AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyLun 17 Déc - 13:58

J'avais totalement provoqué Sam, je lui avais avoué mon envie de le posséder... je le désirais ardemment à cet instant. Je ne voulais plus attendre, ni me poser de questions. Je voulais simplement profiter de lui, de son corps, de ce moment. Je vois Sam agir à mes propos, il s'avance en une fraction de seconde et je le laisse faire alors qu'il dévore mes lèvres. J'entends à peine Sam murmurer alors que je sens mon corps en ébullition lorsqu'il vient se plaquer contre moi et un gémissement passe la barrière de mes lèvres alors que son sexe vient se frotter contre le mien après m'avoir fait basculer sur le lit. Je me retrouve étendu sur le lit mes poignets au-dessus de ma tête alors qu'il me maintient... mon coeur bats à tout rompre dans ma cage thoracique. Je reprends à peine mon souffle alors qu'il vient m'embrasser. Je le laisse forcer la barrière de mes lèvres et nos langues se mettent à danser ensemble. Je sens l'excitation augmenté et parcourir mes veines... je suis frustré qu'il m'empêche de le toucher. Je soulève mon bassin, me frottant davantage à lui. Si je n'étais pas en train de l'embrasser, j'aurais gémis.

Le baiser est rompu et Sam explore mon corps et finit par lâcher mes poignets et je me cambre alors qu'il descend au niveau de mon ventre et de mes hanches. Sam vire.. que dis-je, déchiquette mon pantalon la seconde suivante et celui-ci atterrit plus loin sur le sol. Je me retrouve nu comme un vers, à égalité avec le vampire. Je me mords la lèvre alors qu'il effleure mon sexe. Je frissonne à ses caresses et soupire, je deviens impatient aussi... j'en veux davantage... Je pense savoir la suite mais je me trompe totalement. Sam remonte brusquement pour m'embrasser et je prolonge son baiser avec passion. Je m’arque-boute alors que Sam me prends le sexe dans sa main et qu'il me masturbe.
Ah bon sang, que c'est bon... "Humm... tu me rends fou" murmurais-je alors et j'ai un sourire aux lèvres alors que Sam me dit qu'il a envie de moi. "Qu'est-ce que t'attends alors? Prends-moi" ajoutais-je alors que je sens que je brûle de désir et je ne veux plus attendre non plus. Le plaisir a pris le dessus. Je me frotte encore contre lui alors que mes mains viennent agripper ses fesses.

Sam me fait totalement succomber dans les méandres du plaisir. Je veux le sentir, le posséder.. j'ai envie qu'il me prenne là et maintenant... je commence à m'impatienter. Je claque ses fesses avec ma main mais pas fort et vient lui mordiller le cou et souffle dans son oreille. " Arrête de me faire languir... par pitié..." Je ne suis plus qu'une boule de chaleur... une boule effervescente, qui n'attend qu'une chose, se vider de la tension dont elle est remplie. "Je te veux... Mon Dieu..."Je deviens vraiment trop impatient et je viens attraper les lèvres de Sam que je mordille au passage. Une main vient glisser sur ses hanches et se referme sur son sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| [HOT] Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyMar 18 Déc - 1:07

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse
@Siobhan Smith & @Sam Hyde  


Au manoir...

J'avais enfin sa peau contre la mienne, mes lèvres sur les siennes. Plus rien ne semblait pouvoir m'arrêter, nous arrêter cette fois. Mon désir ne cessait d'augmenter, incapable d'atteindre son paroxysme. Ses gémissements, ses battements de cœur frénétiques me rendaient fou et... très dur. Rapidement, mon corps pesait sur le sien tandis que je maintenais ses poignets, nos langues se mêlant l'une à l'autre. Un grognement fit vibrer mes cordes vocales alors qu'il frottait son entrejambe contre mon érection à travers le tissu de son pantalon. L'envie de le posséder sur le champ se bataillait avec mon désir de le découvrir, de jouir de notre première fois.

