AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Gloria I. Sørensen
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Profiteuse, Voleuse
Messages : 27
Date d'inscription : 15/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyDim 22 Juil - 22:47

What's wrong with you ?
    @Sam Hyde & Gloria
   

   
Gloria s’ennuyait. Depuis qu’elle était arrivée sur Haima, elle s’était bien amusée il fallait dire. Elle n’avait pas perdu un instant et en avait profité pour commettre le péché de la luxure et du sang. Elle s’était rapidement trouvé ce jeune humain de dix-sept années si elle avait bon souvenir. Grand, beau, fils de riches agriculteurs. En clair, de quoi l’entretenir quelques temps. Envoûté, elle l’avait poussé à voler sa propre famille afin d’avoir un petit appartement dans un coin du village humain. Ça lui permettait d’être proche de la nourriture et de se cacher un peu sa présence aux possibles vampires qui lui en voulaient de les avoir un jour voler. Elle avait vite jeté Jeff -le garçon- au profit des prostitués du Seven. Maintenant qu’elle avait une petite fortune, autant la dépenser, non ? Et puisqu’elle n’avait déjà plus de loyer à payer -comme le propriétaire était aussi séduit- elle avait de quoi tenir un peu avant de devoir trouver d’autres victimes à dépouiller.

Toutefois, le tour était vite fait sur l’île, surtout qu’elle ne pouvait plus se déplacer comme elle l’entendait depuis les derniers évènements -l’éclipse lunaire- qui obligeait ainsi à se déplacer deux par deux et qui renforçait la sécurité sur Haima. Heureusement pour elle, elle avait pris l’habitude de se débarrasser de toutes preuves pouvant l’inculper d’un quelconque délit. Elle effaçait depuis toujours chacune des traces possiblement laissées derrière elle. C’était une routine. Utile mais ennuyante. Elle n’avait malheureusement plus le privilège de paraître bien aux yeux de tous -des rumeurs couraient quant à sa mauvaise manie de manipuler les faibles esprits et ses penchants pour le vole et même parfois le meurtre. Elle semblait frêle vampire du à sa maigreur naturelle mais était pourvu de réflexes et de souplesses. Bref. Ça ne résolvait pas son problème. L’ennuie la touchait et c’était sans aucun doute pire encore que la mort.

Elle avait cependant entendu que Hyde était aussi dans les parages et elle avait souvenir de ne jamais s’être embêtée avec lui. Ni une, ni deux, elle quitta le lit de la femme mure dans lequel elle avait trouvé refuge pour la soirée et prit à peine le temps de s’habiller avant de partir à la recherche du sang-pur. Après quelques heures de rapide recherche, elle atteint son objectif et trouva l’endroit où logeait le vampire. Sans gêne aucune, elle entra -devons nous préciser par effraction?- dans la demeure sur haut-juge et s’installa paisiblement sur le grand canapé luxueux. Elle reconnaissait bien là son goût esthétique. Tout était minutieusement organisé, rangé. De magnifiques tableaux prenaient place un peu partout. Lorsqu’elle entendit la porte se refermée, elle se leva et servit de coupe d’un sang bien juteux. « Ça fait longtemps, Hyde. » Elle lui présente l’un des verres de cristal avant de prendre une gorgée dans le sien. « Je m’ennuyais. » Explique-t-elle. « Je m’ennuie toujours mais je peux compter sur toi pour mouvementer ma nuit, n’est-ce pas ? » C’est un sourire malsain qui se dessine sur les lèvres charnues de la voleuse. Cette nuit sera longue et intense.
   


Dernière édition par Gloria I. Sørensen le Lun 6 Aoû - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: What's wrong with you ? [Gloria/Sam] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyMar 24 Juil - 21:37

What's wrong with you ?
@Gloria I. Sørensen & @Sam Hyde


Chez moi. Au milieu de la nuit.

J’avais dû m’absenter. On avait requis ma présence pour régler un précédent. Les vampires vivaient plus la nuit que le jour, ainsi, il n’était pas rare que je quittasse mon domicile alors que le soleil était bas dans le ciel. Je préférais m’occuper de cas de plus grande importance mais, malheureusement, la plupart des affaires que je traitais en tant que haut-juge ne valait rarement l’emprisonnement, ou mieux, la mise à mort. J’étais donc parti pour perdre sur une vile broutille qui, malgré tout, pris plus de temps que nécessaire et ça m’agaçait fortement. Lorsque je quittais finalement la cour, il était très tard dans la nuit et mes muscles étaient contractés par la colère. Je détestais perdre mon temps, surtout avec des humains. En fait, humains ou vampires, c’était la même chose. Je détestais perdre mon temps. Point.

