AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Sam 16 Juin - 11:50

For Your EntertainmentLibre / Possiblement HOT / Langage cruPour je ne sais quelle putain de raison, je faisais le service aujourd’hui. D’habitude, j’étais mis en avant pour qu’on puisse abuser de moi et là, je faisais le serveur. Peut-être était-ce une nouvelle approche ? Les fantasmes étaient plus fous les uns que les autres, je l’avais rapidement appris lorsque j’avais réussi à éviter la sodomie… pour, au final, enculer un vampire. C’était bien la première fois, n’ayant jamais couché avec un homme et n’étant vraiment pas intéressé putain ! Mais ici, je n’avais pas le choix et ça me faisait vraiment chier. Torse nu pour mettre en avant mes muscles - merci les entraînements de pompier - je servais les gens qui regardaient sans oser aller plus loin. Bande de pervers !
Soudain, la musique changea, et même si elle était complètement dépravée, je devais avouer que le rythme était assez sympa.

So hot out the box
Can we pick up the pace ?
Turn it up, heat it up
I need to be entertained
Push the limit, are you with it, baby don't be afraid
Imma hurt you real good baby

Bougeant simplement la tête, je tentais de me souvenir des paroles, mais impossible. Je me contentais de fredonner l’air, lançant mon corps par moment bouger en rythme. Il fallait bien que je relativise, non ? Autant me laisser porter par la musique. Cependant, c’étaient sans compter les multiples paires d’yeux qui me mataient les fesses. Je me stoppais alors qu’un client me donna une tape sur le fessier, retenant de lui envoyer mon plateau dans la figure.

Let's go, it's my show, baby, do what I say
Don't trip off the glitz that I'm gonna display
I told you, Imma hold ya down until you're amazed
Give it to ya till you're screamin' my name

No escaping when I start
Once I'm in I own your heart
There's no way to ring the alarm
So hold on until it's over

Je ne pus qu’accéder à sa demande, n’ayant pas envie de me faire de nouveau punir par Oksana ou Milo. Je posais mon plateau, retirais mon pantalon et commençais à me déhancher sur la musique, face à ce connard qui bavait littéralement sur mon corps. Bah ouais, mec ! Au lieu de te tasser dans ce putain de fauteuil, fait du sport !

(Oh) Do you know what you got into
Can you handle what I'm 'bout to do?
'Cause it's about to get rough for you
I'm here for your entertainment
(Oh) I bet you thought that I was soft and sweet
You thought an angel swept you off your feet
But I'm about to turn up the heat
I'm here for your entertainment

Si tu crois qu’une danse allait te donner le droit de me prendre, tu te foutais le doigt dans l’œil jusqu’au coude ! Je n’allais pas me laisser faire et encore moins te laisser me tripoter. Tu le faisais déjà avec ton regard salace, je n’allais pas non plus laisser tes mains qui avaient traîné je ne sais où sur mon corps.

S'all right
You'll be fine
Baby, I'm in control
Take the pain
Take the pleasure
I'm the master of both
Close your eyes, not your mind
Let me into your soul
I'm gonna work it 'til you're totally blown

Le plaisir était déjà présent, je le voyais dans les yeux des personnes qui me regardaient. Cependant, j’étais l’Impétueux, l’esclave qui ne se laissait pas faire et bizarrement, ça excitait plus d’un. La chaleur des spots et mes mouvements me donnaient de plus en plus chaud, recouvrant progressivement mes muscles d’une fiche couche de sueur. Pas besoin d’huile, j’avais la peau qui brillait !

No escaping when I start
Once I'm in I own your heart
There's no way to ring the alarm
So hold on until it's over
Do you know what you got into?
Can you handle what I'm 'bout to do

Danser n’était vraiment pas ma tasse de thé, mais j’avais rapidement appris. Il m’arrivait de caser quelques figures, mais là, je me contentais de me déhancher. Si je faisais encore le moindre effort, j’allais vraiment finir par sentir le fauve. Le pire, c’était que j’avais appris, par expérience, que ça ne repoussait personne, putain ! Quelle poisse !

La musique continua et enfin, elle se stoppa, me laissant un peu de répit. L’homme voulut que je continue sur la chanson suivante, mais je me barrais, lui disant que j’avais besoin de boire. Rien à foutre de ses envies, j’avais besoin d’un putain de verre d’eau !
© CRIMSON DAY


Musique : Adam Lambert - For Your Entertainment

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : danseuse et serveuse au HELL - Photographe hipster l'reste du temps
Messages : 48
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Ven 29 Juin - 20:14

