AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 79
Date d'inscription : 07/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part Mar 31 Juil - 14:53





Karl V. Nightray / @Gloria I. Sørensen
L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part


Je mène la grande vie, les affaires vont bien, les finances aussi par conséquent je suis plutôt de bonne humeur. De bonne humeur si je mets de côté l'obsession que j'ai pour mon esclave. Esclave dont je n'obtiens rien. Songeur, je fais tourné mon crayon sur mes doigts. Mon bureau est d'une propreté impeccable, les dossiers classés et rangés précisément. Un peu maniaque sur les bords.

Ma réflexion me menant nulle part, je reporte mon attention sur le papier sorti de son enveloppe dorée. Une odeur de parfum s'en échappe. L'effluve intense me pique les sinus. J'ai l'odorat un peu trop développé. Cette personne a mis du cœur à l'ouvrage on dirait. Discret je relis une énième fois l'invitation. L'écriture est frivole et légère, celle d'une femme. La signature à la fin ne m'inspire rien.
Gloria Sorensen ... Je ne t'ais encore jamais rencontré. Plutôt casanier je ne cherche pas la compagnie sauf quand celle-ci peux m'apporter un intérêt. Je soupire avant de me lever enfin ayant pris ma décision.

Mon pas lourd résonne tandis que je troque mon costume pour une tenue décontracte. Jeans Tee-shirt, ce qui est assez rare dans mon dressing. Un regard dans le miroir et je file en direction de la porte. Enfin après avoir collé l'oreille à la porte de ma Soo. Elle dort paisiblement.

Le seven Deadly Sins, un nom très connu même si je n'y ais jamais mis les pieds. L'entrée est plutôt discrète dans un premier temps, puis vient l'euphorie fantasmatique du lieu. D'un signe de la main, je salue Milo qui a l'air ma foi très occupé. Oksana papillonne des cils avec des regards amourachées. Je lui souris avant de me disperser. Je ne sais pas qui j'attends mais la personne qui m'a donné rendez vous elle le sait. Alors j'attends dos au mur en savourant des yeux les courbes des belles en train de travailler. En les observant je devine qu'aucune d'entre elle n'est Gloria. J'en ais une vague idée grâce aux indices de l'enveloppe et ne suis donc pas étonné lorsqu'une blonde élancée vient à ma rencontre.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.

Il vaut mieux être honteux de vivre que fier de mourir.


Emploi : Profiteuse, Voleuse
Messages : 27
Date d'inscription : 15/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part Dim 5 Aoû - 20:43

L'alcool ne mène à rien,
Je vais nulle part

    @Karl V. Nightray & @Gloria I. Sørensen
   
C'était pas bien la joie ces derniers temps. Faut dire aussi qu'elle trouvait rien de bien amusant à faire. Et même si sa dernière rencontre avec mister Hyde l'a sortie d'un certain ennuie, elle lui a laissé une arrière goût amer dans le fond de la gorge. Alors plutôt que sortir faire la fête, loger sa tête dans le cou de quelques victimes, elle reste cloitrée chez elle ou au Seven, la tête face au plafond, écoutant les murmures des immortels et la respiration des éphémères. Les bruits courent le longs des murs de la maison close, se transformant en rumeur puis en informations capitales. C'est comme ça, qu'une semaine auparavant, elle a entendu parlé de cette sorte de secte. Les chevaliers d'elle sait plus trop quoi. Au début ça avait l'air d'être de la rigolade. Une simple grosse blague ou des illuminés qui souhaitaient naïvement se révolter contre le gouvernement actuel. Mais avec le temps, elle a fini par comprendre que c'était du sérieux et a réalisé qu'ça pouvait être un passe-temps sympathique.

Elle se rappelait pas ni quand ni comment, mais le nom d'une tierce personne avait bien fini son chemin des ses oreilles et c'est comme ça qu'elle en était venue à obliger la jeune Élise -vingt et un printemps- à rédiger la plume cette jolie lettre toute parfumée qui serait quelques heures plus tard lu par le destinataire. S'habillant de l'une de ses grandes vestes élégantes, rattachant même ses cheveux, lui donnant un air sérieux qu'on ne lui connaissait pas, elle se prépara soigneusement -plus qu'à son habitude- afin de passer pour quelqu'un de raffiné. Aucun détails ne fût oubliés et c'est ainsi qu'elle se présenta au Seven, attendant patiemment la venue du vampire. Elle-même n'avait aucune idée de ce à quoi il ressemblait. Elle avait seulement ouï-dire que l'immortel était d'une prestance et d'une classe certaine, même pour un vampire. Et quand elle le reconnu, lui-même cherchant discrètement du regard qui elle pouvait être parmi les femmes présentes, elle reconnu bien volontiers les mots qui couraient à son sujet. « Les rumeurs à votre sujet ne mentent pas. » Dit-elle en guise de salutation. « Karl Nightray ? Je me présente, je suis Gloria Ivy Sorensen et je suis enchantée. » Rarement elle parlait avec autant d'éloquence. Rarement, dès les premiers mots, on lui prêtait autant finesse. Ceux qui la connaissaient savaient à quel point la femme pouvait être dérangeante de par ses propos et ses envies à la fois irréfléchies et imprévisibles.