La seconde option finit par dominer et, libérant ma prise autour de ses poignets,  je me mis à explorer chaque centimètre carré de sa peau. Je m'enivrais de son odeur, de son goût explosif sur ma langue. Je n'avais jamais ressenti une telle tension sexuelle, une telle urgence parcourir mes veines. Ce besoin impérieux de le posséder, de le faire mien, qu'il m'appartînt pour de bon. Ses réactions corporelles me grisaient totalement, décuplant mon envie de lui montrer que c'était avec moi qu'il devait être et personne d'autre. Ma main se referma autour de son membre alors que je l'embrassais. Son aveu me fit frémir, mes dents jouant avec la chair de ses lippes, résistant avec peine à l'idée de les entailler. Une sensation envahit chaleureusement mon cœur lorsqu'il sourit suite à mon propre aveu. Mon impatience commençait à atteindre son paroxysme, lui également d'après sa réponse qui ne se fit pas attendre. "Que tu me supplies tant tu en as envie..." ne pus-je m'empêcher de le défier tout afin de repousser l'échéance.

Pourtant, c'était une véritable torture. Mes reins m'élançaient tellement je désirais me fondre en lui, mes doigts continuaient néanmoins de faire des va-et-vient autour de sa verge. Ils se crispèrent, ainsi que la totalité de mon corps, lorsque les mains de Siobhan glissèrent jusqu'à mes fesses. Ma main libre emprisonna sa nuque et je l'embrassais avec passion. Je ne pus retenir un gémissement alors que je sentais la morsure de sa main sur ma fesse, mes lèvres descendaient ensuite sur sa gorge, la léchant, la mordillant tandis que son souffle rejoignait mon oreille. Entendre les supplications de désir de Siobhan me transporta dans une autre dimension, me combla de bonheur. Je sentais son corps vibrer d'impatience alors que ses lèvres se pressaient contre les miennes. Un grognement m'échappa tout de même lorsque ses doigts caressèrent ma peau et se refermèrent autour de mon érection. Mon souffle se bloqua dans ma gorge, ma main libre se posa sur la tête de lit qui se craquela sous la pression. "Putain..." sifflais-je entre mes dents serrées.

Je fermais les yeux, ayant du mal à gérer des sensations que je n'avais jamais connues si intenses. J'avais lâché son membre de peur de faire un faux mouvement, ma main prenant appui sur le matelas tandis que mes phalanges se resserraient autour des draps. Après quelques secondes pendant lesquelles je pensais être sur le point de jouir à cause de la témérité insoupçonnée de Siobhan, je récupérais de nouveau ses poignets pour les bloquer au dessus de sa tête. Avec impatience, j'attrapais son genou pour soulever sa jambe tandis que, dans le même mouvement, je m'introduisais en lui jusqu'à la garde avec une lenteur insoutenable. Mes yeux se perdaient dans les siens, un râle de plaisir autant que de soulagement s'exilait de mes lèvres. "T'es à moi..." affirmais-je avant de l'embrasser, me retirant doucement afin de mieux revenir.

Après quelques lents coups de reins, frustrants mais si jouissifs, je relâchais ses poignets; ma main alors libre descendit sur ses côtes pour se positionner sur sa hanche. "Ça va ? demandais-je difficilement, poussant mes mouvements jusqu'au maximum mais avec l'envie grandissante d'accélérer, mes yeux restant accrochées aux siens. "Hmmm... T'es sexy... Et tellement serré..." murmurais-je, commençant à mordiller sa gorge, attiré malgré moi par son odeur.

Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyMer 19 Déc - 10:20

Je ne tiens plus en place, mon corps réclame davantage... je veux le sentir en moi, qu'il me prenne maintenant. Je n'arrive plus à patienter, je suis totalement excité par Sam. ça devient douloureux d'attendre. Il me défie de le supplier et cela me fait grogner de frustration... mais s'il n'y a que ça pour le faire bouger, je ne vais pas me gêner. Je me fiche de devoir me rabaisser au point de le supplier. J'ai bien trop envie de lui à cet instant pour m'en soucier. Notre baiser est passionné alors que je claque ses fesses ce qui le fait réagir automatiquement et cela m'amuse. Ah bon sang, le sentir s'attaquer à mon cou est un pur délice. Je suis en ébullition totale, je le veux... tout de suite. Je lui dis dans le creux de l'oreille alors que mon bassin se soulève pour se frotter contre le sien. Je m'occupe alors de son sexe et le caresse. Sam agrippe la tête de lit qui craque violemment à sa poigne. "Putain" Je souris de plus belle à l'entendre ainsi jurer alors que je fais des va et vient avec son sexe tendu. Je suis un peu frustré qu'il m'ait lâché mais je prends un malin plaisir à le provoquer davantage. Sauf que ça ne dure pas.

Sam attrape une seconde fois mes poignets qui se retrouvent coincés au-dessus de ma tête. Je grogne de protestation de ne pouvoir continuer à le toucher mais il attrape mon genou et me soulève la jambe ce qui me fait oublier ma frustration et un gémissement s'échappe de mes lèvres alors qu'il s'introduit de toute sa longueur.... Oh bon sang! Et entendre Sam pousser un râle de plaisir alors qu'il disait ''T'es à moi...'' Je me liquéfie complètement et soupire ... "Oh oui... Sam... ah continue" Je me laisse embrasser et prolonge son baiser alors que ma langue vient danser avec celle du vampire. Je sens le plaisir augmenter au fur à mesure de ses coups de reins. C'est juste jouissif, explosif... parfait. Pris dans le flot de sensations, je ne remarque pas tout de suite qu'il m'a relâché... je reviens difficilement au présent alors qu'il me demande si ça va... "ça ne peut pas être mieux que maintenant" soufflais-je, avant de gémir de plus belle lorsqu'il vient s'introduire plus profondément jusqu'à la garde.

Je me mords la lèvre, agrippe les draps sans faire vraiment attention au fait que je suis libre de mes mouvements. "Han, continue.." ajoutais-je dégageant mon cou pour lui laisse libre accès. "Plus vite" demandais-je encore alors que je sens mon impatience grandir... je veux plus... toujours plus. Sam me rends complètement fou... je ne veux plus qu'il s'arrête. C'est tellement bon comme sensations. Je ne pensais pas que j'éprouverais autant de plaisir avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| [HOT] Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyJeu 20 Déc - 5:44

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse
@Siobhan Smith & @Sam Hyde  


Au manoir...

Enfin. Enfin je le possédais. Enfin il était à moi. Ce que je n'avais manqué de notifier à Siobhan. J'avais pu découvrir son corps si sexy, savourer sa peau mais poussé par notre envie respective, je m'étais introduit en lui avec un râle de plaisir. Lentement, j'allais et venais en lui tandis que nos langues s'unissaient. Je m'étais senti obligé de prendre également possession de sa bouche lorsque mon prénom traversa la barrière de ses lèvres dans un soupir... Il n'y avait rien de mieux, surtout alors que je le sentais si serré autour de mon membre. Cet homme me rendait fou... J'y allais doucement pour le laisser s'habituer à ma présence alors que mes reins brûlait d'accélérer. Alors je ne me fis pas prier pour augmenter la cadence et la force de mes coups de hanche quand il me répondit, un grognement guttural s'échappant de mes lèvres en écho à son gémissement.