For you Entertainment

@Eileen Lightning & @Ethan Ridley

C'est Zero qui t'a parlé de l'endroit - seconde fois qu'tu le croise, et t'arrive à t'faire inviter dans c'genre de lieu très sélect - t'as pas manqué d'retenir ca, te sentant soudainement spéciale d'avoir le droit à c'genre d'inviation. Tu peux pas l'refuser, alors tu t'trouve ici, durant ta soirée d'conger. Pour une fois tu t'rends pas au Crépuscule, ni au Heaven (cela dit tu vas pas dans c'dernier depuis que t'en as été virée pour avoir abusé et piqué dans la caisse), et tu cherches plutôt la porte du Seven quand tu t'retrouve dans un coin plus sombre d'la Citée. Tu croises plusieurs types habillés avec tant d'classe que tu pourrais en défaillir. T'sais pas ce qu'il se trouve sur cette île pour que tout l'monde soit si beau, mais t'es sûre que tu peux pas t'en lasser. Jamais.
Soudainement tu vois les types qui tournent pour trouver une porte discrète - pas l'genre qui ouvre le paradis, cependant tu prends la suite, et t'entre exactement dans c'que cela ton paradis. C'un lieu exubérant, et finement décoré. Des tableaux d'maitres autour de toi qui t'accueillent et t'foutent l'eau à la bouche. Tu reste ébahie, avant qu'on t'propose plutôt d'venir voir le spectacle - soirée spéciale, ou truc du genre. T'opine, gardant ton appareil photo contre toi - t'as pris qu'ca pour t'accompagner. T'as choisit une tenue plutôt affriolante, une robe d'cuir serré qui laisse peu d'place à l'imagination - c'que t'as chaud. Terriblement chaud.

Encore plus devant l'spectacle qui t'attends. S'trouve des tonnes de gars - enfin pas tant qu'ca - qui sont affalés sur des fauteuils ou des canapés, d'autres qui discutent, ou boivent. Toi t'lève ton appareil, prend l'truc en photo comme tu trouve ca incroyable. Tu peux pas t'empêcher - c'trop beau en vrai. Et quand la musique devient plus forte tu t'laisse emporter pas c'qu'il se passe autour de toi - par l'déhancher d'un des serveurs qui s'trouve presque nu. Foutrement, incroyablement, bien roulé, assez pour t'faire oublier l'reste, et qu'tu reste à baver sur sa manière d'se mouvoir. Il est dos à toi, et sa musculature luie d'milles feux. Bien trop désireux pour qu'tu penses à partir soudainement. T'as pas la moindre envie, alors que c'est Noël et ton anniversaire tout à la fois. Tu t'approche plutôt - puis la chanson s'arrête, et il s'retourne avec virulence, t'rentrant presque dedans et - « Putain Ethan ? » Ton ex.
T'pensais pas voir ton ex dans c'genre d'endroit - encore moins si foutrement beau et sexy quand t'en bave clairement. Tu détourne pas l'regard, l'baissant plutôt sur tout c'qu'il dévoile, et déglutissant difficilement. « J'crois pas me souvenir que tu dansais si bien. Fuck - t'es doué. Et magnifique, la muscu t'rend parfait. » dis-tu en frôlant son torse - bien qu'ton regard reste plus bas sur son anatomie. « Tu taff ici ? J'connais pas - un ami m'en a parlé, j'connais pas l'principe, mais j'suis foutrement contente d'te croiser là. » 


_________________

time is running out I think I'm drowning, Asphyxiated. I want to break the spell That you've created. You're something beautiful, A contradiction. I want to play the game I want the friction. You will be The death of me. Bury it. I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Jeu 19 Juil - 10:49

For Your Entertainmentfeat Eileen.Ca ne pouvait pas être plus merdique comme situation. Alors que je m’étais tourné pour avoir un verre d’eau au bar, je tombais nez à nez avec Eileen. Mon ex. Putain, quelle galère. Je la dépassai et demandai un verre d’eau fraîs. Attrapant ma boisson, je bus de longue gorgée, accoudé au bar, mon torse tourné vers mon ex-petite-amie. Elle était toujours aussi sexy et je ne doutais pas qu’elle était toujours aussi barrée. Cependant, son regard brillant et son expression gourmande gonflèrent ma fierté à bloc. J’avais pris quelques muscles depuis la dernière fois, c’était vrai.

« Être pompier aide bien, lui dis-je. Mais on n’est pas resté suffisamment ensemble pour que je te montre tous mes talents, ajoutai-je en haussant les sourcils, un sourire malicieux sur le visage. Qu’est-ce que toi tu fais là d’ailleurs ? »

Il était hors de question que je lui dise que j’étais esclave. Le fait que je sois ici, que je danse pour divertir les clients, c’était suffisamment évocateur. Je bossais ici. Inutile de lui en dire plus, ça impliquait que je lui révèle des choses qui valaient mieux garder pour moi. Surtout dans ce trou à vampires. En était-elle seulement consciente d’ailleurs ? Je finis mon verre d’eau, la détaillant. Ça faisait vraiment un bout de temps que nous nous étions pas croisés - non pas que ça me manquait, vu qu’elle m’avait largué, mais je ne pouvais pas ignorer la belle silhouette en face de moi. La blonde était toujours aussi sexy, elle était sûre d’elle et avait ce petit quelque chose dans les yeux qui la rendait malicieuse, joueuse.