Usant de ma vitesse vampirique, je rentrais en faisant quelques détours, restant dans l’ombre pour ne pas me faire repérer, espérant que cela m’aiderait à me calmer. Quelques instants après, j’étais enfin arrivé à l’orée de la plaine. Et c’était suffisamment proche pour que je sentisse le parfum d’un intrus. Dans ma demeure. Qui avait osé ? Qui était assez fou pour s’aventurer chez moi en mon absence ? Sûrement quelqu’un qui ne tenait pas à sa vie, pensais-je. Un petit sourire sadique apparut au coin de mes lèvres, la tension augmentant dans mes épaules. J’aimais ça. Sentir cette légère douleur chauffer mes muscles, comme si, bientôt, ils pourraient déverser leur rage sur une personne, qui le méritait de surcroît.

Je me savais doter d’une force surhumaine et d’une rapidité à en faire pâlir le plus rapide des prédateurs existants. Je savais que je possédais une grande technicité au combat, qualité que beaucoup de gardiens souhaiteraient égaler. Cette dernière, je la devais uniquement à mon apprentissage, à mes expériences à la guerre et aux entraînements ardus que j’ai suivi au cours des siècles, à travers le monde entier. J’en étais fière, orgueilleux même et je n’hésitais pas à en user, à en abuser lorsque la situation le demandait ou, tout simplement lorsqu’on m’emmerdait trop à mon goût.

En moins d’une minute, j’étais sur le pas de ma porte. L’ouvrant sans ménagement, je m’introduisis dans mon domicile, guidé par mon envie de meurtre plus que par ma curiosité. Je refermais la porte. C’était par pure discrétion. Si je devais tuer quelqu’un autant que… Bref. Je m’avançais, suivant la piste olfactive et les quelques sons qui me parvenaient, me retrouvant rapidement dans le salon, face à une silhouette reconnaissable entre toutes. Enfin, sans cela, j’avais déjà reconnu la voleuse depuis plusieurs instants, à cause de son odeur caractéristique. Je la regardais, l’écoutais, me demandant bien de quelle manière je pouvais lui faire le plus de mal. Au moins physique. Elle était sûrement la vampire la plus cruelle que je connaissais. Je n’étais même pas certain qu’un bout d’âme se cachât en elle.

Lorsqu’elle s’approcha finalement de moi, je pris le verre qu’elle me tendait avec un sourire malicieux et, d’un geste vif, me saisissais également du sien et les posais tout deux sur le support le plus près. L’instant d’après, ma main était autour de son cou, la soulevant aisément de sorte qu’elle ne touche quasi plus le sol, son corps venant heurter violemment un bout de mur vierge de tous tableaux ou meubles. Mon visage vint se placer à quelques centimètres du sien, voulant la tuer rien que par mon regard. « Pas assez longtemps, je trouve, Gloria… Qu’est-ce que tu fous là ? » grognais-je entre mes dents serrés, mes crocs manquants de sortir à cause de la colère qui m’étreignait en ce moment précis.

Elle s’ennuyait, paraissait-il. Qu’en avais-je à foutre moi qu’elle s’ennuyât, fut mourante ou que savais-je encore ? Ne desserrant pas d’un pouce mon étreinte autour de son cou si fin, j’attendais la suite. Ainsi, continua-t-elle son explication. Je haussais un sourcil. Elle venait pour se faire baiser, compris-je rapidement. De toute manière, il n’y avait pas grand-chose de plus à attendre d’elle. A part qu’elle me chipât mes œuvres d’art ou tentât de m’escroquer mais elle savait bien que ce n’était pas dans son intérêt. Je réfléchis longuement, mes yeux détaillant son visage d’une blancheur extrême, même pour un noble. Après tout… Pourquoi pas, cela faisait longtemps que je n’avais pas sauté une chienne comme elle.

Mes lèvres se rapprochèrent de son oreille, mes dents effleurant son lobe. « Si tu veux te faire baiser, soit. J’espère que tu te souviens où tu mets les pieds… » commençais-je en lui faisant retrouver le sol. Cependant, avant même qu’elle n’esquissât le moindre mouvement, je la retournais et plaquais mon corps contre le sien avec fermeté. Elle paraissait encore plus facilement brisable, ainsi étouffer par ma taille. « Néanmoins, ne t’avises plus jamais de toucher à mon sang sans mon accord… Tu sais ce que je fais à ceux et celles qui transgressent mes règles, n’est-ce pas… ? » arquais-je, me remémorant des moments crus mais tant jouissifs, un sourire sadique aux lèvres, mes crocs apparaissant pour de bon. Finalement, je la lâchais. « Bois. Tu vas en avoir besoin. » lui conseillais-je en désignant les verres de la main. J’allais lui faire salement payé d’être venue là ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Gloria I. Sørensen
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Profiteuse, Voleuse
Messages : 27
Date d'inscription : 15/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: Re: Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyDim 29 Juil - 17:36

