entrer trop loin dans ma vie. Je n'ai plus envie de ça pour le moment.

Mon regard sur cette bande de jeunes qui s'amusent comme si la vie restait normale, sauf qu'elle ne l'est pas. Comment arrivent-ils à ne penser à rien d'autre qu'à s'amuser. Je suis dans un stade où cela m'offusque plus que cela m'amuse, impossible, d'entrer pleinement dans la fête et pourtant, j'adore ça. Moi-même, je faisais des compétitions pour qui tomberait dans les pommes après avoir bu un nombre incalculable de verres d'alcool ou encore à nous battre pour montrer qui est le plus fort. Les chasseurs sont semblables à une meute de loup qui souhaitent s'amuser et montrer qui est plus fort que qui. On est des animaux, organisés à l'instinct sur-développé et aux capacités diverses et variés. Grognant quand on capte le danger et déployant notre rage à l'éliminer pour protéger ce qui en vaut largement la peine.

« Tu t’es lancé dans quelque chose ? Si t’as besoin d’aide hein...»

Mon regard passe du groupe à Ethan, je sais qu'il veut se montrer sympa avec moi et serviable. C'est tout à son honneur, mais depuis des années, j'ai fait équipe qu'avec Otis et aujourd'hui qu'il n'est plus, c'est dur de passer à un autre partenaire même si chasser seule signifie le risque, je n'arrive pas à compter sur quelqu'un d'autre. « Je sais... Mais ça ira. » Oui comme toujours, depuis mon premier vampire tué à celui auquel j'ai survécu et qui n'était autre que mon fiancé, j'ai fait croire que tout irait bien et je veux tenir ce rôle. « De toute façon, pour le moment, j'ai pas trop la tête à chasser du vampire. » Ce qui ne doit être su l'est généralement et de ce fait, quasi tout le monde savait ce que j'ai dû faire à Otis qui était devenu un dégénéré, mais ils sont assez polis pour ne rien dire. C'est dur quand l'un des nôtres finit de cette façon, il n'y a pas pire comme sentence pour un chasseur. Moi-même, c'est ma peur la plus grande. Qui viendrait à me tuer si jamais cela devait arriver ?

« Alors, qui vas-tu laisser te demander une danse ? Hmm.. Je penche plutôt pour le fait que je me demande qui va se ridiculiser en passant mieux tenir l’alcool que toi. »

J'esquisse un sourire, à croire que le gamin a deviner ce que je ne cherche pas à partager. « Impossible. Tout le monde connaît cette capacité, personne ne s'y risquerait. » Fis-je à mon tour, sans oublier de laisser un petit rire m'échapper. « Et puis, même si je danse bien, je remballe plus que je n'accepte ces derniers temps. »

Je ne pense qu'au strict minimum, manger, travailler, dormir, me laver. J'étais pas sociable de coutume, mais là c'était pire encore, bien que je faisais une exception pour le gamin qui était à côté de moi. Je pourrais dire merde au monde que la plupart des chasseurs continueraient à venir vers moi pour je ne sais quelle raison. Après 20 ans de bons et loyaux services, sans doute que j'étais devenue un pilier dans le groupe. Il faut dire que vivre aussi longtemps pour un chasseur, c'était du domaine du miracle.

« J'devrais pas mais... Mais vous vous dites quoi entre vous pour ce qu'il s'est passé. » Pas la peine de préciser quand on sait où je souhaitais en venir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 50
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Jeu 19 Juil - 11:16

I'm on fire !@Blair MacGregor & Ethan« Ouais, je sais, t’inquiètes, répondis-je en soufflant avant de boire une gorgée de bière. »

Blair avait plus d’expérience que moi dans la chasse aux vampires, c’était indéniable, mais j’avais définitivement quitté le nid. Ca ne l’empêchait pas de me faire la leçon et de me dire d’être prudent à chaque occasion. Je ne pouvais pas lui reprocher cependant. Avec tous les putains d’événements qu’elle a vécu, je ne pouvais pas lui dire quoi que ce soit.
Alors que je lui proposais mon aide, elle déclina l’offre et cela ne me surprit pas. C’était une solitaire à présent, je respectais ça, tout comme elle savait qu’elle pouvait me demander de l’aide, je le ferais sans la moindre hésitation. Mais ce n’était pas le bon moment. Blair avait autre chose en tête, il fallait qu’elle avance, qu’elle se reconstruise, qu’elle tourne la page. Ce n’était pas évident, encore moins facile, mais c’était une personne forte et déterminée. Je ne doutais pas un seul putain d’instant qu’elle ne s’en sorte pas.
Je riais avec elle. Il était vrai que sa réputation la précédait. Sûrement dû à ses origines. Après tout, les Écossais n’étaient pas que bons à mettre des kilts ! Finissant ma bière, puisqu’il ne restait que deux gorgées, je posais la bouteille sur une table non loin et tendis la main à Blair, un sourire en coin collé sur mon visage.

« Puisqu’il n’y aura rien entre nous, tu peux bien m’accorder une danse, non ? lui demandai-je, oubliant de répondre à sa question. »

Nous étions là pour nous amuser, pour faire la fête. Rien à foutre des commérages. Ce n’était pas le plus important et c’était loin d’être la vérité souvent. Il y avait plusieurs versions qui avaient circulé, mais je doutais que la version des faits qui était restée soit exacte à cent pour-cent. Blair n’en avait pas parlé, on ne pouvait pas vraiment savoir. Franchement, j’en avais un peu rien à cirer en vrai. Autant laisser le passé où il était putain, pas besoin de le ressasser, surtout que ça changeait rien et n’aidait pas la jeune femme. Finalement, j’attrapais l’un de ses poignets, la tirant sur la piste de danse improvisée. Je joignis nos mains, tentant de la faire bouger, délirer, pour qu’elle se lâche, faisant des gestes maladroits et limite grotesques, comme si c’était un enfant de six ans qui essayait de danser avec une adulte. Je ricanais de ma propre connerie. Néanmoins, je lâchais finalement ses mains et suivis le son de la musique, dansant plus ou moins en rythme.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.