« Généralement, les gens qui sont là ont une idée bien en tête… Ca dépend ce que tu veux faire… et ce dont tu as envie. »

J’avais prononcé cette phrase en la regardant droit dans les yeux, la susurrant presque. Je me rapprochais d’elle, laissant quelques centimètres entre nos corps, sans la toucher. Je la dépassais légèrement, même avec des talons. Même si l’idée de me venger me trotta dans la tête, j’avais plus envie de jouer qu’autre chose… même si je n’étais pas vraiment en position pour cela. On ne m’appelait pas l’Impétueux pour rien en même temps !

« Qu’est-ce que je te sers déjà ? »

Commençons par la base de toute chose : la boisson. Je servais normalement, donc autant servir Eileen avant qu’elle n’ait l’idée d’abuser de moi, car elle pouvait très bien, même si pour le moment, elle n’en avait pas conscience. Dans un sens, ce n’était pas plus mal.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : danseuse et serveuse au HELL - Photographe hipster l'reste du temps
Messages : 48
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Dim 5 Aoû - 21:53

For you Entertainment

@Eileen Lightning & @Ethan Ridley

T'as souvent fait ce genre de rêves à entrer dans une maison perdue au milieu d'nul part - la connaissant cependant par coeur - pour être au centre de l'attention d'ses habitants. Si tu crois à tes inconnus, tu t'rends compte rapidement qu'les visages te sont familiers, t'rappellent des amants et maitresses dont t'as croisé la route sans t'souvenir plus que cela de leur visages. Ou d'leur nom. C'est que t'as l'esprit léger - comme la cuisse - et qu'souvent tu papillonnes de lumières en lumières sans faire d'promesse éternelle à l'une d'elle. C'pas souvent qu'un être attire ton attention assez longtemps pour qu'tu regardes pas ce qu'il se passe à côté - Zero sera sans doute une exception à cette foutue règle d'appartenir jamais à personne d'autre que toi. Mais Zero dés l'premier soir t'as attiré comme personne avant.
Pas que tes ex aient quoi que ce soit à lui envier et en redécouvrant l'corps de ton beau Ethan tu t'demandes pourquoi tu l'as pas gardé plus longtemps celui-là ? « Être pompier aide bien. Mais on n’est pas resté suffisamment ensemble pour que je te montre tous mes talents. Qu’est-ce que toi tu fais là d’ailleurs ? » T'tournes le regard autour de toi mais invariablement c'est vers lui qu'tu reviens - t'fais des allers-retours une ou deux fois avant d'trouver une raison à lui répondre. C'que tu glisses encore un regard appréciateur - c'foutu torse musclé et dessiné te donne chaud, et un moment tu t'dis qu'il est pas trop tard pour les voir ses talents secrets. « Si j'me rappelle c'toi qui est parti - tu devrais peut être t'faire pardonner de m'avoir empêché de découvrir tes secrets hm ? » Qu'tu proposes, avant de sourire en coin, penchant la tête d'manière à paraitre presque innocente. Pas qu'lui ou toi pouviez croire que tu l'étais. « J'sais pas : c'quoi qu'on fait ici en général ? J'suis ouverte à toute expérience. » Qu'tu continue en admettant que c'est nouveau pour toi.

Mais t'es presque certaine que tu vas aimer l'endroit - ca t'donne le sentiment d'être dans une sorte de harem paradisiaque, avec que d'beaux corps autour de toi. T'sais pas le prix à payer - tu doute pas qu'il y en est un - mais t'as ton corps à vendre et un peu d'argent d'côté de tes deux derniers services. Peut être de quoi passer une belle soirée. « Généralement, les gens qui sont là ont une idée bien en tête… Ca dépend ce que tu veux faire… et ce dont tu as envie. » Il s'rapproche - et c'est assez pour t'faire frémir et qu'tu t'pendes à ses lèvres dans l'attente d'son prochain mumure. Tu t'souviens pas qu'il était ainsi, mais peut être que t'as passé plus de temps sous substances que sous son charme à l'époque. Clairement ce soir il fera d'toi ce qu'il veut - vraiment. « J'me souvenais pas que t'étais si chaud - j'crois que j'me laisserais bien tenter vois-tu. Comment j'fais pour m'payer le luxe d'ta délicieuse compagnie ? » Qu'tu demande sans gêne - pas que t'en ai jamais eut - d'même que tu t'souviens tout à coup qu'il a dit être pompier, mais il s'trouve là à t'faire du charme. C'peut être une maison d'plaisir à échanger comme dans tes rêves, où rapidement t'finis nue et emplies d'tout côté à gémir d'plaisir des noms qu'tu connais pas. « Qu’est-ce que je te sers déjà ? » « Sex on the beach ? » Qu'tu demande en murmurant l'premier mot sans t'séparer de lui, t'veux pas qu'il parte dessuite - « Même chose pour toi, puis un coin plus privée pour discuter peut être ? » 