What's wrong with you ?
  @Sam Hyde & Gloria
 

 
Elle ne grimaça pas quand son dos heurta le mur, que ses pieds ne touchèrent plus le sol. « Pas assez longtemps, je trouve, Gloria… Qu’est-ce que tu fous là ? » Lui disait-il, alors qu'il lui avait volé son verre la minute d'avant. C'est une moue presqu'enfantine qui prend place sur son visage mais qui retrouve de l'éclat tandis qu'elle lui explique qu'elle s'ennuie. Et tandis qu'il la relâchait, elle répliqua d'une voix monocorde. « Baiser est un grand mot. Je cherche juste une distraction. » Où avait-elle mis les pieds, en effet, elle se le demandait. Pas qu'elle ne soit pas au courant de la violence dont il pouvait faire preuve -elle restait persuadée que les hommes étaient les mêmes à la maison que sur le champ de bataille- mais elle ne se rappelait plus de la sensation des muscles se raidissant sous la pression qu'on pouvait exercé sur son corps trop maigre. « Néanmoins, ne t’avises plus jamais de toucher à mon sang sans mon accord… Tu sais ce que je fais à ceux et celles qui transgressent mes règles, n’est-ce pas… ? » C'est un sourire malsain qui naquit sur ses lèvres charnues. « Je ne sais pas non. J'ai entendu des on dit mais je ne crois que ce que je vois. » Répondit-elle du tac au tac, pas le moins du monde effrayée -pas encore. Des hommes violents, malsains, pervers, elle en avait connu des dizaines. Mais Sam restait certainement parmi les plus imprévisibles qu'elle ait eu la chance de connaître jusqu'à présent.

Quand il lui indiqua de boire, elle prit en effet le verre et s'installa sur la des fauteuils confortables du salon. « C'est une belle demeure. » Fit-elle remarquer. « Luxueuse. » C'était son goût pour les belles choses qui parlait et elle se doutait que le sang-pur partageait la même passion -sinon pourquoi une si merveilleuse maison ? Maintenant qu'elle avait informé l'homme de ce qu'elle voulait, elle prenait son temps à admirer chaque meuble et détail de la pièce, reconnaissance les œuvres d'artistes reconnus. « Je ne me rappelais pas que tu possédais une telle fortune. » Comment pouvait-elle de toute façon ? Égoïste qui ne pensait qu'à elle, qui ne se souvenait même pas de son propre âge. Sénile sans mémoire -ou qui omettait plutôt volontairement quelques informations. Elle porta son verre à ses lèvres, dans un geste sensuelle, presque vulgaire comme c'était là tout ce qui la représentait. Et c'est ce qu'elle aimait être. Libérée de toutes les bonnes manières de la société. « Alors, Samy, que peux-tu faire pour me délivrer du mal qui me ronge ? » Sa voix était douce, mielleuse, faisant comprendre à son interlocuteur qu'il dominerait certainement la soirée et qu'elle était toute disposée à faire ce qu'on lui demanderait. Du moins, dans une moindre mesure.
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: What's wrong with you ? [Gloria/Sam] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyDim 29 Juil - 22:40

What's wrong with you ?
@Gloria I. Sørensen & @Sam Hyde


Chez moi. Au milieu de la nuit.

Sa présence non annoncée à mon domicile alors que j'étais déjà énervé m'avait encore plus agacé. C'était donc tout naturellement qu'elle se retrouvait violemment projeter contre un mur, ma main autour de son cou semblait pouvoir le briser par une légère pression. Mon visage collait au sien, je lui grognais dessus pour savoir ce qu'elle foutait là. La raison de sa venue me laissa de marbre. Bordel, elle s'ennuyait et se ramenait donc pour me soûler moi du coup. Toujours le même bout de femme vile et égoïste, en soit. Mais puisqu'elle était là, je n'allais pas jeter à la poubelle une aussi belle occasion de laisser mes démons sortirent. Cela faisait si longtemps. Je lui signifiais, lui laissant une dernière chance de se rétracter.