J'avais dû mal à croire que c'était Siobhan qui gémissait sous moi, sous mes assauts. Mais qu'est-ce que c'était sexy et jouissif... Tout comme le claquement de mes hanches contre son cul... J'étais complètement en train de perdre la tête, sa gestuelle et son odeur m'enivrait totalement. Celle-ci était exacerbée par le sexe, m'attirait plus que je ne pouvais l'imaginer. Si bien que je me surpris en train de lécher et mordiller sa gorge. Je fus encore plus surpris par la réaction de Siobhan que je ne pus que traduire de la façon dont je le voulait sur l'instant : il désirait que je le morde lui aussi. C'était si intense... Et il me demandait encore d'accélérer. Tout en continuant de le pilonner, je le fis changer de position pour que ses deux jambes encerclassent mes hanches afin de pouvoir venir au plus profond de lui, ce que je mis d'emblée à exécution.

Mes reins frappaient en continu ses fesses, fort, rapidement. Une de mes mains attrapa la sienne, avec laquelle j'entrelaçais les doigts avant de la positionner au dessus de tête. L'autre se posa sur son visage. Je l'embrassais jusqu'à ce que j'en perdisse moi-même le souffle puis descendis sur sa mâchoire avant de finalement revenir sur sa gorge. Il était impossible de le nier; elle m'attirait énormément et, dans la situation, je savais que je ne pourrais pas résister. Je sentais son sexe glisser contre mon bas-ventre, ses chaires se contractaient autour de moi, son odeur ensorcelante... "Ah... Siobhan... Je ne peux... Il faut..." murmurais-je difficilement, entre deux coups de langue, deux coups de dents. Je ne m'étais même pas rendu compte que mes canines s'étaient déjà allongées...

Il n'y avait plus rien qui comptait que de le faire entièrement mien... C'était inévitable, de toute manière, alors pourquoi se retenir maintenant que toutes les autres barrières étaient tombées ? J'étais loin de toutes ses réflexions sur le moment. Mes coups de buttoir s'arrêtèrent alors que ma main replaçait et immobilisait idéalement sa tête, me dégageant à la perfection sa carotide. Lentement, je me mis en position, mes crocs finissant par s'installer convenablement, prêts à percer la peau de Siobhan. Après une demi-seconde de temporisation, ma mâchoire se referma et le sang de Siobhan se déversa dans ma bouche... C'était une sensation incommensurable. J'étais fichu. Je pourrais plus jamais faire marche arrière dorénavant. Le flot sanguin se régularisa, et je me remis à marteler le cul de Siobhan, jusqu'à ce que ma vitesse fût réellement proche du surnaturel, ma main se resserrant autour de son visage, mes doigts s'entrelaçant de nouveau aux siens.

Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyMer 9 Jan - 10:36

Je me noie totalement dans la luxure... Sam me fait un effet dévastateur. Je ne suis plus en mesure de réfléchir ni de me défaire de son étreinte. Je me laisse totalement guider par ses assauts. Je ne peux pas m'empêcher de gémir mon plaisir tellement c'était bon de le sentir ainsi dans mon antre. Je râle, agrippe toujours les draps, mon cou dégagé, lui laissant libre accès. Sa langue lèche celui-ci avant que je ne le sens me mordiller. Je frissonne de plaisir et mon corps se cambre un peu plus à ses coups de reins. Je viens agripper son épaule avec une de mes mains dans le mouvement et le griffe. Je suis plus que plaisir.

Il me fait changer de position et j'encercle ses hanches avec mes jambes et le sens venir plus profondément ce qui me fait davantage hurler de plaisir. Bon sang, je perdais complètement pied. Sa main vient prendre la mienne, nos doigts s'entrelacent et je me retrouve avec la main au-dessus de ma tête. La seconde suivante, il m'embrassait et je répondais avec ardeur à son baiser. Lorsqu'il se recula, j'étais comme lui... à bout de souffle. Mon coeur tambourine de ma poitrine alors que je sens Sam descendre sur ma mâchoire puis ma gorge. Je me cambre un peu plus et j'entendais alors le murmure de Sam.