_________________

time is running out I think I'm drowning, Asphyxiated. I want to break the spell That you've created. You're something beautiful, A contradiction. I want to play the game I want the friction. You will be The death of me. Bury it. I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Sam 18 Aoû - 12:50

For Your Entertainmentfeat Eileen.C’était l’hôpital qui se foutait de la charité ou quoi ? Moi ? Parti ? Putain, mais tellement pas, non ! J’étais rarement là surtout, mes jobs me prenaient trop de temps. Cependant, c’était loin derrière… enfin, j’avais l’impression que ça faisait des putains de siècles.

« Ouais, admettons, on va dire que c’est moi qui suis parti pour éviter de se disputer… même si je sais comment me faire pardonner. »

Oh putain que oui ! Même si notre relation n’avait pas duré, et on n’avait rien fait pour qu’elle dure non plus, je n’en gardais que des bons souvenirs. C’était même une des rares nanas avec qui je gardais de si bons souvenirs, c’était pour dire ! Je tombais que sur des connasses, mais Eileen, c’était une indomptable, une femme indépendante qui savait ce qu’elle voulait et qui l’obtenait, peu importe le temps que ça prenait.

« J'me souvenais pas que t'étais si chaud - j'crois que j'me laisserais bien tenter vois-tu. Comment j'fais pour m'payer le luxe d'ta délicieuse compagnie ?
- Ca dépend de ce que tu veux. Tu paies en fonction de ce que tu désires avoir de moi. »


Je souris en coin, lui murmurant ses paroles au creux de son cou, osant même déposer un baiser sur sa peau, juste en dessous de son oreille. Elle faisait sa belle, penchant sa tête sur le côté, mais je savais, peut-être mieux que n’importe qui ici, que ce n’était que pour se donner un genre sur le moment. Je me redressais, allant au bar, commandant nos boissons. Sans même lui expliquer les règles, elle avait l’air d’avoir compris que je me devais d’exécuter le moindre de ses ordres. Heureusement, ce n’était pas un Sex on the Beach qui allait me déplaire pour le moment. Je l’invitais à me suivre, nos boissons dans les mains, poussant une porte à l’arrière. Nous débouchâmes dans un couloir où plusieurs portes sur la droite se trouvait et j’en ouvris une, invitant Eileen à pénétrer dans la pièce. Cette dernière n’était pas très grande, petite même, dans les teintes rouges. Une table basse et un canapé se trouvaient sur la droite. En face de la porte, au plafond, des sortes de rubans tombaient. Je refermais la porte à l’aide d’un pied et déposais nos cocktails sur la table basse. Les basses de la musique se faisaient entendre malgré la porte fermée, mais ça ne me dérangeait absolument pas.

« Alors, que veux-tu ? Je fais tout ce que tu as envie, dis-je en chopant un ruban dans chaque main, faisant contracter la musculature de mon torse, mes abdominaux ressortant. Dis-moi et je te dirais combien ça te coûtera. »

J’avais l’air à l’aise, mais ce n’était pas comme si j’avais réellement le choix. Milo m’avait déjà pété une côte parce que j’avais refusé de faire une putain de fellation à un de ses potes ou je ne sais qui. Je préférais garder mes forces pour attaquer ses suceurs de sang avec toute la rage que j’accumulais. Et puis, Eileen n’était en rien moche ni mauvaise au lit. Je n’allais pas lui refuser quoique ce soit alors que ça allait être plaisant !
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : danseuse et serveuse au HELL - Photographe hipster l'reste du temps
Messages : 48
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Sam 22 Sep - 23:20