« Je me suis permise de réserver une chambre, afin que nous soyons confortablement installés. » Elle lui montre l'entrée du bâtiment de la main avant d'elle-même s'y diriger. « Un salon aurait sans doute été plus approprié mais j'imagine que vous connaissez la réputation de l'établissement. » Explique-t-elle. Elle se doutait qu'il y devait y avoir quelques parts dans la demeure une ou deux pièces réservées à la discussion, cependant elles devaient sans doute être aussi réservées au groupuscule qu'ils voulaient cacher. Entrant dans la pièce, elle s'installa sur l'une des chaises de la pièce et proposa au noble de faire la même chose, sur une autre. Séparez par une petite table ronde, Gloria en profita pour détailler un peu son nouvel ami. « J'ai fait commander une bouteille de leur meilleur sang, on ne devrait plus tardé à nous l'amener. » La première étape était sans doute passée. Montrer qu'elle était bien élevée, avait de bonnes manières et surtout, savait s'y prendre quand elle voulait engagée une affaire. « Je suppose que vous vous questionnez. » Et c'était tout à fait normal, qui était-elle, pourquoi l'avoir fait venir ici ? « Et je ne vous cache pas que j'ai moi aussi quelques questions vous concernant. » La carte de la fausse honnêteté était sans doute sa favorite. Pousser l'adversaire à croire qu'on était parfaitement sincère et qu'on ne cacherait rien afin que lui-même nous délivre ses secrets. « Mais je vous en pris, commencez. » Et volontairement, elle lui donna un bout du contrôle de la situation.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le sang noble est un accident de la fortune.

Le sang noble est un accident de la fortune.


Messages : 79
Date d'inscription : 07/03/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part Hier à 20:23





Karl V. Nightray / @Gloria I. Sørensen
L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part


Mes muscles se tendent discrètement lorsque la blonde s'approche délicatement de moi. A pas de loup, je la sens se glisser presque dans mon cou pour me murmurer ce que je prends pour un compliment. Je suis un peu trop méfiant mais qu'importe car prudence est mère de sureté. C'est soulagé que je la vois reculer d'un pas pour me révéler son identité.

" Gloria comme c'est exquis ... "


Mes paroles s'enrobent de miel et je l'observe attentivement. De part son attitude je décèle sa noblesse. Ses manières sont étudiées. Calculatrice? J'aime assez le personnage qu'elle joue devant moi. Pourtant quelque chose me dit qu'en réalité elle incarne une toute autre personnalité. Ses doigts parfaitement laqués pianotent magnifiquement dans les airs. L'humanité serait captivée voir hypnotisée par son geste subtile.

Je suis du regard son doigt qui arrête sa course folle pour indiquer une pièce reculée aux allures charnelles. Son corps me passe devant. Je la vois onduler ses formes à ma vue. Je marche dans ses pas afin de rejoindre l'endroit annoncé. Mon instinct est en alerte. Cela ressemble d'un peu trop près à un guet-apens. Les mains dans les poches je parais décontracté mais il n'en est rien. Mes doigts se referment machinalement sur ma paume. Elle m'invite à rejoindre la chaise la plus proche. Gloria me semble un tantinet dictatrice. J'esquive sa volonté et m'installe nonchalamment sur le divan. De mon point d'observation, je détaille son profil en écoutant vainement ses paroles.
Quand elle entre dans le vif du sujet, je daigne enfin poser mon regard dans le sien.
   
« Je suppose que vous vous questionnez. »
« Et je ne vous cache pas que j'ai moi aussi quelques questions vous concernant. »


Mon air froid et dédaigneux l'accable. Je n'aime pas les manières contournées.

" Voila qui devient intéressant. "

Ma froideur contraste avec les couleurs chaudes et envoutantes de la pièce richement décorée. Du coin de l'œil j'attends l'entrée en scène de la vrai Gloria. Alors c'était donc cela? Elle a des questions à me poser....

" Par quoi voulez vous que je commence? Vous m'avez l'air d'avoir un bon jeu, je vous laisse la main. "

Stratégique? Pas le moins du monde. Je prends cette vampire comme elle me vient. Je veux lui faire comprendre qu''elle joue à un jeu dangereux. C'est ce moment que choisit la serveuse pour entrée dans la pièce après un tapotement discret. Je m'adosse un peu plus au divan tandis qu'elle nous serre deux verres cristallins. Le liquide noirâtre teinte le verre transparent. Milo a du prendre l'initiative d'envoyer une bouteille mature. J'apprécie. La deuxième bouteille, elle, est limpide aux reflets vermeils.

" J'ai des goûts un peu délicats. "
Je justifie le fait de ne pas boire à la même bouteille pour ne pas la vexer inutilement. Avant d'engager la conversation, je lève mon verre dans un geste théâtral.

" A notre rencontre Gloria Ivy Sorensen. "

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part

Revenir en haut Aller en bas

L'alcool ne mène à rien, Je vais nulle part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Seven Deadly Sins-