" Ah... Siobhan... Je ne peux... Il faut..." dit-il entre deux coups de langues et de dents que je ressens contre mon cou ce qui me fait frisonner violemment. Sam s'immobilisa ce qui me fit grogner de frustration. Pourquoi faisait-il ça? Mais, je n'ai le temps de protester qu'il me maintient la tête et je sens ses crocs contre ma peau et je n'ai pas vraiment le temps de réaliser ce qui va suivre qu'il transperce ma peau de ses crocs ce qui me fait réagir aussitôt. C'est un mélange de douleur mais aussi d'excitation qui se mêle alors que je sens que Sam aspire mon sang dans sa bouche. Un gémissement glisse de mes lèvres.

Je suis incapable de réfléchir, de réaliser ce qui se passe... mon cerveau est comme déconnecté. Je sens mon sang couler dans la gorge de Sam et la douleur s'estompe laissant place au plaisir et le vampire reprend au même moment ses coups de butoir qui se font plus fort que précédemment atteignant une vitesse que je ne saurais pas avoir, c'est certain... Ma tête maintenue, mes doigts enlacés aux siens, mon autre main plaquée sur son fessier à soupirer, gémir même à ses coups de reins. "HMMMM SAM" je ne suis plus en mesure de penser. Je me perds entre les bras du vampire. Le plaisir me consumant totalement.

J'ai la sensation de planer totalement alors que je me sens atteindre le septième ciel... Plus le temps s'écoule et plus, je me sens proche de la jouissance. Sam sait comment me rendre dingue. Je suis en train de me dire que je ne saurais plus me passer de lui... de son corps. C'est tellement troublant comme constat. Et je me mords la lèvre, je soupire. "Hmmm, c'est si bon..." Sentir mon sang s'échapper également a un côté grisant.. c'est étrange. Je n'ai rien ressentis avec Zéro. Je ne m'étais pas aperçu alors qu'avec Sam... je ne comprenais pas vraiment pourquoi je ressentais cela de façon si forte avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Sam Hyde
Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?

Le sang qui vient de se répandre, est-il donc si pur ?


Emploi : Haut-juge
Messages : 267
Date d'inscription : 24/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| [HOT] Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyLun 14 Jan - 6:12

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse
@Siobhan Smith & @Sam Hyde  


Au manoir...

Il était à moi. J'étais à lui. Plus rien d'autre n'avait d'importance. Sauf peut-être... mon envie de le mordre. Son odeur, son corps, ses gémissements, les battements frénétiques de son cœur, la caresse de ses doigts effleurant mes cicatrices juvéniles dans mon dos, ses griffures me rendaient fou.  Et, poussé par mon instinct, mon désir, je le fis changer de position pour venir glisser mes crocs sur sa gorge. J'arrêtais mes coups de rein pour afin accéder à mon obsession: le sang de Siobhan. Et, alors que ce dernier glissait enfin dans ma bouche, faisant exploser différentes émotions dans mon crâne, une énergie nouvelle remplissait mon corps. Mes hanches reprirent leur travail contre les fesses de Siobhan, doublant de vitesse et puissance. C'était la perfection. Un ensemble inégalable, inimaginable de sensations.

Mes sens était exacerbés. Je sentais son plaisir, j'entendais avec autant de clarté la contraction de ses muscles que ses gémissements, son sang devenait de plus en plus bon... Tout m'indiquait clairement qu'il prenait également son pied et qu'il était au bord de la jouissance. Un grognement fit vibrer mes cordes vocales. Contrairement au rythme de mes aller-retours, ma main quitta son visage, descendit lentement contre son flanc et s'inséra entre nous jusqu'à ce que mes doigts ne se refermât autour de son membre gonflé. Toujours lentement, ils massèrent ce dernier, mon pouce passant par intermittence sur son gland. Après quelques succions de plus, je grognais plus fort contre sa gorge, mes phalanges se contractèrent sur sa main tandis que je me déchargeais violemment en lui.