For you Entertainment

@Eileen Lightning & @Ethan Ridley

Tu veux pas retourner l'couteau dans la plaie, le passé tu le laisse où il s'trouve et fais ta vie sans t'soucier d'avant. Avant n'sert plus à rien pour c'que tu veux devenir - tu vois pas l'intérêt de revenir toujours vers l'arrière en te disant que t'aurais pu faire autrement. C'un fait - on peut toujours s'décider à faire les choses autrement, mais tu veux pas de regret. Tu veux pas plus de remords - tu veux juste t'sentir libre de pouvoir être et faire c'que tu veux comme tu l'entends. Alors l'passé avec Ethan t'y penses jamais - mais l'revoir t'fait chaud partout et tu combats pas c'fait délicieux. « Ouais, admettons, on va dire que c’est moi qui suis parti pour éviter de se disputer… même si je sais comment me faire pardonner. » « J'demande rien de mieux que ca. » Qu'tu susurre en évitant ses remarques. Tu veux pas rentrer dans l'scandale, tu préfère passer ton chemin. Et s'il en vient à t'accompagner tu vas pas raler contre ce fait - c'est qu'il est agréable en tout point, l'bel Ethan, et tu vas pas t'plaindre de l'avoir pour toi.
Il s'trouve proche de toi soudainement et t'as l'coeur qui se balance dans tous les sens dans ta poitrine. Tu retiens ta respiration sans même t'en rendre compte. C'que tu peux pas penser correctement s'il s'trouve si proche. Et t'as chaud - t'sais pas pourquoi il fait si chaud soudainement. « Ca dépend de ce que tu veux. Tu paies en fonction de ce que tu désires avoir de moi. » Soudainement t'sais plus - tu dirais qu'tu veux tout - mais ca t'fait tilt dans la tête et tu réalises qu'si Ethan se trouve ici c'pas tant pour profiter d'la soirée comme toi. C'qu'il travaille ici. Et peut être qu'Zero t'as donné l'adresse d'un d'ces lieux qui t'fera tourner la tête.

Peut être qu'il a saisi comme t'aime l'excès jusqu'à n'plus te sentir vivre autrement. Peut être qu'il va t'faire flamber ton dernier morceau d'logique pour qu'tu sois juste éprise de passion et d'désire. Tu t'laisse emporter dans les couloirs quand ton verre t'es mis entre les mains. T'réfléchis plus - tu laisse ton hôte t'faire visiter les lieux. Il sait exactement où s'rendre, et t'es une cliente. T'es là pour découvrir, et t'laisser aller. Alors peut être que tu devrais lâcher prise parfaitement. Tu entres dans la pièce et la regarde à peine, prenant l'verre entre tes lèvres et l'trouvant fort - assez pour t'faire flamber les veines. « Alors, que veux-tu ? Je fais tout ce que tu as envie » « J'vois ca. » Dis-tu en montrant l'verre qu'il t'a servi sans broncher. « Dis-moi et je te dirais combien ça te coûtera. » « Et si c'est l'inverse ? » demandes-tu, joueuse, l'sourire sur tes lèvres s'répandant sur tes joues. « Si j'me fous à genoux pour t'sucer d'tout ton saoul ca m'coutera quelque chose ? »



_________________

time is running out I think I'm drowning, Asphyxiated. I want to break the spell That you've created. You're something beautiful, A contradiction. I want to play the game I want the friction. You will be The death of me. Bury it. I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Sam 6 Oct - 15:12

For Your Entertainmentfeat Eileen.Quelle était la probabilité pour que je revoie une ex ici ? Encore pire, quelle était la probabilité pour que ce soit Eileen ? Cependant, je savais que je ne devais faire aucune putain d’esclandre. Milo allait me tomber sur le coin du nez et je n’avais pas envie de le subir. Autant Oksana, pourquoi pas… mais j’étais persuadé qu’elle était encore plus sadique que lui. Ni l’un ni l’autre en fait. Je me contentais simplement de regarder Eileen, un sourire collé sur mon visage. La situation était assez drôle quand même et je ne doutais pas qu’elle tienne ses promesses.

Finalement, je l’emmenais dans une pièce en retrait. Même si c’était mon ex, même si j’avais déjà couché avec elle, ce n’était pas pareil actuellement. Je me raccrochais à un éventuel jeu de rôle, me replongeant dans ce passé où nous sortions ensemble, nous nous embrassions, nous nous enlacions. J’occultais les sentiments de cette époque, les balayant d’un revers de la main intérieurement. Je n’avais pas besoin de ça, j’avais simplement besoin d’une situation à laquelle m’accrocher et la jouer comme si c’était un film, une pièce de théâtre ou peu importe. Quelque chose qui ne soit pas la réalité.
Une fois les cocktails posés sur la table après avoir fermé la porte d’un coup de pied habile, j’attrapais un ruban dans chacune de mes mains, bandant mes muscles, mes abdos ressortant facilement. Je ricanai à la remarque de la belle blonde.

« Malheureusement pour toi, oui, avouai-je sans cesser de l’observer. Mais je te conseille de mettre un préservatif. »

Elle faisait ce qu'elle voulait après tout. Néanmoins, ça mettait les choses au clair sur ce point. On pouvait avoir tous les comportements du monde et j’en avais rien à secouer des autres, je ne les connaissais pas et j’espérais qu’ils crèvent dans de putains de souffrances. Mais là, c’était Eileen. Je le connaissais et malgré tout, je ne voulais pas lui causer de tort. Je ne savais pas toujours si je couchais avec des vampires ou des humains, la protection parfois oubliée, je n’avais pas envie de refiler une maladie comme ça.
Je chassais mes pensées, ressassant plutôt de bons souvenirs. Des souvenirs où nous étions tous les deux ensemble, où nous couchions ensemble. Je me ressassais la manière dont elle faisait les fellations et il n’en fallut pas plus pour que je commence à bander. Si elle le désirait réellement, mieux valait que je me prépare psychologiquement...