Le chasseur solitaire connait le prix que lui a coûté son gibier.


Emploi : Ouvrière en bâtiment en interim. & Barmaid durant le weekend.
Messages : 24
Date d'inscription : 27/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan] Lun 30 Juil - 16:26

I'm on fire !
Blair & Ethan



L'expérience et la jeunesse. En général, dire de faire attention n'était pas pour plaire à la nouvelle génération de chasseur trop impétueuse et imprudente. Mais on est tous passé par là. Se croire hyper puissant parce qu'on a des particularités que le reste des mortels n'ont pas. On se pense invincible, pour ma part, en ce qui me concerne, je dirais plutôt suicidaire. Je cherche une délivrance dans mes traques que je ne reçois pas. C'est comme si la Faucheuse me fuyait comme la peste. Qu'elle avait largement prit son due en ce qui me concerne. Otis et cet enfant qui jamais n'aura vu le jour. Cela aurait sans doute pu me consoler d'avoir l'enfant de l'homme que j'ai toujours autant fort, mais au final, je dois me faire à nouveau au vide qu'est mon existence. Je vis, je travaille, je chasse. Une trinité de douleur qui m'oblige à progresser sur une route qui ne me mène au final nul part. Sans doute partout en même temps ensuite.

J'observe Ethan comme si je ne le voyais pas. Ces paroles faisaient écho dans ma tête, quelque chose d'un peu incompréhensible, mais auquel je trouve un sens tout de même. J'ai l'impression d'être un robot qui fait tout par automatisme. Une existence pré-programmée et à laquelle je trouve un sens au fur et à mesure même si au fond, je ne l'accepte pas vraiment.

« Ouais, je sais, t’inquiètes. »

Je pourrais dire que c'est sa phrase qui m'inquiète, mais à quoi bon. J'suis pas là pour donner une tonne de conseil, Castiel me suffit amplement, l'un des seuls élèves que j'ai accepté. Il s'est montré tellement buté et entêté qu'Otis a fini par me convaincre de le prendre sous mon aile. Sois disant que ça me permettrait de m'ouvrir un peu plus en dehors de lui. Ce blanc-bec a réussi à m'attendrir et ça m'énerve tellement. Il sait ce que je tais, comment Castiel y est parvenu, j'ai pas réfléchi parce que j'en trouve pas la force. Je suis dans le vide depuis que tout m'a été arraché et que les commérages vont bon train. Comment ai-je pu tuer un homme dont je suis folle amoureuse ? Sans doute parce que c'était devenu un vampire et qu'il ne voulait pas vivre comme ça éternellement. C'est comme dire que l'on veut faire don de ces organes si jamais on finit par mourir. Lui et moi, on s'est fait ce souhait d'être tué par la main de l'autre si on finit par devenir une de ces merdes ambulantes. C'est mieux de mourir que d'être un mort qui marche.

« Puisqu’il n’y aura rien entre nous, tu peux bien m’accorder une danse, non ? »

« Quoi ? »

Je n'ai pas le temps d'ajouter quoi que ce soit qu'il me prend la main pour me traîner presque de force vers la piste. J'ai l'impression d'être un automate à qui l'on apprend à danser et qui n'a pas la fonction ni l'envie de le faire. Je ne comprends pas pourquoi, mais j'ai cette putain d'impression d'être jugé du regard. Sans doute, qu'on estime que je n'ai pas le droit de m'amuser ni de danser. Boire et rester dans mon coin me suffit pour eux apparemment.

Durant ce moment, Ethan continue de se déhancher tandis que moi, je supporte à peine les regards qu'on pose sur moi. Un grognement se fait entendre de ma bouche. Je hais qu'on m'observe, me jauge et me juge sans même savoir ce qu'il s'est passé. De toute manière, qu'est-ce qu'ils en ont à foutre. C'est mon histoire et pas la leur. En tant que chasseur, on doit prendre des décisions parfois des radicales. Et c'est un choix qui m'est tombé dessus et j'en ressens d'intenses douleurs à chaque jour où je me lève. Même quand je me couche, tout me hante. Je ressens encore la douleur de ma fausse-couche. Qui pourrait me juger sans même connaître. De toute façon, j'ai l'impression que cette bande d'enfoirés ne valent pas mieux que ce que je chasse.

Mon regard colérique se pose sur Ethan, mon ressentiment n'est pas dirigé vers lui, mais il peut comprendre que j'en ai ras le cul de ce qui se passe autour de moi.

« Allez vous faire foutre ! » Grognais-je de plus belle.

Je finis par m'expliquer en choppant une bière au passage et m'allume une clope plus loin. Proche d'une falaise, j'en suis au bord. Je ne veux pas sauter, mais être si proche me donne l'impression d'être au ciel et non sur cette putain de terre souillée autant par les hommes que les vampires.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm on fire ! [Blair/Ethan]

Revenir en haut Aller en bas

I'm on fire ! [Blair/Ethan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: Dimensions :: Flash Back-