AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Jerilee Blackwell † The Mad Hatter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Aucun et ne voit pas l'intérêt de s'ennuyer avec ça.
Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Ven 27 Juil - 14:54

Blackwell Jerilee
“La folie, c'est la mort avec des veines chaudes.”


ft. Song Jieun - google
Vampire - Noble

nom Blackwell prénom Jerilee, un mixte entre deux prénoms avec des consonances à la fois anglaises et coréennes   Surnom La captive ou babydoll âge 118 années dont 103 de souffrance origines Elle est anglo-sud coréenne. espèce Vampire et elle est assoiffée statut/sang Noble pure, ses deux parents étant tous deux des nobles emploi Aucun, elle vient tout juste de retrouver sa liberté et se contente de jouir de celle-ci pour l'instant Richesse Pauvre, pas un rond en poche mais a vite compris comment obtenir ce qu'elle souhaite Orientation sexuelle Asexuelle, elle ne ressent aucune attraction sexuelle envers autrui mais elle sait se forcer quand ça devient nécessaire. allégeance Aucune


Née de parents nobles en marge de la société vampirique, Jerilee n'a jamais été confiée à un sang-pur lors de ses 7 premières années et c'est peut-être cela qui a causé sa perte. La jeune vampire aurait pu bénéficier de la protection d'un plus puissant mais le choix de ses parents étaient indiscutables. Elle a vécu avec eux jusqu'à ses 15 ans, traquée par un groupe de chasseur, la famille ne s'est jamais vraiment installée dans une ville.   Une nuit, les chasseurs ont réitérés leur attaque et ont sauvagement assassinés les parents de la jeune noble. Le groupuscule décida de la garder en vie -elle- puisque jeune vampire et pas assez puissante pour se rebeller contre lui. Elle a été capturée, enchaînée à des liens en argent imbibés d'eau bénite qui n'avaient de cesse de lui brûler la chair. D'ailleurs, elle porte encore les marques de ses fers à ses poignets. Comprenant que plus elle prenait des années et plus sa force décuplée, la troupe de chasseur a fait en sorte de la sous-nourrir afin d'amenuiser ses forces. Aussi douce qu'un agneau, Jerilee ne pouvait que subir les différentes expérimentations que ces humains lui faisaient endurer. Elle était devenu leur trophée et ceux-ci l'exhibait fièrement à d'autres groupes voisins. Des années plus tard, un de ses geôliers a commis la grossière erreur de croire en la comédie de la noble, se faisant passer pour inconsciente, elle a réussi à berner le chasseur. Elle le vida de son sang jusqu'à la dernière goutte. Régénérée, elle sentit des forces qu'elle n'avait pas soupçonné jusqu'alors. Elle fit un vrai carnage, dans sa folie sanguinaire, elle tua tous les chasseurs dans un véritable bain de sang.   Privée de sang durant des années, elle perdit la tête face à autant d'hémoglobine d'un coup. Maintenant qu'elle a retrouvé sa liberté, elle en est devenu accro et a commencé à traquer les humains. Découvertes par les autorités vampiriques, elle est de nouveau emprisonnée afin d'être amenée à Haima, pour être jugée. Une fois de plus, elle arrive à leur fausser compagnie.   Sa main gauche porte encore des traces de brûlure, résultat d'une des nombreuses tortures dont à la fait l'objet. Mentalement, elle est resté à l’âge de sont traumatisme, c'est à dire 15 ans. Elle peut donc se montrer imprévisible, capricieuse et très enfantine par moments. La crise d'adolescence est aussi d'actualité chez les vampires.



lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien
lien proposé (f ou m / libre)  ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien ici l'explication du lien


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Aucun et ne voit pas l'intérêt de s'ennuyer avec ça.
Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Ven 27 Juil - 14:54

Les dames d'abord
ici une citation ou un sous-titre



pseudo
Complice de sa fuite


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte




pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte




Dernière édition par Jerilee Blackwell le Dim 29 Juil - 14:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Aucun et ne voit pas l'intérêt de s'ennuyer avec ça.
Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Ven 27 Juil - 14:55

Les hommes après
ici une citation ou un sous-titre



Sam Hyde
Tuteur officieux


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



Karl V. Nightray
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte




pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte



pseudo
lien entre vous


ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte ici du texte








à vous :kya:


Dernière édition par Jerilee Blackwell le Dim 29 Juil - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : PDG de VIP Entertainment
Messages : 243
Date d'inscription : 20/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Sam 28 Juil - 19:54

Je pose ma patte :han:
Tu connais la chanson, j'ai Sae, Fanny et Gloria :zad:

_________________


« You're the shadow, I'm the light. »
Lonely nights and empty seats, forget those days now. I’ll be your bright light. Show me all your weaknesses, show me all your scars. Close your eyes, hold my hand, trust me and follow me.

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Aucun et ne voit pas l'intérêt de s'ennuyer avec ça.
Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Sam 28 Juil - 20:28

Jerilee vient d'arriver sur l'île et elle n'a pas trop eu le temps d'avoir des relations encore. Mais je cherche quelqu'un qui m'aurait aidé à m'échapper des mains de la garde à mon arrivée ici. J'imagine assez Gloria pour ce rôle (ou Sae mais ça serait vraiment par pitié, pensant qu'il y a une injustice  :hm:).
De plus, Jeri va avoir tendance à vouloir manger tout le monde donc elle verra Fanny comme un casse-croute géant :mdr:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : PDG de VIP Entertainment
Messages : 243
Date d'inscription : 20/04/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Sam 28 Juil - 20:50

Gloria peut l'aider oui, si elle voit en elle une petite chose manipulable ou au contraire, quelqu'un qui lui rappelle elle-même A toi de voir ce que tu préfères
Sae ça serait plus dur oui :hm: Mais elle peut quand même la prendre sous son aile une fois qu'elle s'est échappée :han: Sae prend toutes les âmes en détresse sous son aile Arrow

Fanny risque de pas l'apprécier si elle la voit comme son casse-croute T'façon, pour la manger, faut de l'argent à donner à Oksa :han: Sinon Oksa se sent volée :ha:

_________________


« You're the shadow, I'm the light. »
Lonely nights and empty seats, forget those days now. I’ll be your bright light. Show me all your weaknesses, show me all your scars. Close your eyes, hold my hand, trust me and follow me.

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 228
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Sam 28 Juil - 21:46

MOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII
IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII :red::red::red::red::red::red::red::red::red::red::red:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Emploi : Gérant du "Heaven" & Ambassadeur des Lightwood dans les royaumes étrangers.
Messages : 980
Date d'inscription : 13/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Sam 11 Aoû - 17:56

Tu m'fais flippppeeeeeeeeeeer :kiki:
mais j'veux un lien quand même :ha:

_________________


we always find our way back to eachother


this is love :love: :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Aucun et ne voit pas l'intérêt de s'ennuyer avec ça.
Messages : 28
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter Dim 12 Aoû - 11:23

J'te fait flipper ? :yso:

J'aime les liens :ui: Avec lequel de tes persos ? Une idée ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jerilee Blackwell † The Mad Hatter

Revenir en haut Aller en bas

Jerilee Blackwell † The Mad Hatter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Blabla 2012, interdiction de flooder ailleurs MERCI !
» Octobre 2012 : Taeyang Mad Hatter du Jardin
» Août 2015 : Pullip Mad Hatter in Steampunk World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: Votre personnage :: Votre petit coin :: Les Liens-