« Veux-tu que je reste comme ça ? »

La position ne me gênait pas, je pouvais tenir. Mais elle était maîtresse ici et elle pouvait me demander n’importe quelle position, si c’était pour son plaisir, je le faisais. Il y avait très peu de chose que j’avais refusé et quelques unes m’avaient fait récolter de sacrés branlées.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : danseuse et serveuse au HELL - Photographe hipster l'reste du temps
Messages : 48
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Mer 10 Oct - 18:56

For you Entertainment

@Eileen Lightning & @Ethan Ridley

C'pas une chose à laquelle t'a pensé la prostitution - ca t'fait chaud partout cependant d'te dire les mots dans ta tête. C'tout un jargon d'insultes qui t'font vibrer : pute, putain, catin, salope. D'voir Ethan dans c'rôle te fait sourire, et t'rappelle comme il était canon. Comme il était magnifique - tu manques d'penser pourquoi tu l'as laissé partir. T'as cette tendance à t'faire vite ennuyer dans une relation, et sans doute que tu pouvais pas lui offrir ce qu'il voulait à ce moment-là. T'es pas bonne pour les relations comme les autres, t'as jamais rêvé de mariage, d'enfants et d'une maison blanche au centre de la citée. Tu rêves d'sexe, de luxure, d'passions constantes. Tu veux t'mettre à vibrer à chaque foutu moment.
A présent que t'es prise dans une pièce en présence d'ton ex à moitié nu, tu t'rends compte qu'les règles ont changé. Qu'lui aussi a changé, pour devenir plus séduisant qu'il n'était romantique à l'époque. Tu crains pas qu'il se mette un genou à terre ou c'genre de connerie - ou s'il doit se mettre à terre t'es certaine que tu prendrais ton pied. Ou alors - ou alors tu peux être celle qui s'fait soumettre pour un brin de plaisir coupable. « Malheureusement pour toi, oui. Mais je te conseille de mettre un préservatif. » T'arques un sourcil - t'demandant pourquoi l'attrait d'ce genre de danger t'ferait oublier la prudence. Tu le voudrais - t'mettre à genoux, et jouer avec le feu. Tu t'ficherais presque de savoir c'que tu risques - l'simple faire de savoir qu'Ethan est devenu si fabuleux et populaire pour l'sexe qu'il cache dans son slip t'ferait fondre pour lui. C'peut être ca l'attraction des mauvais garçons - à savoir qu'ils sont aimés pour leur sexe, t'as juste envie de l'avoir pour toi à ton tour. « C'quoi ton prix ? T'sais que je roule pas sur l'or. »  T'rappelle cependant - t'disant qu'tout se négocie, de toute façon, et tu doutes pas qu'tu pourrais tirer un avantage à juste l'sucer jusqu'à ce qu'il oublie son nom.

Même si c'toi qui bosserait plus - c'une chose que t'as manqué lorsque vous étiez ensemble, c'côté dominant qu'il propose à c'moment présent. « Veux-tu que je reste comme ça ? » « J'te veux dure et à poil. » Qu'tu réponds rapidement, avant d'te faire une place sur l'canapé qui s'trouve dans l'coin où il t'a amené. Penchant la tête d'côté, tu veux le découvrir à nouveau. « T'as changé. » Qu'tu commentes d'manière presque inutile. « J'te voyais pas si... Bad boy. C'est sexy, et excitant; J'crois que j'veux voir plus d'ca, et qu'tu me montres que t'es un homme - un vrai. A prendre c'que tu veux sans demander. » Qu'tu dis avec un sourire d'quoi - et si tu dois y foutre tes économies c'pas si grave : peut être qu'tu pourrais penser à prendre une place dans l'coin ou t'faire mettre à genoux et payer à ton tour après.



_________________

time is running out I think I'm drowning, Asphyxiated. I want to break the spell That you've created. You're something beautiful, A contradiction. I want to play the game I want the friction. You will be The death of me. Bury it. I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Dim 14 Oct - 15:17

For Your Entertainmentfeat Eileen.Je quittais les lanières pour choper la feuille de tarifs cachée sous le canapé. Je la tendis à Eileen avant de revenir à ma position initiale. Il était vrai qu’elle ne roulait pas sur l’or, ça ne changeait pas. J’étais sûr qu’elle était toujours serveuse au Hell, car ses talents de photographe n’avaient pas encore percé. Mais ce n’était qu’une putain de question de temps.