Sa réplique me sembla chancelante, mais lorsque je précisai mes règles, ses mots condescendants me remplirent d'une joie tout ce qu'il y a de plus sadique. A son effigie, il naquit un sourire sur mes lèvres, mes crocs sortirent de leur cachette. Je lui désignais les verres que j'avais posé sur une commode un peu plus tôt, l'invitant à récupérer le sien. Je ne prenais pas le mien. J'avais l'intention de me servir un peu plus tard à la source. Elle n'aurait sûrement pas le choix de toute façon. Elle pouvait s'étendre autant qu'elle voulait sur la superbe de ma demeure, cela ne changerait pas le fait qu'elle n'avait pas saisi la chance de partir. Je la laissais pourtant admirer mon salon avec ses œuvres d'art et son mobilier ancien. Elle sirotait tranquillement son verre. Je rongeais mon frein. Je savais faire preuve de patience lorsque la situation le nécessitait. Et là, c'était le cas.

Je m'asseyais avec une lenteur contre-balançant la tension extrême qui continuait de parcourir mes muscles dans l'attente. Dans un fauteuil ancien d'origine victorienne faisant face à la voleuse, les coudes posés sur les accoudoirs, les maintes jointes, je l'observais, m'imaginant déjà ce que je pouvais lui faire endurer... Pourtant, lorsqu'elle s'arrêta sur ma fortune, je tiquai. Ce n'était cependant pas un secret. J'étais immensément riche. Plus que la plupart des vampires de mon âge. Et cela ne se limitait pas aux tableaux que j'exposais avec orgueil. "Elle ne cesse de croître." énonçais-je mystérieusement, la laissant s'imaginer ce qu'elle voulait. Je n'avais pas l'intention de lui faire une visite guidée, ni même lui présenter mes finances de toute façon.

Je la fixais toujours, mes doigts venant effleurer la barbe naissante sur mon menton. Enfin, elle se décida à faire avancer les choses. Sa voix, ses mots, eurent un effet immédiat sur moi. En un claquement de doigt, j'étais au dessus d'elle, déposant le cristal vide sur le guéridon en ébène sculpté posé à côté du sofa où Gloria était assise. Ma main vînt tirer sur ses cheveux, faisant plier sa nuque. Penché au dessus du frêle corps, je positionnais de nouveau mon visage près du sien, une lueur mauvaise, sadique dans le regard. "Ne m'appelles plus jamais comme cela ! Dorénavant, tu me vouvoieras et, lorsque je te donnerai la permission de parler uniquement, tu me nommeras monsieur ou maître, compris ?" lui ordonnais-je, ma prise se resserrant autour de sa chevelure.

Je me redressais, entraînant la blonde dans le même mouvement. La tirant par les cheveux, je l'amenais vers ma salle de jeu personnelle. J'en avais deux en fait: une pour les vampires, une pour les humains. Pourquoi se privait quand on était riche et avait la place pour ? J'ouvris rapidement la porte, la jetant sur le lit à baldaquin aménagé. Je refermais la porte à clé derrière moi et m'assis dans un fauteuil. Une fraction de seconde s'était déroulée. Je fixais la voleuse comme je l'avais fais précédemment dans le salon. "Lèves-toi et déshabilles-toi - lui ordonnais-je calmement. Lentement." précisais-je finalement. Elle m'avait énervée et faite patienter jusque là... C'était à mon tour de me jouer d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gloria I. Sørensen
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Profiteuse, Voleuse
Messages : 27
Date d'inscription : 15/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: Re: Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyLun 6 Aoû - 20:10

What's wrong with you ?
  @Sam Hyde & Gloria
 

 
Elle le sentait ; la colère du sang pur. Mais n'en était pas inquiète. Que risquait-elle après tout ? Un quart d'heure de trouble et de souffrance de plus ? Rien de bien plus horrible qu'elle n'ait déjà eu à vivre une fois dans cette vie -pas que se rappela d'un quelconque évènement traumatisant toutefois. Elle était bien trop âgée pour se souvenir. Et l'idée même d'aller chercher au tréfonds de sa mémoire la faisait grimacer. Elle préférait observer les meubles, les lampes, les tableaux de la grande maison. Le luxe, c'était sa passion. Pas seulement la sienne à vrai dire. Mais elle la considérait tout comme et elle ne pouvait jamais s'empêcher de jalouser les riches propriétaires. Elle devait en avoir les capacités, elle aussi, de devenir millionnaire ou plus. Cependant elle trouvait son réel plaisir seulement dans le vol. Le bonheur était plus intense de voir l'adversaire être démuni par ses propres talents de manipulatrice.