J'aspirais une dernière gorgée de sang avant que mes crocs ne se rétractassent. Je léchais la plaie afin de la refermer, plongeant mon visage contre cou par la suite. "Oh... Siobhan..." soufflais-je contre sa peau. J'étais fou de lui. Devais-je lui dire ? N'était-ce pas trop tôt ? Même si, après réflexion, je lui avais pratiquement dit au Seven... Peu importait, ce n'était pas le moment de repenser à cet... endroit. Une fois calmé, je me redressais, ma main retrouvant son visage pour le caresser doucement tandis que je captais son regard du mien. Mes lèvres capturèrent tendrement les siennes, redessinant leur contour tandis que je me retirais de son antre. Entre chaque baiser, je le regardais avec adulation, essayant de lui faire comprendre ce que je ne disais pas.

Revenir en haut Aller en bas
Siobhan Smith
L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.

L'esclave fait son orgueil de la braise du maître.


Messages : 292
Date d'inscription : 04/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 EmptyDim 3 Fév - 14:45

Les coups de reins de Sam sont forts et puissants et me font gémir de plaisir. Je griffe son dos , l'agrippe aux épaules. Je sens mon sang couler allant dans la bouche du vampire et ça m'excite d'autant plus, ça me procure beaucoup de sensations. Bon sang... Un vrai régal. Je suis proche de jouir, je le sais mais ce n'est rien ... Lorsqu'il s'empare de mon sexe, j'explique davantage sous ses assauts. Me consume pleinement entre ses doigts et coups de butoir. Je ferme les yeux enivré par les sensations. " Oh oui.. t'arrête pas" balbutie-je, entre deux râles de plaisir. Il me fait complètement perdre la tête.

Le temps s'écoule mais je ne me rends plus compte de rien. Je suis happé dans les méandres du plaisir. Je griffe plus fort son dos, hurle même de plaisir tellement j'en avais. Sam me rendait totalement fou. Je me déverse entre nos deux corps, mon corps se cambrant sous la vague de plaisir alors que je sens la semence du vampire dans mon antre. Je suis à bout de souffle alors que je viens d'être terrasser par un puissant orgasme.

Sam referme la plaie, je frémis au contact de sa langue. Je suis sur un nuage. Je me sens léger. Je reste contre lui dans un mot alors qu'il pose sa tête dans mon cou soufflant mon nom. Je passe finalement ma main dans ses cheveux. Jai un sourire aux lèvres que je ne cache pas. Je venais de vivre un truc de dingue. Sam m'avait fait perdre pied mais littéralement. "C'était parfait" dis-je, ayant repris mon souffle. Plus que parfait même. Je pourrais recommencer n'importe quand tellement c'était jouissif.

Je croise son regard alors qu'il se redresse et passe sa main sur ma joue. Je le laisse m'embrasser et c'est d'une telle douceur. Je finis par rompre le silence, encore... "Sam... tu me fais beaucoup trop d'effets pour mon propre bien. Je sens que je ne pourrais plus me passer de toi. Je n'ai jamais ressenti ça .. c'est troublant. Et je m'interroge aussi .. la pièce où tu m'a mebé la dernière fois...tu y vas souvent en temps normal... C'est ce que tu pratique ?" Oui, je suis curieux d'en apprendre davantage à son sujet et j'essaie aussi par la même occasion de noyer les paroles que je vie seul d'énoncer. Je viens juste de lui avouer des choses dont moi même ne comprends pas le sens. Étais-je attiré par lui, plus que je ne le pense? Je ne sais plus où j'en suis. Je me sens totalement perdu. C'est perturbant. Et pourtant, je suis bien en sa présence malgré nos débuts chaotiques. C'est déroutant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam| - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas

Stealing a human is bad, stealing a vampire, it's worse |Sio/Sam|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Vampire en avril
» Je recherche Vampire L'âge des ténèbres
» Crypte du Vampire Dupyr [2.0]
» Tournoi de cartes -Vampire- à Montauban le 30 mars
» [Résolu] Stealing shroud creatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glory and Blood :: HAIMA :: La citée :: Seven Deadly Sins-