« Au pire, t’as combien sur toi ? lui demandai-je pour essayer de l’aider un peu. »

Coucher avec elle ne me dérangeait pas, mais si Milo ou Oksana apprenait que je l’avais fait sans la payer, je me foutrais dans une putain de merde. Milo pouvait avoir la main sacrément lourde lorsqu’il s’y mettait.

Je finis par hausser les épaules, bandant un peu plus avant de retirer mon boxer. J’étais complètement à poil, la queue droite et son regard me dévorait déjà. Pour la première fois depuis longtemps, j’avais envie de quelqu’un, j’avais envie de coucher.

« En quoi j’ai changé ? »

Je ne faisais que jouer en réalité. J’espérais vraiment ne pas avoir changé, car j’aimais la personne que j’étais, j’aimais sauver des vies, j’aimais tuer des putains de vampires et je détestais baiser des inconnus pour de la thune. Pourtant, elle devait avoir raison. Je devais avoir changé, cette vie devait m’avoir transformé en quelque chose, même si mes barrières étaient résistantes, fortes et épaisses. Je n’étais pas complètement idiot, je savais qu’avec le temps, elles devenaient de plus en plus fines. Un jour, ça pétera et je ferais probablement une connerie. Probablement que cela me placera directement entre quatre putains de planches.
Je m’approchais de mon ex, ma belle blonde remplie de luxure et la poussais à s’allonger sur le canapé, ses jambes sur mes épaules. En un tour de main habile, je la dénudais et collais ma bouche à son entrejambe, mes doigts serrant légèrement ses cuisses. Je voulais l’entendre, je voulais la faire crier et surtout, je voulais lui donner ce qu’elle désirait. Mes mains quittèrent ses cuisses pour remonter le long de ses hanches, caressant ses seins par-dessus les tissus. Son corps réagissait, me donnant envie de continuer cette douce torture afin d’augmenter son désir. Un gémissement me donna le signal. J’attrapais à tâtons un préservatif, l’enfilais sans attendre, me redressais et fis de nouveau qu’un avec elle sans même la préparer plus. Je jurais bruyamment. C’était brutal, animal, mais tellement bon. Et j'en avais rien à foutre de l'argent qu'elle avait, parce que putain, on n'avait qu'une putain de vie.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : danseuse et serveuse au HELL - Photographe hipster l'reste du temps
Messages : 48
Date d'inscription : 18/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Dim 28 Oct - 22:33

For you Entertainment

@Eileen Lightning & @Ethan Ridley

« Au pire, t’as combien sur toi ? » T'sais pas - t'hausse les épaules, et t'mets à chercher ce que t'as en poche. T'sors ton porte monnaie pour l'lancer sur le lit, comme pour lui donner tout c'que t'as. Il peut bien l'prendre - tu te débrouilleras autrement, et t'as jamais manqué d'fric au point d'pas bouffer. Tu t'laisse bouffer dans l'pieu des gars qu'tu trouve au pire - chope dans leurs tiroirs pour n'pas mourir de faim. Puis tu peux toujours trouver d'quoi photographier pour t'vendre un peu. T'sais pas - c'pas ton problème actuellement, et comme tu t'sens devenir liquide tu veux surtout profiter d'lui.
Il s'dévoile à nouveau devant toi, t'semble différent - si différent que t'as du mal à penser à c'qu'il était à l'époque. Ca t'fait loin. Assez loin pour lui dire qu'il est différent - en mieux. En beaucoup mieux. « En quoi j’ai changé ? » « T'étais chiant avant - là t'es foutrement chaud. » Tu t'souviens pas d'ses défauts - sans doute parce que nu comme il est t'vois rien de mieux que ses qualités. Qu'son corps musclé et dur - comme l'sexe qu'tu devines s'tendre vers toi. Pour toi. T'as l'eau qui t'monte à la bouche, d'autant qu'soudainement il t'fait tomber pour t'prendre en bouche.
Il pose la sienne sur toi et t'fait gémir. « Bordel. » Tu jures - comme il t'passe sa langue sur ton bouton d'plaisir, l'réveillant sans douceur, c'qui manque pas d'te faire frémir d'partout. « T'es doué d'ta bouche. » T'lance avec un sourire dans la voix, le laissant te toucher d'partout - et perdant tes mains dans ses cheveux pour l'tenir le plus près d'ton intimité. Tu geins, râlant d'vouloir plus - t'es bouillante et c'presque douloureux comme tu exiges d'te faire prendre sans douceur. Alors - alors tu gémis, presque grognant d'ton impatience. C'est suffisant pour qu'il réagisse. Qu'tu le vois te quitter pour rouler l'préservatif sur sa verge, et s'mettre à t'labourer d'un coup d'hanche. Ca t'foudroie - d'mal qui devient vite un plaisir brûlant alors qu'tu t'accroches à ses épaules, et enroule tes jambes autour d'lui pour l'maintenir proche. « Putain comme ca - baise moi » T'répètes en litanie, alors qu'tu t'perds dans la sensation - qu'tu veux plus, plus, qu'tu veux l'avoir qui s'libère en plaisir, et t'laisse pas sans rien - tu veux qu'il t'fasse jouir, mais il s'fait si violemment ca t'rend juste chaude - plus chaude encore, t'fais perdre la raison sans qu'tu explose en mille couleurs.
C'est bon - c'est fucking bon. C'est beaucoup trop soudain, et violent, et passionnel, et tu penses pas, tu vis et subis l'moment. Tu l'vis de tes émotions qui s'font feu ardent. T'es à lui, t'faisant baiser sans douceur - et c'est délicieux. Et c'est parfait. « Jouis pas, bordel, jouis pas encore - » T'ordonnes comme tu veux que ca dure longtemps - plus longtemps qu'le reste des mecs peuvent tenir. Tu t'fais exigente parce que tu t'souvenais pas que c'était si bon, et d'un mouvement d'hanche tu t'fais tomber du canapé pour être sur lui - l'ridant comme une acharnée dans cette nouvelle position.