Après un petit cirque de Samy auquel elle ne répondit qu'un petit sourire narquois, il l'emmena à travers le manoir la faisant terminer son chemin dans un lit. Ce traitement ne la ravissait pas particulièrement mais elle n'était pas contre la découverte de plaisirs malsains. Après tout, elle-même n'était-elle pas déjà complètement folle ? Et qu'elle se trouvait étrangement lucide ces derniers temps. « Je ne vous connaissais pas non plus ce passe temps lubrique, mon cher maître. » Ses deux derniers mots étaient ironiques, évidemment, elle ne se plierait pas si facilement aux envies de son amant. Ça serait bien trop simplet et elle souhaitait expérimenter les limites du vampire. Assis dans le fauteuil, l'observant, ce dernier semblait bien trop sérieux.

« Lève-toi et déshabille-toi. » Un ordre. Le sourire malicieux de la femme réapparut et même s'il lui commanda de le faire lentement, elle ne parut pas déçue. Au contraire, même si elle était de nature impatiente, elle restait d'avis que les choses les plus longues étaient les meilleures -et ceux dans tous les sens du terme. Alors lentement, elle se leva, se positionnant face à son homologue, fit glisser son perfecto en cuir noir jusqu'à ce qu'il finisse sur le lit. Elle ne lâcha pas le regard du beau blond quand, progressivement, elle déboutonna sa chemise en soie rouge qui divulgua d'abord un peu plus la blancheur de sa peau, les côtes finement dessinées sous le peau de chaire que la recouvrait et surtout, le soutient-gorge sexy, en dentelle pourpre, refermant une poitrine ferme et qui malgré sa petite taille, n'avait rien à envier aux formes plus généreuses de nombreuses femmes. « Dois-je tout faire moi-même, Samy ? » Testant un peu plus ses limites, accentuant volontairement ce petit surnom qui était trop sympathique à la blonde pour qu'elle s'en passa, les yeux brûlant d'excitation mais les mouvements toujours parfaitement contrôlés lorsqu'elle fit aussi tomber le pantalon moulant, elle s'approcha du maître avec toute l'élégance dont elle pouvait faire preuve, attendant la réaction très certainement violente du haut juge.
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: What's wrong with you ? [Méga hot ++++] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] EmptyMar 7 Aoû - 21:31

What's wrong with you ?
@Gloria I. Sørensen & @Sam Hyde


Chez moi. Au milieu de la nuit.

De son petit sourire narquois à ses réponses sarcastiques en passant par ses mimiques agaçantes, j'avais tout remarqué et cela avait le don de m'énerver encore plus. Elle faisait cela dans ce but, j'en étais persuadé mais elle risquait d'être largement surprise par le résultat. J'étais assis faussement nonchalamment dans un fauteuil, elle sur le lit après que je l'eusse jeté dessus. Je lui intimais l'ordre de se déshabiller alors que je la regardais se mouvoir en réfléchissant aux châtiments que je pourrais lui infliger pour son cruel manque de discipline, les doigts apposés autour de mon menton. J'appréciais la volupté et la délicatesse de ses gestes mais son attitude provocatrice continuait à titiller mon esprit sadique.

Mes yeux dans les siens, je ne profitais pas tant que cela du spectacle, ni de ses courbes. Je savais déjà qu'elle était maigrichonne et j'en avais rien à foutre. A partir du moment où elle avait débarqué sans autorisation, se servant dans ma réserve, elle avait signé un aller en enfer et je n'avais qu'une seule obsession à ce moment: lui faire vivre le pire moment de sa triste existence. Je n'avais que faire de son plaisir, seul le mien compterait. Et, alors qu'elle testait une fois de plus ma volonté, je hochais légèrement la tête pour toute réponse. Il valait mieux qu'elle profite de sa liberté tant qu'elle le pouvait.

A peine s'avança-t-elle vers moi, en petite tenue, que je me levais, ramassais un objet dans un tiroir et me positionnais derrière elle. J'étais beaucoup plus rapide qu'elle et j'étais persuadé qu'elle le savait.  Mon torse frôlait son dos tandis que mon bras passait devant elle, ma main venant appuyée sur le bas de son ventre pour coller ses fesses à mon entre-jambes avant de remonter doucement vers son cou. Puis, soudainement, mes doigts se resserrèrent en dessous de son menton, détournant sans douceur son visage pour venir mordre son cou - sans les crocs pour le moment.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty
MessageSujet: Re: Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Sam - What's wrong with you ? [Âmes sensisibles s'abstenir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» something wrong with my.nabaztag.com ?
» Nouveaux documents de tournoi : changements mineurs
» Recette pour une combo infinie au Vous avez tuer le mauvais nain (you have kill the wrong dwarf)
» Right time, right place, wrong guy ► Eileen
» Mes Bd préférées, ames sensibles s'abstenir... de rigoler !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La plaine-