_________________

time is running out I think I'm drowning, Asphyxiated. I want to break the spell That you've created. You're something beautiful, A contradiction. I want to play the game I want the friction. You will be The death of me. Bury it. I won't let you bury it, I won't let you smother it, I won't let you murder it
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Chasseur se cachant sous l'uniforme des pompiers avec comme couverture celle des esclaves
Messages : 74
Date d'inscription : 25/05/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru] Sam 10 Nov - 13:24

For Your Entertainmentfeat Eileen.J’attrapai son porte-monnaie et le jetai sur la table basse, ne regardant même pas ce qu’il y avait dedans. Au pire, je prendrais une dérouillée, mais je m’en remettrais. Les esclaves n’étaient pas si évidents à trouver, n’est-ce pas ? Putain, là n’était pas la question.
Je lui demandai alors en quoi j’avais changé. C’était quelque chose qui me faisait peur en réalité. Je n’aimais pas trop le changement, bien que ma vie en soit peinte de long en large et en travers. Je cumulais autant de métier que de costumes pour divertir les clients du Seven.

« T'étais chiant avant - là t'es foutrement chaud. »

Si pendant trois secondes, j’étais surpris de sa réaction, les secondes suivantes, je me mis à rire franchement. Je n’en avais pas eu conscience, mais peut-être que c’était vrai et peut-être aussi que c’était pour cette putain de raison que je n’avais jamais gardé quelqu’un auprès de moi.
Je me pris cependant rapidement et la basculai sur le pseudo lit, commençant les choses sérieuses. Je voulais tout lui donner, tout ce que je pouvais lui donner pour qu’elle prenne son pied putain et que je prenne le mien. C’était quelque part malsain, mais merde, personne n’allait me jeter la pierre - surtout que personne n’en avait conscience, personne ne savait, je devais être mort pour les chasseurs. Mes mains se crispèrent sur ses hanches à chacun de ses gémissements. Eileen m’excitait encore plus que je ne l’étais et je ne lui donnais pas uniquement du plaisir avec ma bouche.
Sans attendre plus longtemps, j’enfilai un putain de préservatif et la pénétrai brutalement. Mes coups de reins étaient brutaux et bestiaux, mais quelque part, j’en avais autant besoin qu’elle. Je ne retins pas mes gémissements, formant une discussion avec elle particulière. C’était tellement bon, putain ! Vif et violent.

« J’me retiens, t’inquiètes, lui soufflai-je. »

Hors de question que je vienne si vite putain ! Pour une fois que je pouvais prendre mon pied, je n’allais pas laisser cette chance.
Soudain, les positions s’inversèrent et je retrouvai ma belle blonde sur mes cuisses, dominante. Ce n’était pas pour me déplaire. Sans vraiment l’aider, mes mains se posèrent sur ses hanches, suivant le mouvement. Je me mordis la lèvre inférieure avant de fondre sur sa poitrine, martyrisant avec douceur ses courbes.

« Je ne viendrais que lorsque tu viendras, gémis-je de manière hachée. »

L’une de mes mains glissa sur sa nuque, l’attirant dans un baiser violet, remplis de passions, mais sans sentiments. En plus de mes lèvres, mes dents et ma langue étaient de la bataille. Je ne savais pas vraiment si je pouvais me le permettre, mais je prenais ce droit, retenant fermement sa tête.
© CRIMSON DAY

_________________
You're just a poor misguided fool, Who thinks they know what I should do, A line for me and a line for you, I lose my right to a point of view. « Starsailor »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru]

Revenir en haut Aller en bas

For Your Entertainment [Libre/Possiblement HOT/Langage cru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» le langage Dothraki a son blog
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Seven Deadly Sins-